Le nouveau colonialisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nouveau colonialisme

Message  gros branleur le Dim 1 Mar - 1:04

Depuis la décolonisation, les puissances occidentales via leurs multinationales, n'ont pas cessé de piler les richesses des anciennes colonies.
Maintenant, ils achètent carrément la terre pour y faire des productions agricoles au mépris de l'agriculture traditionelle et de l'environnement.
Il semble que ce phénomène ne soit pas étranger à la situation explosive de Madagascar, même si j'ai du mal à saisir ce qui se passe là-bas, car le Président et le maire d'Antanarivo semblent être tous deux être tenants de l'orthodoxie libérale...

Des États riches et des entreprises multinationales achètent ou louent
à très long terme des superficies considérables de terres agricoles
dans les pays en voie de développement. Portrait d’une véritable ruée,
exacerbée par la crise alimentaire, qui a un fort relent de
colonialisme et dont les conséquences pourraient être désastreuses.


la suite de l'article:

http://www.alternatives.ca/auteur1059.html

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau colonialisme

Message  Gotch le Dim 1 Mar - 3:18

Hier, j'ai entendu un commentaire d'une émission que Marjo regardait à la télé (souvent c'est culturel, la nuit!) : c'était à propos d'une estancia en Patagonie, elle était grande (gloups) comme la Belgique! Evidemment, à part des moutons, il n'y avait pas grand'chose!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau colonialisme

Message  clomani le Dim 1 Mar - 11:18

Ben moi j'ai vu la fin d'un documentaire sur le Chiapas... et on y apprenait que les Zapatistes avaient plutôt réussi leur combat... parce que les indigènes, exploités avant par des gros propriétaires terriens, avaient retrouvé une certaine indépendance... tout comme les producteurs de café avaient pu se débarrasser du joug des interéadiaires qui leur achetait le café pour quasi rien et étaient maintenant au courant des cours internationaux et revendaient leur production é des petits groupements éthiques, ce qui leur permettaient de vivre décemment...
Un de ces petits producteurs disait que la lutte zapatiste avait réussi a maintenir le gouvernement à distance avec sa corruption et ses fonctionnaires zélés.
Malgré ce que peuvent en dire les media occidentaux -parce que là aussi, les media après avoir écarquillé les yeux dans les années 90 devant le courage des petits Indiens du Mexique, sont maintenant les premiers à dénoncer le fait que Marcos n'était qu'un intello marxiste, qu'il n'a jamais mis les pieds dans la forèet lacandone etc...-.
Ca fait vraiment chier tant que ça que des expériences anti-libéralisme et profondément équitables et sociales réussissent ? En plus ces connards de chiens de garde qui disent ce qu'on leur dit de dire... Colère

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nouveau colonialisme

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum