copie conforme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

copie conforme

Message  gros branleur le Sam 29 Mai - 12:56

Ce n'est pas chaque semaine que sont programmés à Auxerre des films qui m'intéressent.
Du coup je ne vais plus beaucoup au ciné.
Alors Kiarostami + Binoche et en VO, j'ai sauté sur l'occasion.
Un film un peu déroutant et très bavard, -ce qui, revers de la médaille de la VO, oblige à garder les yeux sur les sous titres et nous prive de la beauté de l'image et des paysages de Toscane superbement filmés-.
Mais la VO ici a toute son importance, on y parle italien, anglais et français.
Deux très bons interprètes, Juliette Binoche lumineuse, et un acteur
anglais à la froideur toute britannique que je ne connaissais pas (et
pour cause c'est son premier film, c'est un chanteur d'opéra) William
Shimmel.

L'histoire?
Un homme, une femme (sans Badabada Dabadaba),

Au départ une discussion sur l'art entre un écrivain et une antiquaire et plus précisément sur la valeur de la copie par rapport à l'original. Puis après une longue virée en voiture, comme aime les filmer Kiarostami, le film bascule, ils vont boire un café, la serveuse qu'ils sont mari et femme, et un deuxième film commence où les deux protagonistes incarnent un couple marié depuis 15 ans et devenus étrangers l'un à l'autre.
Kiarostami propose alors un questionnement sur le couple, l'amour.
Ne sommes nous avec le temps que la copie plus ou moins conforme de ce que nous étions?

Libre au spectateur, d'interpréter le film comme il le veut, certains trouveront sans doute le film ennuyeux et superficiel, mais pour qui aime l'esthétisme du cinéaste iranien et les films qui donnent à réfléchir c'est à voir.

Mon sentiment est mitigé, c'est un beau film, mais il faut un peu de temps pour le digérer.
La "thèse" (c'est moins une thèse qu'une incitation à la réflexion) du film une œuvre d'art, original ou copie, ne vaut que par le regard que l'on pose dessus, il en va de même avec les personnes qui n'existent que par l'attention qu'on leur porte.

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"Dans ses yeux"

Message  clomani le Sam 29 Mai - 16:16

Moi je suis allée voir le film argentin qui a eu un ours d'or à Berlin je crois bien...
Plutôt que "dans ses yeux", j'aurais appelé le film : "la vida vacia" en français, la vie vide.
Parce que ce film est tiré d'un polar, mais qu'il y fait la part belle au mari decette femme abominablement violentée puis massacrée. Parce qu'on y voit un peu le fond du péronisme, de la dernière femme de Peron, de l'époque qui a mené à la dictature... La vie vide parce que tout au long des différents rebondissements de l'affaire, le jeune inspecteur qui travaille pour une plus jeune procureur, reste totalement amoureux de sa responsable, belle, engluée dans sa bonne éducation... et qu'il comprend très bien comment le veuf veut absolument retrouver le criminel qui a violé et assassiné sa femme, mais refuse absolument qu'il soit exécuté. La mort serait trop douce pour ce criminel. Il faut qu'il ait une vie complètement vide, aussi vide que ce veuf privé de sa femme par le violeur, qu'il aille donc en prison et qu'il ait toute la vie, parce que c'est une sentence à vie qu'il lui faut, pour réfléchir à la cruauté de son acte, et à affronter le vide de sa vie de criminel.
Les recherches durent, le jeune inspecteur finit par trouver un indice, un tout petit indice, grâce surtout à l'aide d'un vieux flic pochetron mais finaud... un regard sur quelques photos de la jeune femme, dans sa jeunesse... mais impossible de mettre la main sur ce bonhomme sur les photos, mais qui évolue dans la vie sans laisser de traces.
La suite est une succession de "ça y est, on l'a" suivis de "raté" jusqu'au moment où le mec finit par se faire coincer (à cause de son amour du football). Ca se passe au début de la dictature... La procureure et l'inspecteur finissent par faire craquer le criminel en l'humiliant. Il avoue en frappant la procureure, il est emmené en prison. Condamnation à vie !
On se dit alors que le film est trop court. Mais il n'est pas fini... car au cours d'un des déplacement d'Isabella Peron, le veuf voit le tortionnaire de sa femme à la télé... garde du corps de la Présidente. Le vieux pochtron aussi a vu cette séquence... Le type a été libéré sur ordre du Juge, apprennent-ils !
Et voilà encore tous les protagonistes de l'histoire exposés à la vengeance de ce salopard de criminel, grâce à l'appui d'un juge qui travaille pour une dictature...
Ca se passe à Buenos Aires, et à Jujuy, sur de longues années... au moins 25 ans... L'histoire est pleine de rebondissements, aussi bien sentimentaux que violents, avec des touches de la dictature, et la caméra est incroyablement douée pour rendre le palais de justice si froidement écrasant. On en arrive presque à penser : "quand on parle de justice et qu'on construit de tels bâtiments pour la représenter et la rendre, on se dit que les injustices, au dehors, doivent être aussi énormes que ce bâtiment.
Bon, j'sais pas si j'ai bien rendu compte de l'histoire... peux pas tout vous raconter parce que la fin est importante et ne peut pas être révélée... mais les acteurs sont beaux, on est pris par le suspense mais c'est un suspense plus latin qu'américain et ça nous change... les sentiments y sont très présents mais avec beaucoup de pudeur...
Très bon film à mon avis.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: copie conforme

Message  spiderman le Sam 29 Mai - 18:37

moi je ne vais presque plus au cinéma.. il y a très peu de film de répertoire comme vous avez en France..
ici c'est hollywood et les film pop.. ensuite ya le cinéma québecois qui me palit.. mais seulement quelques filoms ici et là

spiderman

Masculin
Nombre de messages : 6129
Age : 54
Localisation : de l'autre cote de la flaque a hareng
Emploi : Auteur-Compositeur
Loisirs : kate beckinsale, Felix Leclerc,Moustaki
Date d'inscription : 13/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://lavalcoteartistepeintre.blogspot.ca/

Revenir en haut Aller en bas

Re: copie conforme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:37


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum