Franchise médicale

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Mer 3 Oct - 0:23

Duchesse a écrit:Pour en revenir à ce que disait Gotch.

Au moment ou on m’a renvoyé Julien (mon mari) avec lit médicalisé, chaise roulante et installation pour l’oxygène à la maison comme un paquet, car aucune structure n’en voulait, j’ai fait le circuit « assistances sociales » non pour avoir de l’argent, mais des aides à domicile.

Après une longue enquête, il m’a été répondu que j’avais droit à 250 € d’aide à domicile si j’en dépensais 900 et j’y ai bien sûr renoncé n’ayant pas les 750 € et ai du continuer à me coltiner tout le boulot. Lever, douche, changement de draps et de couches trois fois par jour….repas et tout ce qui va avec…en continuant à travailler.

Et personne ne peut imaginer le nombre de choses non remboursées indispensables à un grand malade.

Voilà.

Et les organismes chargés du maintien à domicile, une infirmière libérale?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Duchesse le Mer 3 Oct - 0:37

vanemel a écrit:
Et les organismes chargés du maintien à domicile, une infirmière libérale?
on a estimé le besoin a 21 h semaine Van. Et puis voilà! a moi de payer puisque je travaillais ou de faire le boulot.

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Mer 3 Oct - 1:21

Duchesse a écrit:
vanemel a écrit:
Et les organismes chargés du maintien à domicile, une infirmière libérale?
on a estimé le besoin a 21 h semaine Van. Et puis voilà! a moi de payer puisque je travaillais ou de faire le boulot.

Sinon en changeant de sujet si vous permettez
Vous etes artiste interpete? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Duchesse le Mer 3 Oct - 1:30

vanemel a écrit:
Duchesse a écrit:
vanemel a écrit:
Et les organismes chargés du maintien à domicile, une infirmière libérale?
on a estimé le besoin a 21 h semaine Van. Et puis voilà! a moi de payer puisque je travaillais ou de faire le boulot.

Sinon en changeant de sujet si vous permettez
Vous etes artiste interpete? Suspect
Oui, c'est le label. clown

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  sam telam le Mer 3 Oct - 5:51

Pour y être passé, je sais ce que c'est que la grosse tuile qd le corps flanche...c'est déjà tellement dur au mental pour prendre le dessus, je crois qu' on n' a vraiment pas besoin que des petits cons en rajoutent avec leur gestion comptable des soins...ce qui devrait primer c'est la solidarité et l' entre-aide quel que soit le prix....alors parler de privilêges à 1600€...non vraiment, il faut avoir un coeur de pierre.....j' ai droit à la CMU, mais je l' utilise pas, je suis jamais malade, mais c'est vrai que je me laisse pas embringuer ds les rythmes de vie des "donneurs d' ordre".
La résistance aux pressions hierarchiques de ceux qui pretendent ns manipuler, commence par les absences aux rdv, justifiées bien sûr....là je viens de gagner 2 mois sur mon rdv avec la referente insertion du RMI.
La resistance consiste à redefinir les mots utilisés ds le vocabulaire: la referente utilise le mot "bénéficiaire du RMI", je lui ai fait remarqué que c'était un droit accordé à tt citoyen français....ce qui a déclenché une conversation sur son idéologie et au passage, permis de glâner qques infos interressantes.(elle veut pas fliquer les gens)
La resistance consiste à l' interroger sur sa methodologie: est-elle ds l' analyse transactionnelle, le comportementalisme, lacanienne, freudienne, etc...elle est psychologue de formation.
TT cela n' a qu' un but, négocier à égalité, surtout avec une petite allusion aux députés battus qui voient leurs emoluments versés pendant 5 ans ss qu' aucun justificatif de recherche d' emploi ne leur soit demandé....
La résistance consiste à lui faire savoir que les prochains sur la liste, ce sont les A.S et les psys comme elle, ce qui crée un empathie ds la reconnaissance de son utilité à la société et de la certitude que notre lutte est la même car ni elle, ni moi ne sont satisfaits des humiliations qu' on ns fait vivre..
La résistance consiste à lui faire admettre que du boulot, y' en a pas, du moins pas au-dessus du seuil de pauvreté...sauf pour les hyper-diplomés, et encore....
Du coup, on est ds la coopération, elle ouvre des pistes, donne des adresses et des contacts
La resistance consiste à lui faire admettre qu' il existe un serieux hiatus entre le statut de salarié, à peine mieux que l' esclavage et le statut egalitaire de citoyen...
La résistance consiste à deboulonner la méritocratie contraire à l' égalité républicaine, ou à la redéfinir.
Entre un fils d' immigré hongrois qui a tjrs chié ds des couches en soie, et une femme seule qui élève ses 2 gosses, qui a le plus de mérite???

j' arrête là, mais qd on tombe sur des gens honnêtes, il n' est pas difficile de se mettre d' accord....je connais qques toubibs qui sont honnêtes, mais il y en a bcp trop qui ne voient que leurs carrières.....ceux qui sont honnêtes , y compris intellectuellement, avoueront qu' ils ont pas besoin de ces cadeaux, que cet argent pourrait être utilisé plus efficacement...

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Ven 5 Oct - 14:54

L'hospitalisation à domicile, un enfer ?

L’hospitalisation à domicile semble faire l'unanimité en sa faveur.
Mais qui connaît l’enfer de certaines situations et les changements profonds conséquents dans la vie de l'entourage «aidant à domicile» ? Ainsi, si plus de 70% de nos concitoyens meurent à l’hôpital, ce n’est pas forcément parce que leurs proches se déshumanisent mais peut-être parce que leur situation ne leur permet pas de se consacrer à temps plein à des soins pas toujours très faciles à effectuer.

Monsieur C avait 80 ans lorsqu’un accident vasculaire cérébral avec aphasie régressive l’a cloué au lit. Son hémiplégie gauche, associée à une cardiopathie dégénérative, n’a plus évolué depuis trois ans. Après une phase d’hospitalisation de quelques mois, le problème de son devenir s’est posé. Monsieur C vivait avec sa fille Dominique, aide-soignante de nuit à l’hôpital, depuis la mort de son épouse. Dominique a perdu sa mère, il y a dix-sept ans, qui lui avait fait promettre de «s’occuper de son père». «Je me vois mal le placer en maison de retraite tant qu’il a toute sa tête», d’ailleurs, il refuse de quitter son appartement.

C’est donc sans trop se poser de questions qu’elle a fait le nécessaire pour mettre en œuvre une hospitalisation à domicile d’abord, puis l'organisation de ces soins avec l’aide d’une association locale ADMR (aide à domicile en milieu rural) sous couvert de l’APA (aide personnalisée à l’autonomie) versée par le conseil général. Si, selon Dominique, les aides -oignantes intervenant à domicile se montrent particulièrement compétentes et efficaces, leur temps d’intervention se limite à une heure le matin et trente minutes le soir.

Le reste du temps, elle se retrouve seule pour assumer son père qui est rapidement devenu tyrannique, ne supportant pas le confinement. L’appartement s’est réorganisé autour du lit médicalisé, de son fauteuil et de sa table. Dominique raconte qu’elle n’a plus un seul instant de répit, à part les nuits où elle travaille qui lui permettent de «décompresser». «Le matin quand je rentre, il me sollicite toutes les heures et ne me laisse pas dormir. Je suis obligée de m’occuper de lui, de lui faire prendre son petit déjeuner. Il a toujours besoin de quelque chose. Je dois aussi le changer s’il a des selles et j’ai souvent les mains dans la merde, sans compter la lessive qui va avec.»

Elle doit aussi gérer le labo, la pharmacie, les visites du médecin, le kiné, l’orthophoniste, la pédicure, le coiffeur, les transports, les consultations... sans compter tous les repas... Un boulot à 200 %...
Son père est également soumis à une désorientation intermittente qui le pousse à vouloir manger à n’importe quelle heure, aller au travail ou même simplement sortir ce qui est impossible puisqu’il est grabataire et qu’ils habitent au premier étage sans ascenseur.
Dans ces moments-là, il est impossible de le raisonner. Si elle essaie de fermer la porte de sa propre chambre afin de s’isoler pour dormir quand elle a travaillé, il tape sur tout ce qui est à sa portée. «Le problème tient à ses exigences énormes 24 h sur 24, je suis clouée chez moi, je ne sors plus, je n’ai plus de vacances, je n’ai plus de vie. Avant sa maladie, je voyageais, je sortais beaucoup, mais le plus difficile à supporter c’est qu’il me harcèle et ne tient aucun compte de ma fatigue. Je ne dors plus et ne récupère pas.»

Les jours où elle travaille, elle salarie une garde de nuit de 19 heures à 7 h 30 et ce sont ses voisines qui assurent l’intérim jusqu’à son retour du travail. «Il n’y a pas d’organisme de nuit, j’ai dû passer par les petites annonces, ce qui n’est pas très fiable. J’ai eu des problèmes avec quelqu’un qui buvait... Une autre amenait sa fille, puis son copain... J’ai dû la licencier et embaucher quelqu’un d’autre. Je suis devenue employeur...» En trois ans, elle en est à la cinquième employée après l’abandon du poste par la dernière qui ne voulait pas travailler le week-end. Elle s’est retrouvée subitement sans garde-malade alors qu’elle-même travaillait.
Les deux sœurs de Dominique vivent à l’étranger et elle ne peut compter sur personne de la famille pour l’aider. Ainsi si elle veut aller faire des courses, elle est obligée de trouver une amie pour garder son père. Elle regrette surtout la dégradation de leurs rapports, «j’en ai tellement marre parfois que j’ai envie que ça s’arrête, qu’il s’en aille. Pourtant j’aime mon père, mais cette situation a complétement détruit notre relation».

Après deux tentatives d’hospitalisation pour «répit familial», selon l'expression consacrée, où il s’était conduit de manière impossible avec tout le monde, Dominique a réussi à le (et se...) convaincre d’une troisième hospitalisation pour enfin partir en vacances. Cette fois, il a été plutôt coopérant et l’équipe a été plus rigoureuse avec lui, structurant davantage son sommeil et ses repas afin d’essayer de préparer un retour à domicile plus confortable pour sa fille. Tout s’est très bien passé mais, dit-elle, «j’ai eu du mal à revenir, j’aurais dû partir plus longtemps...»

• Anne Perraut Soliveres •


C'est tiré du blog de l'infirmière sur Libé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Duchesse le Ven 5 Oct - 15:29

cela me rappelle étrangement et point par point et très exactement 12 ans de ma vie.Pas_ma_faute

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  clomani le Ven 5 Oct - 16:40

Duchesse a écrit:cela me rappelle étrangement et point par point et très exactement 12 ans de ma vie.Pas_ma_faute

La mère d'une très bonne amie est en train de subir exactement la même chose. Son mari a fait 3 AVC, il est toujours valide, mais commence à devenir agressif, surtout avec sa femme. Ils vivent dans un trou en Touraine, et il est hospitalisé de temps en temps à Loches, la ville la plus proche. A l'hosto, il gueule tellement que sa femme l'a retrouvé attaché (pas assez de personnel pour s'en occuper)... en larmes. Elle a fini par obtenir une aide médicale (ils sont retraités tous les deux) et l'infirmière vient tous les jours en fin de matinée. Bizarrement, alors que le père de ma copine n'est pas propre avec sa femme, et est particulièrement odieux, il sait parfaitement se retenir quand l'infirmière est là. Du coup, l'infirmière a fait un rapport disant qu'il était parfaitement autonome et que le couple n'avait pas besoin d'assistance. Ma copine, leur fille, a dû gueuler pour que l'aide soit maintenue et raconter la vérité. Sa mère craque, elle pleure tout le temps, est complètement isolée dans ce trou (y'a 2 maisons, j'y suis allée)...
Du coup, ma copine a essayé de trouver un appartement à louer pour eux, en banlieue parisienne, comme ça elle pourra "soulager" un peu sa mère en allant s'occuper de son père. Refus catégorique du père qui veut rester dans sa maison, et des frères (un qui vit dans le midi et l'autre qui vit chez eux, qui a été obligé d'arrêter sa tri-thérapie parce que ça lui a provoqué un AVC (à 40 ans) et qui ne veut pas que ses parents s'en aillent loin et ne le prennent plus en charge (il ne travaille pas, etc.) !
En plus, ma copine n'arrive pas à leur trouver un appart en banlieue (pas assez de revenus avec 2 retraites !!!) et puis, comme le père ne veut pas partir de sa cambrouse... du coup, elle a décidé de proposer à sa mère de venir passer 2 ou 3 jours à Paris, chez elle, et d'exiger du frère malade qu'il s'occupe de leur père, puisqu'il ne veut pas que les parents se rapprochent de Paris où sa soeur pourrait "aider" un peu !
Quelle casse-tête ! Ca doit être affreux, ce que vous avez vécu, Duchesse...

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Duchesse le Ven 5 Oct - 17:04

Et je ne parle pas des infirmières libérales qui viennent à 11H 30 systèmatiquement alors qu'on les attend à 8 et que bien évidemment il a fallu faire le lever, la toilette, changer les draps etc.... et qui passent faire un "Coucou, ça va?".

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Ven 5 Oct - 17:22

Duchesse a écrit:Et je ne parle pas des infirmières libérales qui viennent à 11H 30 systèmatiquement alors qu'on les attend à 8 et que bien évidemment il a fallu faire le lever, la toilette, changer les draps etc.... et qui passent faire un "Coucou, ça va?".

Les infirmières me "gonflent" en ce moment vous le savez, je trouve qu'elles ne sont pas à la hauteur des enjeux, alors vous pouvez y allez. Perso elles arrivent meme à me décourager des jours à porter la blouse blanche.

PS: Heureusement pas toutes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Ven 5 Oct - 17:47

Au moins, pour Marjo, je n'attends pas d'aide, çà simplifie. On voit l'infirmier toutes les 3 semaines, pour la sonde vésicale, et puis c'est tout. Le coiffeur, c'est moi, les toilettes, aussi... Marjo est rarement agressive, quand çà arrive on voit bien que c'est la morphine qui le déclenche, et çà dure assez peu. Le seul truc, c'est qu'il faut être là pour apaiser les douleurs par des massages : en tout ils prennent pas loin de 6 heures par jour! La morphine ne fait pas tout....

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Duchesse le Ven 5 Oct - 17:48

vanemel a écrit:
Duchesse a écrit:Et je ne parle pas des infirmières libérales qui viennent à 11H 30 systèmatiquement alors qu'on les attend à 8 et que bien évidemment il a fallu faire le lever, la toilette, changer les draps etc.... et qui passent faire un "Coucou, ça va?".

Les infirmières me "gonflent" en ce moment vous le savez, je trouve qu'elles ne sont pas à la hauteur des enjeux, alors vous pouvez y allez. Perso elles arrivent meme à me décourager des jours à porter la blouse blanche.

PS: Heureusement pas toutes.
je crois qu'on ne peut pas faire de généralités. Je parle de mon petit vécu. Sur trois, il y en avait une formidable et russe d'origine, les autres profitaient de la situation et au bout du compte elles avaient peut-être raison puisque j'étais là, elles trouvaient ça commode. De plus, on ne peut pas changer de staff à la campagne, j'avais une obligation de prendre celles là. Et pas un mot de condoléances, rien, disparues du jour au lendemain.

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Ven 5 Oct - 18:04

Gotch a écrit: Le seul truc, c'est qu'il faut être là pour apaiser les douleurs par des massages : en tout ils prennent pas loin de 6 heures par jour! La morphine ne fait pas tout....

C'est ce que je me tue à expliquer avec le docteur et quelques autres infirmières, la réponse médicamenteuse ne fait pas tout et il faut se battre dans les services pour faire admettre ce genre de choses. Déjà il faut du savoir-etre. A la base.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Sam 6 Oct - 19:46

vanemel a écrit:
Gotch a écrit: Le seul truc, c'est qu'il faut être là pour apaiser les douleurs par des massages : en tout ils prennent pas loin de 6 heures par jour! La morphine ne fait pas tout....

C'est ce que je me tue à expliquer avec le docteur et quelques autres infirmières, la réponse médicamenteuse ne fait pas tout et il faut se battre dans les services pour faire admettre ce genre de choses. Déjà il faut du savoir-etre. A la base.

Voir les réactions au fil du blog : intéressant parfois!
Un exemple:
Je suis moi-même "aidante" de mon conjoint atteint d'une sclérose en
plaques depuis plus de 15 ans. Il est aujourd'hui, et ce depuis 5 ans ,
complètement dépendant de moi pour tout. Toute sa famille nous ayant
tourné le dos depuis l'aggravation de son état , hormis la toilette du
matin faite par un service d'aides soignantes, je dois m'occuper de lui
à longueur de journée . Fonctionnaire, j'ai du prendre une retraite
anticipée et travailler à domicile pour un employeur qui n'a même pas
accepté le fait que je ne puisse me rendre régulièrement aux réunions ,
bien que lui ayant proposé une participation par webcam. J'ai perdu cet
emploi .Je suis épuisée physiquement et moralement, puisque je dois
aussi supporter l'agressivité de plus en plus importante d'un malade
qui ne supporte pas sa dépendance . En résumé, l'hospitalisation à
domicile c'est bien pour le malade ( et encore ça reste à prouver ) et
la securité sociale, mais c'est passer complètement outre le fait que
l'aidant n'a plus de vie, c'est une abnégation complète de soi une
désocialisation et un sacrifice permanent.




Rédigé par:
Aimere |
le 05/10/2007 à 19:57


Dernière édition par le Dim 7 Oct - 6:47, édité 1 fois

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  clomani le Sam 6 Oct - 20:46

Ben dis donc, c'est vraiment horrible, ce que vous vivez... en plus cette femme, qui essaie de s'en sortir en travaillant à domicile, et ce connard de patron qui la rejette !
C'est un problème absolument insoluble dans l'état des choses actuellement... faudrait faire quoi idéalement ?

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Sam 6 Oct - 20:57

Gotch a écrit:
vanemel a écrit:
Gotch a écrit: Le seul truc, c'est qu'il faut être là pour apaiser les douleurs par des massages : en tout ils prennent pas loin de 6 heures par jour! La morphine ne fait pas tout....

C'est ce que je me tue à expliquer avec le docteur et quelques autres infirmières, la réponse médicamenteuse ne fait pas tout et il faut se battre dans les services pour faire admettre ce genre de choses. Déjà il faut du savoir-etre. A la base.

Voir les réactions au fil du blog : intéressant parfois!
Un exemple:
Je suis moi-même "aidante" de mon conjoint atteint d'une sclérose en plaques depuis plus de 15 ans. Il est aujourd'hui, et ce depuis 5 ans ,
complètement dépendant de moi pour tout. Toute sa famille nous ayant
tourné le dos depuis l'aggravation de son état , hormis la toilette du
matin faite par un service d'aides soignantes, je dois m'occuper de lui
à longueur de journée . Fonctionnaire, j'ai du prendre une retraite
anticipée et travailler à domicile pour un employeur qui n'a même pas
accepté le fait que je ne puisse me rendre régulièrement aux réunions ,
bien que lui ayant proposé une participation par webcam. J'ai perdu cet
emploi .Je suis épuisée physiquement et moralement, puisque je dois
aussi supporter l'agressivité de plus en plus importante d'un malade
qui ne supporte pas sa dépendance . En résumé, l'hospitalisation à
domicile c'est bien pour le malade ( et encore ça reste à prouver ) et
la securité sociale, mais c'est passer complètement outre le fait que
l'aidant n'a plus de vie, c'est une abnégation complète de soi une
désocialisation et un sacrifice permanent.




Rédigé par:
Aimere |
le 05/10/2007 à 19:57

J'en parlais ce matin avec un docteur bien sympa (sans évoquer les cas que je connaissais ici présent), juste je lui ai dit "l'hospitalisation à domicile c'est pas la panacée" Il a reconnu qu'il y avait des situations catastrophiques.
J'avoue que de l'hopital ces situations là nous échappent , on s'en rend pas compte en fait.
Je sais qu'il y a des listes d'attente a rallonge pour les maisons de retraite. Pour le docteur en question il faudrait multiplier les structures. Je pense qu'il n'a pas tort.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Sam 6 Oct - 20:59

L'aide à l'aidant , sujet que l'on évoque aussi meme lorsque la personne se trouve en institution puisque bien souvent il ya de la culpabilité autour du placement de la personne aimée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Invité le Sam 6 Oct - 21:03

clomani a écrit:Ben dis donc, c'est vraiment horrible, ce que vous vivez... en plus cette femme, qui essaie de s'en sortir en travaillant à domicile, et ce connard de patron qui la rejette !
C'est un problème absolument insoluble dans l'état des choses actuellement... faudrait faire quoi idéalement ?

Idéalement il faudrait multiplier les intervenants. Pas_ma_faute

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Dim 7 Oct - 6:41

vanemel a écrit:
clomani a écrit:Ben dis donc, c'est vraiment horrible, ce que vous vivez... en plus cette femme, qui essaie de s'en sortir en travaillant à domicile, et ce connard de patron qui la rejette !
C'est un problème absolument insoluble dans l'état des choses actuellement... faudrait faire quoi idéalement ?

Idéalement il faudrait multiplier les intervenants. Pas_ma_faute
Facile à dire, Van, Marjo n'accepte que moi, et préfère kréver plutôt que d'aller à l'hôpital même pour un simple examen....

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Salomé le Dim 7 Oct - 13:20

Gotch a écrit:
Facile à dire, Van, Marjo n'accepte que moi, et préfère kréver plutôt que d'aller à l'hôpital même pour un simple examen....
Je ne connais pas la situation, mais as tu essayé de voir avec un service d'aide à domicile ?

Salomé

Féminin
Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 26/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Dim 7 Oct - 13:24

Salomé a écrit:
Gotch a écrit:
Facile à dire, Van, Marjo n'accepte que moi, et préfère kréver plutôt que d'aller à l'hôpital même pour un simple examen....
Je ne connais pas la situation, mais as tu essayé de voir avec un service d'aide à domicile ?
Elle n'en veut pas non plus, et puis n'oublions pas que nos seules ressources sont ses aides : pas vraiment les moyens! j'ai déjà résilié mon assurance complémentaire...
Car ce n'est pas gratuit!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Salomé le Dim 7 Oct - 13:29

Gotch a écrit:
Salomé a écrit:
Gotch a écrit:
Facile à dire, Van, Marjo n'accepte que moi, et préfère kréver plutôt que d'aller à l'hôpital même pour un simple examen....
Je ne connais pas la situation, mais as tu essayé de voir avec un service d'aide à domicile ?
Elle n'en veut pas non plus, et puis n'oublions pas que nos seules ressources sont ses aides : pas vraiment les moyens! j'ai déjà résilié mon assurance complémentaire...
Car ce n'est pas gratuit!
Bien sur , je connais ce problème , je travaille à l'APF !!

Salomé

Féminin
Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 26/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Dim 7 Oct - 13:33

Salomé a écrit:
Gotch a écrit:
Salomé a écrit:
Gotch a écrit:
Facile à dire, Van, Marjo n'accepte que moi, et préfère kréver plutôt que d'aller à l'hôpital même pour un simple examen....
Je ne connais pas la situation, mais as tu essayé de voir avec un service d'aide à domicile ?
Elle n'en veut pas non plus, et puis n'oublions pas que nos seules ressources sont ses aides : pas vraiment les moyens! j'ai déjà résilié mon assurance complémentaire...
Car ce n'est pas gratuit!
Bien sur , je connais ce problème , je travaille à l'APF !!
Je suis désolé, Salomé, APF, c'est quoi (pardonnez mon ignorance) ?

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Salomé le Dim 7 Oct - 13:41

Association des Paralysés de France

Salomé

Féminin
Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 26/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Gotch le Dim 7 Oct - 13:44

Salomé a écrit:Association des Paralysés de France
Ah oui, suis-je bête... à tout hasard, j'y ai pris des contacts à l'insu de Marjo... qui refuse toute ingérence! Après tout, c'est son droit!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Franchise médicale

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum