Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  scud56 le Mar 10 Mar - 19:43

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38682280@7-37,0.html

Les prochains repas en famille vont être sympas chez les K-M MDR

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  Gotch le Mar 10 Mar - 19:49

scud56 a écrit:http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-38682280@7-37,0.html

Les prochains repas en famille vont être sympas chez les K-M MDR
Entre vit bro-monfrère et vibro ma soeur, çà va secouer!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  Invité le Mar 10 Mar - 20:00

De toute façon tout le monde est contre cette loi (HADOPI). Il n'y a que Sarko et Albanel qui sont pour.
Même le député UMP Vanneste est contre, c'est dire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  clomani le Mar 10 Mar - 20:58



Répondre
J'ai reçu ça d'un copain qui est très branché informatique...
Voici
ce que vous pourrez — probablement — voir affiché sur votre écran dans
un futur proche, si nos gouvernants parviennent à faire adopter les
lois du projet Creation et Internet (ou loi dite "HADOPI").

( Pour ceux qui n'auraient pas le lien direct : http://petaramesh.org/
)

Ce projet de loi n’est que la suite d’une longue série qui a pour
objectif final le contrôle
d’internet, le réseau des réseaux, l’ultime espace réellement libre en
ces jours de proto-dictature mondialisée.

En effet, la lutte contre le P2P n’est qu’une façade,
un cheval de Troie qui va permettre de tester plusieurs scénarii de
contrôle des échanges sur le net, et pas seulement de fichiers
prétendument illégaux.

Internet fait peur à ceux qui ont le pouvoir, car si le Peuple Mondial se
l’appropriait totalement, il pourrait devenir un extraordinaire outil
de coordination des luttes, comme peuvent déjà l’illustrer certains
faits récents pourtant anecdotiques — exemple : rassemblements spontanés via facebook,
pourtant peu soupçonnable d’accointances gauchisantes [1].

La toile est le bon mot pour décrire ce réseau : de
multiples nœuds, de multiples façons d’arriver au même endroit,
d’obtenir une information, de contacter les gens, ce qui en fait une
zone incontrôlable — d'aucuns parlent même d'une zone de non-droit,
alors qu'il s'agit au contraire d'une zone de Liberté — mais le point
d’entrée sur la toile, c’est à dire
soit le poste de l’utilisateur soit son raccordement au réseau des
réseaux — via son FAI, Fournisseur d'Accès Internet [2] —, reste
contrôlable, vérifiable, « espionnable ». Et c’est là
qu’intervient HADOPI, de même que ses prédécesseurs et ses
successeurs : ces projets de lois ont une finalité simple, celle de
donner la main, le pouvoir — étatique — sur ce point d’entrée, et par
là même , de contrôler le
réseau, qui ne deviendra accessible qu’aux hackers — les vrais pirates
— et aux agents des gouvernements.

Filtrer les accès « publics » en instaurant un système
de whitelist faisait partie du projet, et fera partie des suivants,
pour être un jour appliqué à titre expérimental puis généralisé.
Ensuite, faire tomber la majeure partie de la population sous le joug
d’une loi sensée « empêcher le P2P et/ou le téléchargement illégal [3] »
permettra la mainmise sur le point d’entrée personnel de l’utilisateur,
qui devra installer de quoi se prémunir contre toute utilisation
frauduleuse de sa connexion et/ou de son poste ; et de quoi aussi le
prémunir, à terme, contre l’accès à des sites jugés contraires à la
pensée dominante — qui est, toujours, celle des possédants.Pour en savoir davantage, n'hésitez pas à consulter le site de la Quadrature du Net.

GBR aka (k)G.B. aka Eolfiin

[1] http://www.lemonde.fr/societe/article/2009/03/09/affrontements-entre-jeunes-et-policiers-a-tours-et-dans-les-yvelines_1165391_3224.html
A noter : Facebook en lui-même n'est pas à l'origine d'un tel
rassemblement, mais sa capacité à interconnecter les utilisateurs
permet une circulation et une organisation qui seraient encore plus
efficaces avec un site dédié à la lutte, mais pourvu de protection
contre les intrusions des forces de l'ordre.
[2] Par exemple : Orange, Free, Numericable, qui pourraient être sommés de filtrer vos accès au Net ...
[3]
Ils sont bien — trop — souvent amalgamés. Le P2P (Peer To Peer)
connecte 2 entités sur le réseau et permet, entre autres choses, le
transfert de données sans passer par un serveur intermédiaire. Il n'y a
donc pas d'illégalité intrinsèque, ce que les propos des majors du
disque ou nos gouvernants tentent pourtant de nous faire croire. Plus
d'infos : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pair_%C3%A0_pair

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  Invité le Mar 10 Mar - 21:19

Oui c'est ça ils veulent contrôler Internet, comme en Chine.
Et même pire qu'en Chine, puisque là bas ils ne contrôlent que les noeuds du réseaux, alors qu'ici ils veulent contrôler nos postes.
Et pour ça tous les prétextes sont bons, piratage, lutte contre la pédophilie, etc...
C'est une tentative de mise en place d'une dictature pure et dure.
Ce qui nous dédouane de tout respect de la démocratie, car même élu, un président n'a pas le droit de tenter d'instaurer une dictature.
On a donc toute légitimité à empêcher ça, par tous moyens à notre portée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  clomani le Mar 10 Mar - 21:50

Donc quel est le meilleur moyen de résister ? La toile est très très développée tout de même... et "ils" (ceux qui veulent la contrôler) ne pourront pas contraindre les gens... vu qu'il y aura de plus en plus de gens qui auront le net... il aurait fallu qu'ils pensent à ça avant non ?

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  Invité le Mar 10 Mar - 22:49

clomani a écrit:Donc quel est le meilleur moyen de résister ? La toile est très très développée tout de même... et "ils" (ceux qui veulent la contrôler) ne pourront pas contraindre les gens... vu qu'il y aura de plus en plus de gens qui auront le net... il aurait fallu qu'ils pensent à ça avant non ?
Ouais mais ils sont cons n'oublie pas !

Leur but c'est que M. tout le monde continue à s'informer sur TF1 et pas sur internet.
En compliquant les choses, ils pensent que seuls ceux qui savent comment passer à travers les mailles pourront s'informer correctement, tandis que le quidam moyen ne saura pas le faire. Le but sera donc atteint. Pour le quidam moyen Internet sera devenu une sorte de super minitel, un truc pour acheter en ligne (la loi du marché toujours) et recevoir les infos du gouvernement. Tandis que ceux qui maitrisent l'outil pour contourner le truc ne sont pas nombreux.

Mais ça c'est leur vision, la vision Sarko UMP. Une vision de connards ignares en internet (il n'y a qu'à voir les conneries qu'ils disent, ça a été un festival ces derniers temps, entre Albanel, Lefebvre et cie).

Parce que en réalité ça ne sera pas si compliqué que ça de passer à travers les mailles. D'une part les gens apprennent vite (il n'y a qu'à voir il y a 10 ans personne ne s'imaginait tenir un blog). En plus les technologies sont de plus en plus faciles à utiliser, et les combines pour contourner les censures se propageront très vite.

Donc il n'y arriveront pas.

De toute façon les trucs pour contourner existent déjà.

Il existe déjà des réseaux parallèles, type Freenet, ou Tor. Ce sont des réseaux où on ne peut pas être "tracé", tous ce qu'on y fait est anonyme. C'est un peu compliqué à utiliser, et à installer surtout. C'est réservé aux geeks, c'est l'art pour l'art. Mais si ça devient utile, ça va se simplifier et se démocratiser.

Sans aller jusque là, il y a les sites de partage de fichiers aussi, type Rapidshare. Il parait que Google va en créer un. Avec ça plus besoin de peer to peer (type Emule). Par exemple, je mets un MP3 crypté sur mon site de partage, et je t'envoie le lien et la clé de décryptage par mail. Personne ne voit rien, personne ne peut savoir que c'est un MP3.

Il y a des dizaines de façon de les baiser. Ils ont 25 trains de retard... Rire hystérique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum