dans le genre... "voilà la preuve"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dans le genre... "voilà la preuve"

Message  clomani le Lun 10 Sep - 10:40

IDENTITÉ NATIONALE » : QUAND L’ETAT JUIF SECRÈTE SES PROPRES NÉO-NAZIS

Publié le 9-09-2007

La révélation de l’existence d’une bande de jeunes adorateurs d’Hitler
semant la terreur dans la région de Tel-Aviv provoque un embarras
certain dans la classe politique et les médias israéliens.

Le Haaretz indique dimanche qu’après un mois de silence, la police a
finalement levé le huis-clos sur l’affaire : l’arrestation, à Petah
Tikva, de 8 adolescents qui avaient constitué une véritable cellule
néo-nazi. Ces jeunes ne se contentaient pas de se réunir dans des caves
pour célébrer le IIIème Reich avec la panoplie habituelle de fanions,
croix gammées et diatribes sur les mérites de la race aryenne.

Les vidéos saisies par la police montrent que cette
bande est bien responsable, non seulement d’actes de vandalisme contre
au moins une synagogue, mais aussi d’un grand nombre d’attaques
physiques, avec blessures sérieuses à la clé, contre des dizaines de
« sous-hommes », principalement des ouvriers immigrés d’origine
asiatique et des Palestiniens. Une petite partie seulement des victimes
auraient porté plainte, soit par méfiance quant à l’efficacité des
enquêtes policières, soit parce que ces victimes étaient en situation
irrégulière sur le sol israélien lorsqu’elles ont été agressées par les
voyous. Les investigations ont également permis de mettre la main sur
un arsenal conséquent détenu par la bande, comprenant plusieurs kilos
d’explosifs ainsi que des armes à feu, dont un exemplaire du fusil d’assaut règlementaire de l’armée israélienne, le M-16.

Certes, au regard de l’oppression raciste qu’a imposée depuis sa naissance l’Etat israélien aux populations non juives, principalement arabes, des territoires qu’il occupe, les agissements des néo-nazis de Petah Tikva peuvent paraître quelque peu banals.

A ceci près que les énergumènes incriminés, âgés de 17 à 19 ans se présentent dans la situation, quelque peu déconcertante, d’être à la fois nazis (à leurs propres yeux, au minimum) et Juifs !

Les jeunes en question appartiennent pour la plupart à des familles d’origine russe, auxquelles l’Etat israélien, tenu par le respect des critères racistes qu’il a adopté pour autoriser l’immigration durable, a conféré un statut de « Juifs » quand bien même les intéressés n’avaient pas, ou plus, le moindre rapport avec cette religion ou ce sentiment d’appartenance ethnique.

La tristement fameuse « Loi du Retour », qui accorde l’autorisation d’immigrer et d’acquérir la citoyenneté israélienne (et la « nationalité » juive allant avec) à toute personne reconnue « Juive » par les autorités publiques et religieuses israéliennes a progressivement été assouplie, depuis sa première adoption en 1950, afin d’augmenter la population « juive » du pays. Cela a notamment été le cas dans la décennie 1990, lorsque se présenta aux dirigeants sionistes l’opportunité d’importer un gros million d’habitants de l’ex-Union soviétique : une grande partie de ces gens étaient certes intéressés par le fait de quitter un pays pauvre pour se faire « une
place au soleil » en Israël, comme les agents sionistes le leur
promettaient. Mais l’aspect « juif » de leur émigration éventuelle
n’avait guère de sens pour des centaines de milliers d’entre eux, chez
lesquels tout lien avec une judaïcité, tant individuelle que familiale,
avait disparu depuis longtemps au sein de ce grand pays laïque qu’avait
été l’Union Soviétique.

C’est pourquoi, aux fins de maintenir un semblant de cohérence aux fondements raciaux de « l’Etat juif », les dirigeants israéliens amendèrent la Loi du Retour, en décrétant que dorénavant, pouvait être considérée comme « Juive », et donc éligible à l’immigration et à l’octroi automatique de la citoyenneté israélienne, toute personne ayant un de ses quatre grands-parents lui-même reconnu comme « Juif ». Pas question, en effet, d’ouvrir le pays à des non-Juifs, car cela reviendrait à autoriser les premiers ayants droit, les Palestiniens expulsés de leur terre natale, à y revenir, ce à quoi Israël se refuse obstinément comme on le sait.

Les néo-nazis arrêtés appartiendraient à ces catégories de demis, voire quarterons ou octerons de Juifs, se sont empressés de déclarer des officiels israéliens, confrontés à une réalité impossible à assumer : des « Juifs » (désignés comme tels par Israël) qui seraient en même temps des nazis.

Des députés juifs ont réclamé une révision de la Loi du Retour, afin qu’Israël puisse révoquer la citoyenneté des voyous, et se débarrasser de tels éléments « impurs ». Quitte à ce qu’Israël réinvente, ce faisant, le bannissement de Juifs !

Le député palestinien israélien Ahmed Tibi n’a pu de son côté que constater avec colère et amertume « un phénomène monstrueux, où des gens immigrent en Israël et y reçoivent automatiquement la citoyenneté dans la cadre de la Loi du Retour, alors que des citoyens de Nazareth ou de Taibeh n’ont même pas l’autorisation de recevoir la visite de membres de leur propre famille, parce que là, il s’agit d’Arabes ». De fait, le parlement israélien a aggravé l’an dernier la politique raciale du pays, interdisant le mariage entre Palestiniens d’Israël et Palestiniens extérieurs à Israël.

Nous aurions cependant tort de ne voir dans cette histoire qu’un phénomène lointain. Nous venons de vivre en France une campagne électorale où un candidat, Sarkozy, a publiquement promis la création d’un ministère de « l’Identité Nationale », ou plus exactement de « l’Immigration et de l’Identité Nationale ». L’ancienne déportée Simone Veil, membre du club de soutien à Sarkozy, a vaguement protesté, mais il faut croire que c’était pour amuser la galerie, puisqu’elle a continué d’apporter son soutien à Sarkozy. Ensuite, une majorité d’électeurs, en connaissance de cause, ont voté Sarkozy, et celui-ci a immédiatement tenu sa promesse, avec la création dudit ministère, qui mène tout droit au développement des pires politiques racistes et xénophobes.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: dans le genre... "voilà la preuve"

Message  sam telam le Lun 10 Sep - 10:52

c'est ce que bcp de gens ne veulent pas comprendre jusqu' à ce que ça leur tombe sur la tèteu: c'est la loi d' action / reaction.
Autrement appelée Loi du Karma, la polarité de l' énergie que tu balances , va te revenir en pleine gueule telle un boomerang, voilà, la boucle est bouclée, mais que de souffrances devra encore subir ce peuple descendant d' Isaac pour se conduire avec sagesse et ouvrir les bras à la fraternité des descendants d' Ismaël.....

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum