Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Sam 22 Oct - 14:45

Chroniques 21/10/2011
La droite refile la patate AAA à Hollande (qui la prend)


Par PIERRE MARCELLE

Ce sera donc cela, la «réplique», la «riposte», la «contre-attaque» des faillis : pour l’UMP, «la crise» comme arme de guerre et politique de la peur.

Un quinquennat s’achève dans une débâcle, politique, économique, sociale et démocratique. Au terme annoncé du chemin, pour sauver sa peau et ses privilèges, le parti sarkozyste conservait lundi soir l’illusion d’un seul objectif censé - pour encore six mois avant l’addition budgétaire (la vraie, et bien nommée «douloureuse») - fédérer les troupes et forcer l’union nationale : la conservation de cet emblématique triple A, comme des lettres en place des couleurs du drapeau. Derrière lui, le peuple devrait marcher droit et d’un seul pas, en y lisant, plutôt que le triomphe de la dictature des marchés, la justification a fortiori de tous ses maux - de la réforme des retraites à la révision générale des politiques publiques. Votre sang, votre sueur et vos larmes versés, lui assénait la propagande, ne l’ont pas été en vain. Grâce à vos sacrifices, les Bettencourt ni les traders ne se sont expatriés dans ces paradis fiscaux que nous n’avons pas supprimés, et le capitalisme financier que nous n’avons pas moralisé régule encore les mafias globalisées qu’il continue de générer… Le flamboyant AAA de la Frrrance, Môssieur ! constituait l’illusoire garantie d’échapper au sort des misérables Grecs, qui sont tricheurs, des Portugais qui sont gais et des Espagnols, gnols. Frappé de la devise : «Ici moins pire qu’ailleurs», le triple A est un talisman.

Sa conservation tenait lieu de fin et de moyen, d’unique programme et de seule politique. Mardi matin (dès lundi soir, en fait, que Fillon, qui savait, mentait encore sur TF1), l’espoir suprême du camp que le seul nom de Sarkozy parvient de moins en moins à fédérer, partait en quenouille. L’agence de notation Moody’s, prédisant l’inéluctable dégradation de la note de Paris, allait contraindre l’UMP à un rude exercice de trapèze.

Mauvais timing, pour tenter d’entretenir la magie du label de l’andouillette ! Contraint de parler pour satisfaire aux exigences de l’imbécile arithmétique du Conseil supérieur de l’audiovisuel (Libération de mercredi), le parti présidentiel aurait pu ne pas - il eût mieux valu pour lui - mais c’était trop tard ou trop tôt. Il parla, donc, et l’on a vu de quelle manière, lors du cinq à sept urgent réunissant le jour même au pavillon Gabriel presque toutes ses divisions, ses canifs et ses seconds couteaux, ses pitbulls et ses caniches (mais sans Juppé ni Fillon, moins enclins aux guignolades), avec Copé en chef de nage… Pas le temps de changer de stratégie ; perdu pour perdu, le triple A le serait pour tout le monde. Ainsi s’énonça, dans un surréel concours de glose (Libération de jeudi), la nouvelle stratégie des sortants. En gros : «Nous sommes mauvais comme des cochons mais avec les socialistes, ce sera pire.»

Et si ce devait n’être tout simplement pas différent ?

Quand Marc-Philippe Daubresse lâcha son mémorable : «Avec un programme aussi flou et mou où il y a des tas de loups et des tas de trous, la France va dans les choux», on zappa. Le propos cependant nous resta dans l’oreille. Avec ses assonances de mirliton, il disait un style, un esprit, même, infiniment grotesque et cependant signifiant ; et, plus gravement, une foi en la pérennité d’un monde ancien dont les manifestants d’Athènes révèlent les limites insupportables. Le contentement de l’orateur clamait une inconscience aveugle inspirant à la fois de la pitié et un commencement de trouille, tout de même, si l’on songe que ces gens-là qui l’applaudissaient en s’esclaffant sont «aux affaires».

Alors nous revint un mot de François Hollande, la veille, lors de son installation dans son costume de présidentiable socialiste, évoquant la république «irréprochable» promise par Nicolas Sarkozy et devenue république «irresponsable». Dans cette semblable, quoi que plus discrète, rhétorique de comices, résonnait un attachement au moins égal à celui de ses adversaires pour l’obsédant triple A, et qu’il énonçait mardi dans ces termes : «Le gouvernement n’a pas pris les bonnes mesures [pour le conserver, ndlr], il est encore temps qu’il corrige. S’il ne le fait pas, nous le ferons.» L’ange d’une «règle d’or» passa.

Ce serait donc cela, le programme du PS ? Contre la droite, la gageure d’une rigueur un peu moins rude, un peu plus molle, mais avec dans le viseur l’objectif délirant mais partagé de la réduction des déficits publics à 3% du PIB en 2013 ? Marcher contre l’ennemi avec les mots de l’ennemi n’est jamais de bon augure. Prétendre le défaire avec ses armes ressemble au mieux à l’expression d’une coupable candeur, au pire à un commencement de capitulation. Mais entamer la campagne en utilisant ses propres mensonges relève d’ores et déjà de la haute trahison.

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Sam 22 Oct - 14:48

A noter que Mélanchon a été faire un happening à l'agence de notation Moody's pour y déguster de l'andouillette er dénoncer la pression faite sur le AAA

http://www.liberation.fr/politiques/06014243-melenchon-chez-moody-s-operation-andouillette

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Mar 8 Nov - 12:19

De "l"attentat" contre les locaux de Charlie et Hebdo aux manifs dénonçant la christianophobie, de quoi s'indigner, oui, mais pendant ce temps...

http://www.liberation.fr/chroniques/01012369446-a-bas-toutes-les-calottes-noms-de-dieux-oui-mais-encore
Chroniques Vendredi 4 novembre 2011
A bas toutes les calottes, noms de dieux ! Oui, mais encore ?


Par PIERRE MARCELLE

De temps à autre, comme pour donner du sens à leur «vie éternelle», ils ressortent leurs nippes et leurs gris-gris - soutanes, chasubles, ostensoirs et pesants bouts de bois portés à bras sur les parvis de leurs cathédrales, voire lors de passionnées courses de fond dont la Paris-Chartres demeure par chez nous la plus fameuse. Ça, c’est pour les grandes occasions - assomption, résurrection ou commémorations diverses, telle celle de naissance (dans leur jargon, on dit «nativité») du SDF de Bethléem. Ponctuellement, la base improvise d’autres liturgies, en banderoles et crucifix. Ainsi des adeptes de Civitas ou du Renouveau français, sous-traitants un peu fachos de la Vatican Inc., venus vagir leurs credos au Théâtre de la Ville, contre une pièce de Romeo Castellucci intitulée Sur le concept du visage du fils de Dieu.

Depuis des éternités que des cathos intégristes survivent dans et par le seul exercice de la censure de diverses productions culturelles restituant plus ou moins heureusement l’inéluctable mouvement du monde et des civilisations, rien là que de très ordinaire. Même l’invocation d’une prétendue «christianophobie» (censée faire pièce, sur un mode très binaire, à une «islamophobie» autrement nourrie par l’actualité) ne suffit pas à disperser les fragrances de naphtaline pétainiste de ces happenings surjoués dans leurs oripeaux rancis.

J’en étais là de mes réflexions lasses sur les avatars infinis d’une laïcité de toutes parts bafouée et vidée de son sens lorsque survint cet attentat perpétré dans la nuit de mardi à mercredi contre les locaux de Charlie Hebdo, à la veille de la publication d’un numéro spécial rebaptisé Charia Hebdo, au prétexte, nous dit-on, de l’actualité électorale tunisienne. Ici, ma lassitude se transforma en franc accablement. Comme en écho aux jets d’huile de vidange sur les spectateurs du Théâtre de la Ville, ceux de deux cocktails Molotov contre les locaux de Charlie, déménagés (pourquoi, au fait ?) du riche centre parisien à sa périphérie en cours de ghettoïsation, venaient tout confondre et tout embrouiller. A point nommé.

Quoi de commun, cependant, entre ceci et cela, hormis les pleurnicheries de Castellucci clamant que sa pièce très chiante, loin d’agresser la religion catholique, ne constituait à son endroit qu’un brame d’amour, et la redondante incompréhension de la rédaction de Charlie prétendant, dans le remake pathétique de la pathétique affaire dite des caricatures de Mahomet de 2006, ne pas s’en prendre à l’islam, mais à son rejeton terroriste et dégénéré ? Quoi de commun entre une manifestation publique, à visage découvert et complaisamment tolérée par les autorités policières, et un attentat perpétré à une heure du matin par deux ombres aperçues s’enfuyant au cœur de la nuit ? Quoi de commun entre la longue occupation de la scène d’un théâtre public et la très aléatoire suggestion de revendication déposée en langue anglaise, sur le site piraté de «l’hebdomadaire satirique», comme on dit ? Quoi de commun entre la protestation discrètement mécanique et très formelle proférée contre l’intégrisme catho, et celle, autrement bruyante, contre…

Contre quoi, au fait ? Ben, le terrorisme muslim, gros bêta!

Et moi, au fait, est-ce que je condamne ? Je ne suis pas «choqué» (ce n’est pas ce mot-là), mais, oui oui, je condamne ; comme l’archevêché la censure dramatique et comme le Conseil français du culte musulman l’incendie du confrère, je condamne, bien sûr… Je suis indigné comme Christine Boutin, scandalisé comme le politburo de l’UMP et même, tiens, comme Nicolas Sarkozy, le président de la République qui promeut les curés contre les instits, l’école privée contre l’école publique et va faire ses dévotions au Vatican lors des béatifications de l’Opus Dei… Que la dramaturgie de Castellucci ne me fasse pas pleurer et que Charlie ne me fasse plus rire devrait, dites-vous, m’empêcher de condamner ? Vous rigolez, là ? Je condamne les atteintes à la liberté d’expression, tiens, comme Voltaire, dans sa scie fameuse : «Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.» Je condamne avec la plus grande fermeté, ce qui, venant d’un citoyen comme moi résolument athée, ne mange vraiment pas de pain.

Quelque chose pourtant me turlupine. Et voilà soudain que je me demande si mon offuscation ne devrait pas se faire un peu plus discrète et modeste. C’est qu’elle épouse un tel barouf que, pendant ce temps qu’elle se hausse du col, j’ai failli ne pas entendre que le gouvernement israélien avait décidé la construction de deux mille logements supplémentaires à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, et oublier que la richissime église orthodoxe ne paye toujours pas une drachme d’impôt à l’Etat grec en instance de faillite.

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Gotch le Jeu 10 Nov - 4:09

Et pour corser l'affaire Charia Hebdo, ce sont des activiste de la LDJ qui auraient fait le coup. Ils ont été arrêtés. (pour le moment)


Dernière édition par Gotch le Jeu 10 Nov - 14:10, édité 1 fois

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Jeu 10 Nov - 11:57

Gotch a écrit:Et pour corser l'affaire Charia Hebdo, ce sont des activiste de la LDJ qui ont fait le coup. Ils ont été arrêtés. (pour le moment)

Ca ne m'étonnerait pas plus que ça, mais tu as des infos là-dessus?
Je n'ai rien trouvé pour l'instant sur le net validant cette thèse.

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Gotch le Jeu 10 Nov - 14:09

gros branleur a écrit:
Gotch a écrit:Et pour corser l'affaire Charia Hebdo, ce sont des activiste de la LDJ qui auraient fait le coup. Ils ont été arrêtés. (pour le moment)

Ca ne m'étonnerait pas plus que ça, mais tu as des infos là-dessus?
Je n'ai rien trouvé pour l'instant sur le net validant cette thèse.
Oui, certains liens ont déjà disparu, il reste celui-là :
http://www.medialibre.eu/france/la-ldj-derriere-lattentat-de-charlie-hebdo/11405

Bien entendu le groupe en question dément.

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  billbaroud35 le Jeu 10 Nov - 17:42

bah dans tous les cas, quelque soient ceux qui ont fait le coup, c'est lamentable! charlie ne me fait plus rire depuis longtemps mais les crétins religieux de tout poil qui ne connaissent que la bombe et la matraque et les soit-disant peuple élus, on les remercierait bien de vouloir nous lacher 5 minutes.... Colère

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Ven 11 Nov - 9:53

J'ai réagi à la mise en cause immédiate par certains (dont le ministre de l'intérieur me semble-t-il) des musulmans intégristes après l'incendie, mais pour autant je ne relaierai pas une "information" sur la culpabilité de la LDJ qui semble sans fondement sérieux.
Le site qui l'a publiée s'est rétracté, et a balancé l'info suite à un tweet...
Bien sûr on pourra toujours dire que des groupes de pression sont à l'oeuvre pour qu'une telle info ne soit pas divulguée, mais pour l'instant je m'en tiens à la plus grande prudence.

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  billbaroud35 le Ven 11 Nov - 11:39

ça me parait du bon sens ta réaction, Pierre! d'autant que les juifs extremistes et les musulmans extremistes sont unis par un truc : faire passer ceux d'en face pour des salauds, donc bonjour les manipulations possibles!

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  scud56 le Ven 11 Nov - 11:47

Gotch a écrit:
gros branleur a écrit:
Gotch a écrit:Et pour corser l'affaire Charia Hebdo, ce sont des activiste de la LDJ qui auraient fait le coup. Ils ont été arrêtés. (pour le moment)

Ca ne m'étonnerait pas plus que ça, mais tu as des infos là-dessus?
Je n'ai rien trouvé pour l'instant sur le net validant cette thèse.
Oui, certains liens ont déjà disparu, il reste celui-là :
http://www.medialibre.eu/france/la-ldj-derriere-lattentat-de-charlie-hebdo/11405

Bien entendu le groupe en question dément.

Euh, Gotch, ce site (medialibre) n'hésite pas à comptabiliser le facho Gollnisch dans son "réseau".... J'ai tendance à ne pas trop croire ce genre de sources faisandées...

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Gotch le Ven 11 Nov - 22:19

scud a écrit:Euh, Gotch, ce site (medialibre) n'hésite pas à comptabiliser le facho Gollnisch dans son "réseau".... J'ai tendance à ne pas trop croire ce genre de sources faisandées...
D'accord, c'est seulement que c'est le seul qui n'était pas encore "nettoyé" de l'info, il l'a répercutée d'autres sources. Pour que la censure ait opéré aussi vite... on notera que personne n'en parle plus. J'ai ma petit idée. Si c'était des islamistes qui avaient fait le coup, le tollé continuerait à pleins poumons sur tous les "médias".

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  scud56 le Sam 12 Nov - 12:58

Pour l'instant on est juste sûr que des connards ont foutu le feu aux locaux de Charlie.... Après, rien ne "prouve" que cela soit le fait d'extrémistes agissant au nom de l'Islam ... le journal a suffisamment "d'amis" pour que l'on soit prudent avant de désigner un groupe quelconque. Entre les cathos-fachos-intégristes, les nervis d'extrême droite et les plus cons des intégristes musulmans, le choix est large.... Avec un zeste de parano, on peut imaginer une manipulation à la noix... Wait and see. Pour l'instant Val et Siné sont hors de cause Rire hystérique Rire hystérique

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Razibuzouzou le Jeu 17 Nov - 16:53


Razibuzouzou

Masculin
Nombre de messages : 1413
Localisation : L'ile aux fanTomes
Emploi : chasseur de fantomes
Loisirs : exorciste
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://razibuzouzou.artblog.fr/1/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Jeu 17 Nov - 16:56

Rire hystérique MDR
Salut Razi! Chapeau

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Razibuzouzou le Jeu 17 Nov - 17:05

Grimaces lol! Bière Glou-glou Fêtard Banana dance Drapeau blanc J'ai rien fait 51 guitar

Razibuzouzou

Masculin
Nombre de messages : 1413
Localisation : L'ile aux fanTomes
Emploi : chasseur de fantomes
Loisirs : exorciste
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://razibuzouzou.artblog.fr/1/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Gotch le Jeu 17 Nov - 17:25

Razibuzouzou a écrit: Grimaces lol! Bière Glou-glou Fêtard Banana dance Drapeau blanc J'ai rien fait 51 guitar
Ah fatche de connnn ! c'est Razi qu'est là ! aime

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  billbaroud35 le Jeu 17 Nov - 23:21

MDR MDR MDR bien joué razi!!! j'ai explosé de rire!

Number One

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Sam 19 Nov - 12:01

Chronique 18 novembre 2011

Par PIERRE MARCELLE


"Le propos nous est tombé sur la tête, la semaine dernière, avec l’annonce de l’imminente démission de Silvio Berlusconi, et nous sommes tombés de l’armoire. C’était à l’orée d’un éditorial du révérend Monde, le quotidien que ça ne rigole pas si souvent. Je cite : «En somme, les marchés ont réussi là où la gauche italienne a échoué.» Une blague, un paradoxe rhétorique, une provocatrice façon d’accrocher le lecteur ? Que nenni ! Le confrère économique les Echos l’avait le matin suggérée, et le soir même (ce que c’est que la parole autorisée, hein…), la proposition était élevée par toutes sortes de bavards au statut de doxa. Par sa grâce, «les marchés», tombeurs du diabolique bouffon président du conseil italien, étaient devenus vertueux.

Quoi ! Les marchés honnis, leurs agences de notation ripoux, leurs officines de blanchiment, leurs clubs de banquiers spéculateurs et leurs mafias ayant pignon sur plage dans les paradis fiscaux, tous les brigands qu’on prétendit aveugles à la crise des subprimes et sourds à celle des dettes souveraines quand ils organisaient l’une et l’autre, allaient nous sauver la mise avec l’Union européenne ? Il fallait pour ce faire, non pas la capitulation en rase campagne des Etats, mais leur consentement bienveillant. Pour celui des peuples, on avait bien compris, depuis le renoncement grec au référendum (cette chose étrange qui violente la démocratie au profit des «extrêmes»), qu’on s’en passerait.

Ainsi changea la donne et tombèrent les masques. Ce ne serait plus «les Etats» contre «les marchés», mais les uns et les autres contre les peuples, ou, pour le dire à la façon de Toni Negri, l’Empire contre la multitude. A l’échelle de la France, l’opprobre sur les pauvres, tous des voleurs, et, dans la foulée, la suppression à venir de toute forme de Sécurité sociale dans sa privatisation; à l’échelle de l’Europe, la concurrence «libre et non faussée» contre la redistribution ; à l’échelle du monde, 1 % de maîtres contre 99 % d’esclaves indignés - tous, par le plus grand des hasards, simultanément expulsés mardi à coups de matraque de leurs pauvres havres, de Zurich à Paris et de Londres à New York en passant par Toronto. Ainsi, une fois agréé par les Etats le dogme de la rigueur universelle (parce que sinon, les guerres, l’apocalypse, le chaos), vit-on «les marchés» nommer les gouvernements. Avec les fascistes du parti Laos comme dans la Grèce des colonels de 1974, et, à Rome comme à Athènes ainsi qu’à la Banque européenne, les «experts» recyclés de Goldman Sachs…

Ces gouvernements sont dits «de coalition», terme technique pour signifier «d’union nationale», sans qu’il apparaisse trop que celle-ci, sanctifiant l’éternelle dictature des Etats-nations, soit le parfait contraire du fédéralisme européen. Celui-là même qui donna son sens au non de gauche, lors du référendum européen de 2005, et qu’on invoque in extremis, lorsque l’harmonie prétendue et les pratiques inhumaines du capitalisme globalisé - autrement dit, sa fin et ses moyens - hurlent leur incompatibilité.

Sans doute peut-on se frotter les yeux en voyant les Etats confier aux «marchés» les clefs du coffre avec celles du camion - rien moins que l’avenir du monde dans la pérennité du système failli dont les uns et les autres sont les responsables et les garants. Et sans doute peut-on également s’étonner de ce qu’aucune révolution copernicienne ne soit concevable, au plus haut niveau desdits Etats, au-delà de quelques ponctuelles incantations et opportunistes concessions. «Encadrer» les agences de notation, «taxer» les opérations spéculatives, «moraliser» le capitalisme, «supprimer» les paradis fiscaux, autant de vaines, cyniques et impuissantes promesses dont l’ordre du monde ne pourrait plus se passer, prétend-on.

Hébétées ou tétanisées par les catastrophes économique, écologique, sociale, culturelle et humanitaire, des opinions à genoux semblent ne plus rien réclamer que «encore une minute, monsieur le bourreau !» La rigueur, qui bouffera tout, s’en trouve d’avance légitimée. Elle sera certes d’union nationale, mais plus encore d’union sacrée : le AAA est son cantique et la règle d’or son goupillon. Quand elle s’inscrit en prélude des programmes de Hollande comme de Sarkozy, l’alternative devrait se limiter à l’opposition entre perfusion permanente et saignée quotidienne - mais l’une et l’autre à flux impitoyablement tendus, ça va sans dire.

Sur la mer démontée de la crise et à bord du «pédalo» de la rigueur, on identifierait mieux un «capitaine», si le candidat socialiste voulait bien s’atteler à un programme d’opposition de gauche. Quant à cette polémique que c’était pas la peine, ce qui m’a frappé, moi, c’est que le Journal du dimanche, qui l’édita, n’ait même pas fait de ce «capitaine de pédalo» un sous-titre, ni même un intertitre…"

Ah bon, maintenant en plus il faudrait dire merci aux marchés!!! Surpris
vive le AAA... Anarchie Autogestion Amour Amitié Autonomie Anti (capitalisme, libéralisme, impérialisme...)...

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  billbaroud35 le Dim 20 Nov - 10:35

très bon édito de Marcelle! On rentre en dictature! Crying or Very sad

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  gros branleur le Lun 28 Nov - 2:43

Chroniques Vendredi 25 novembre 2011
L’«autorité» de François Hollande, pour faire quoi ?


Par PIERRE MARCELLE




"C’est simple, la droite. La droite, c’est simple comme l’extrême droite, comme la peine de mort et comme l’immigration zéro. C’est simple comme une guerre à zéro mort, en Libye, par exemple - zéro mort sous l’uniforme français, s’entend (les civils ne comptent pas). Objectif zéro, c’est un slogan indéfiniment déclinable, sur fond de «Plus jamais ça !» Zéro chauffard, zéro fumeur, zéro SDF mort de froid, zéro princesse de Clèves… Zéro, ça marche avec tout. Zéro, c’est carré ; ça parle, ça hurle, même, mieux encore que certain AAA+, qui peut encore nourrir un débat technique chez les économistes. Par contre, zéro récidive de crime sexuel, pas besoin d’être psy-truc ou psy-machin, au zinc du café des sondages ou au comptoir de la propagande, pour avoir un avis et fabriquer une unanimité. Ne sommes-nous pas tous concernés, directement concernés ?

Certes, nous le sommes, potentiellement, mais à peu près comme tout joueur par le tirage du gros lot d’une loterie : une chance ou une malchance sur quelques milliards… Pourtant, si la statistique est ici et là impitoyable, on n’a jamais vu de programme énoncer, promettre ni légiférer le droit pour tout électeur de gagner au loto ; par contre, concernant la certitude d’échapper, lui ou quiconque de ses proches, à un adolescent criminel récidiviste, si.

Surtout en temps de crise. En temps de crise, la peur, ça marche du feu de dieu. Normal. La crise est comme la guerre ; pas le temps de rééduquer ni de faire des prisonniers : il suffit de désigner l’ennemi, de lui nier toute humanité et, en bonne logique, de l’abattre. L’incitation au suicide dans l’enfermement à perpétuité, c’est une solution, dès lors que «l’ennemi» (le jeune, l’immigré, le miséreux, etc.) est perçu comme un «prédateur» - autant dire un animal.

Pour la gauche, c’est plus compliqué, évidemment… A persister dans l’affirmation que l’individu est rééducable, à en faire même un objectif (celui que revendiquent encore courageusement, et sans que nul ne s’en avise trop, les éducateurs de la Protection judiciaire de la jeunesse, voire la direction du lycée-collège cévenol international du Chambon-sur-Lignon), elle s’expose à devoir argumenter. A redire, comme depuis Sigmund Freud, que la pulsion de mort fait partie intégrante de l’humain et, comme depuis Victor Hugo, que les prisons coûtent plus cher que les écoles ; et, contre le «chacun pour sa gueule» d’une droite de plus en plus extrême, à promouvoir les droits de l’homme - de tous les hommes - et le contrat social.

Elle n’a pourtant pas le choix, la gauche, sauf à renoncer à être ce qu’elle prétend. Surtout en temps de crise, quand c’est précisément en temps de crise qu’on en a le plus besoin. Surtout quand cette crise révèle qu’elle n’est pas que «systémique», économiquement parlant, mais que systématiquement, elle abat tous les fondements de l’humanité. On s’en veut de radoter ces évidences, mais le sont-elles encore, quand la gauche, en compétition présidentielle, passe pour réductible au Parti socialiste ? Et pis encore, quand, à propos de ces choses et de pas mal d’autres, son candidat se fait taiseux.

Pour les commentateurs autorisés, Eva Joly (qui sera bientôt «la Norvégienne» comme Marie-Antoinette fut «l’Autrichienne») fait aujourd’hui fonction de bouc émissaire, tout de même que Jean-Luc Mélenchon hier (et demain encore, n’en doutons pas). Où celui-ci persiste à réclamer un débat en lequel la gauche se retrouverait dans des alliances et des principes historiques, celle-là demande le respect d’une parole et, derrière elle, d’une morale. Est-ce qu’il craindrait de se salir la bouche, Hollande, à parler de valeurs communes avec l’une et avec l’autre, afin que contre la droite pas si désunie que cela, une gauche présente un front, sinon uni, du moins cohérent ?

Mais à tous ceux qui entendent les revendications de celui-ci et de celle-là, il est rétorqué qu’ils font le jeu de la droite en général, et du Front national en particulier. Cet air est connu et, pour tout dire, un peu lassant. A fortiori quand il tient lieu de programme.

Le PS, empêtré dans son arithmétique électorale, ne veut rien entendre à propos de gauche. Ses alliances s’élaborent sur une stratégie centro-libérale, sa morale s’accommode de tous les arrangements plus ou moins indignes et ses principes s’énoncent au doigt mouillé, en fonction des ravages d’une rigueur dont il a pris le parti. On dit que ces coups de barre improvisés constituent le prix à payer pour asseoir l’«autorité» d’un candidat en effet très «normal», sitôt qu’il adhère à la fonction présidentielle en Ve République et renonce à évoquer la VIe. Mais une «autorité» pour quoi faire, sinon un chantage implicite à l’endroit d’un électorat que plus rien ne fédérerait que le cauchemar de la réélection du sortant ?

François Hollande, qui devrait savoir qu’il ne gagnera pas seul (les primaires enchantées, c’est fini) devrait vite, très vite, s’aviser que l’antisarkozysme a ses limites. Même, voire surtout, en temps de crise."

Number One


gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marcelle (ou le retour des bonnes habitudes)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum