Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  gros branleur le Lun 19 Jan - 2:40

Jean-François Copé accuse Olivier Besancenot
d'incarner l'extrême gauche dans ce qu'elle a "de plus agressif et de
plus violent" et de mener une lutte des classes désuète.
(Reuters/Charles Platiau)


Invité de Radio J, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a jugé qu'il était "choquant" que le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) "cautionne des mouvements qui sont pour certains d'entre eux illégaux".
"Olivier Besancenot incarne l'extrême gauche dans ce qu'elle a en réalité de plus agressif, de plus violent", a dit Jean-François Copé. "Nous le condamnons et nous le combattons."
Dans un entretien accordé dimanche au Parisien/Aujourd'hui en France, le porte-parole de la LCR accuse Nicolas Sarkozy de vouloir "criminaliser le mouvement social" et de "taper fort sur tous ceux qui contestent".
"Lui et son gouvernement passent leur temps à démanteler le service public, que cela soit dans les transports ferroviaires, la santé, La Poste (...) Les vrais raisons du conflit à Saint-Lazare sont là", déclare Olivier Besancenot en référence à la grève spontanée qui a entraîné mardi la fermeture de la gare parisienne.
"Les grévistes ne sont pas responsables de la situation", ajoute-t-il, avant d'exprimer sa "solidarité" envers eux.
Le chef de l'Etat avait déclaré jeudi lors d'un déplacement à Vesoul (Haute-Saône) que le syndicat Sud-Rail, très présent à Saint-Lazare, était "irresponsable".
"Ce qui choque Olivier Besancenot, c'est que nous ayons un président de la République qui entend appliquer la loi", a réagi Jean-François Copé.
"Ces attaques permanentes au nom de la lutte des classes d'il y a 100 ans ou 120 ans, ça me paraît complètement en décalage", a-t-il ajouté.
Manif Poing levé

Encore une provocation à quelques jours d'une grève (enfin unitaire et interprofessionnelle) dont même Sarkozy risque de s'apercevoir.
Le but pour l'ump est de stigmatiser la seule opposition visible pour la pousser à des débordements qui justifieront la répression.
Continuez comme ça bande de gros cons et vous allez l'avoir votre révolution! Mitraille Bombe
guillotine Aiguisez la lame il va y avoir du monde!

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  sam telam le Lun 19 Jan - 9:03

Le pauv' Copé a encore manqué une occasion de se taire en préférant afficher son ignorance. Que la violence symbolique des institutions ne lui saute pas à la conscience, c'est une évidence.
Son profil de sociopathe à tronche de mickey toutsourire ne nous laissait pas supposer qu' une once d' empathie puisse envahir de temps à autre son univers de satisfait cravaté empapaouté.
Donc un petit rappel, qui demande juste deux clics de souris et quelques t(r)ypotages de clavier....

La Reproduction : éléments d'une théorie du système d'enseignement
est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en 1970 aux éditions de Minuit.
Dans cet ouvrage, Bourdieu et Passeron développent une théorie générale de la violence symbolique légitime.
La théorie de la reproduction tire sa spécificité de son axiome majeur, celui de la violence comme constitutive du social.
Cet ouvrage rend compte d'un processus particulier, par lequel la violence symbolique permet l'institutionnalisation d'un pouvoir méconnu. Ce pouvoir, c'est le pouvoir de violence symbolique qui parvient à imposer des significations comme légitimes en dissimulant les rapports de forces qui le sous-tendent.
Cette violence symbolique, selon Pierre Bourdieu et Jean-Claude
Passeron, s'exerce avec le consentement implicite des dominés, car
ceux-ci ne disposent, pour penser cette domination, que des catégories
de pensée des dominants.
La violence symbolique s'instaure par le biais de l'action pédagogique, mais également de toute institution légitime,
comme la télévision, le cinéma, les journaux. On voit ici que la
légitimité des institutions est variable selon les individus et selon
le temps.
La notion de violence symbolique renvoie à l’intériorisation par les
agents de la domination sociale inhérente à la position qu’ils occupent
dans un champ donné et plus généralement à leur position sociale. Cette
violence est infra-consciente et ne s’appuie pas sur une domination
intersubjective (d’un individu sur un autre) mais sur une domination
structurale (d’une position en fonction d’une autre). Cette structure,
qui est fonction des capitaux possédés par les agents, fait violence,
car elle est non perçue par les agents. Elle est donc source d’un
sentiment d’infériorité ou d’insignifiance qui est uniquement subi
puisque non objectivé. La violence symbolique trouve son fondement dans
la légitimité des schèmes de classement inhérents à la hiérarchisation
des groupes sociaux.
C'est parce qu'on fait crédit à la télévision
qu'elle parvient à imposer ses représentations comme légitimes. Le plus
grand danger pour une institution est de perdre la confiance de ceux
qui sont soumis à ses représentations. Ceci explique que certains
présentateurs ont besoin de cultiver leur image d'intellectuel. De même
les émissions dites de débat au cours desquelles les invités sont essentiellement des intellectuels de télévision (que Bourdieu appelait les fast-thinkers) sont aussi des instances de légitimation.
La violence symbolique n'est pas simplement un endoctrinement ; elle
exerce la fonction d'un maintien de l'ordre, sans que le sujet qui
l'exerce s'en aperçoive consciemment.
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Reproduction

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  clomani le Lun 19 Jan - 10:48

Je rappelle au passage que, samedi dernier, Europalestine s'est retrouvée seule à appeler à la manif (où nous étions tout de même 20 mille, merci Droits Devant, les Américains à Paris, etc.) ... Les Besancenot, syndicats, et autres de l'AFPS, Juifs modérés, CCIPPP appelaient à la manif samedi prochain. Pourquoi ? Parce que Besancenot s'est vu reprocher de cautionner l'antisémitisme en allant à la tête des manifs pro-palestinienne. Parce que la presse entière s'est acharnée sur l'extrême gauche pendant ces 3 dernières semaines.
Et pourquoi la presse -et les politic(h)iens de garde- s'énervent-ils après Besancenot ? Parce qu'ils ont la trouille de lui, la petite bête qui monte, qui monte, monte... Pourtant, Besancenot est pour moi mou du genou. Son parti n'est révolutionnaire qu'en paroles.
Alors, cette droite aurait-elle peur de son ombre alors que la crise sociale (qui n'existait pas il y a un mois pour Lagarde et les autres) commence à pointer sérieusement le bout de son nez, alors que ça s'organise du côté des chômeurs -hier soir, j'ai vu dans le Nord un reportage sur un groupe de chômeurs qui vont remplir des caddies, puis refusent de payer en caisse, demandent à voir le directeur et négocient avec lui de la nourriture gratos-. De toutes façons, avec la crise, la droite est en train de numéroter ses abattis... peut-être les bobos ont-ils la trouille de perdre quelquechose, mais comme les pauvres grandissent en nombre, comme la violence monte (les braquages sont en augmentation... normal, appauvrissez toute une frange de la société et comment se débrouille-t-elle ?) ça ne peut qu'empirer tôt ou tard et c'est la droite qui est au pouvoir. C'est peut-être pour ça que la gauche caviar est si molle -et puis elle a son bling-bling elle aussi, ex SOS Racisme et ses affaires de détournement de fric-.
Donc Copé, ayant été rappelé à l'ordre par l'UMP -parce qu'il était légèrement dissident- casse du sucre sur l'extrême gauche, organise la peur... Regardez comme Besancenot est d'extrême gauche ! Bientôt, faire grève va être considéré comme un comportement extrémiste, tout comme défiler pour les Palestiniens encadrés par des milliers de keufs !
Et si on demandait à l'ambassade du Vénèze à devenir Vénézuéliens ?

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  Invité le Lun 19 Jan - 10:58

Qui supprime les aides sociales ? Qui généralise la précarité et la pauvreté ?
Qui envoie sa police pour réprimer ceux qui protestent ?
Qui veut passer les banlieues au karcher ?
Qui est violent ?
La violence engendre la violence ! Poing levé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  clomani le Lun 19 Jan - 11:36

Ce qu'il faut, c'est surtout continuer à leur faire peur. Eux, ils ont quelquechose à perdre.
Nous, rien ou pas grand chose !
Mais ce serait bien que les syndicats arrêtent de s'écraser devant le manque de volonté évidente de négocier du patronnat aidé par le gouvernement. Ils ne veulent pas discuter ? Ben la grève, les manifs, et on prouve ainsi que Sarko, lorsqu'il disait "regardez maintenant... (grâce à moi) quand il y a une grève, on ne le sait même pas"...
Et mon cul, c'est du poulet ? Colère

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  billbaroud35 le Lun 19 Jan - 11:38

pffffffffff copé......... cuisse de dinde

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  gros branleur le Lun 19 Jan - 17:52

OB s'attaque même physiquement à un pôv directeur de centre de tri ...

Le leader de la LCR avait eu des échanges verbaux houleux avec le
directeur du centre de tri de Nanterre, lors d'un rassemblement pour
dénoncer les "pressions" de La Poste sur des salariés grévistes.




Olivier Besancenot (Sipa)
Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) et facteur à
Neuilly dans les Hauts-de-Seine, Olivier Besancenot, est convoqué mardi
au commissariat de Nanterre dans le cadre d'une enquête déclenchée par
une plainte de La Poste, a-t-il expliqué vendredi 16 janvier.
Olivier Besancenot est convoqué à 9h00 avec deux autres membres du
syndicat Sud-PTT qui avaient participé à un rassemblement tendu le 10
novembre dernier au centre de tri du courrier de Nanterre pour dénoncer
les "pressions" de La Poste sur des salariés grévistes.
Le leader de la LCR avait eu des échanges verbaux houleux avec le directeur du centre de tri, Jean-Baptiste Casanova.

"Simulation grossière et malhonnête de chute"

Le directeur du centre s'était retrouvé au sol, puis s'était relevé
rapidement, une "simulation grossière et malhonnête de chute", selon
Olivier Besancenot.
Un porte-parole de la direction régionale Ile-de-France de La Poste
avait ensuite déclaré que Baptiste Casanova avait "été blessé au coude
en étant bousculé par le groupe" et avait "déposé plainte au
commissariat de Nanterre".
"Nous allons demander une confrontation avec le directeur du centre et
nous sommes en possession d'un vidéo qui montre qu'il était plutôt en
forme après sa prétendue chute", a déclaré Olivier Besancenot, qui
dénonce une "volonté de museler une mobilisation sociale qui gêne La
Poste" dans les Hauts-de-Seine.

Grève d'une heure

A l'initiative de Sud-PTT, un mouvement de grève d'une heure par jour a
été lancé le 20 octobre dernier par des collecteurs et livreurs de
courrier de plusieurs sites du département, notamment pour l'obtention
d'un treizième mois.
Une grève, qui touche partiellement la livraison du courrier aux
particuliers, a également démarré lundi à Boulogne-Billancourt pour
s'opposer à un projet de réorganisation du travail.
L'un des deux autres syndicalistes convoqués avec Olivier Besancenot,
Gaël Quirante, 33 ans, a récemment fait l'objet d'une dénonciation
anonyme l'impliquant dans l'affaire des bâtons de dynamite retrouvés le
16 décembre au Printemps-Haussmann.
Entendu par les enquêteurs, il a totalement été mis hors de cause.

....
Si ce n'est pas de la criminalisation du mouvement syndical.
En d'autres temps ce genre d'affaires se traitaient en conseil de discipline interne.
Le fait de porter cette affaire au pénal avec dépôt de plainte n'est certainement pas innocent.
Tout est fait pour discréditer les mouvements radicaux en les accusant de violences et les couper du soutien populaire indispensable.
Et que dire de la convocation du syndicaliste au quai des orfèvres dans l'affaire de "l'attentat" du Printemps sur simple dénonciation anonyme?

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  scud56 le Mar 20 Jan - 16:28

"Ces attaques permanentes au nom de la lutte des classes d'il y a 100 ans ou 120 ans, ça me paraît complètement en décalage" dit l'ineffable Copé....
désolé pour lui, mais la lutte des classes, ce n'est pas un truc "décalé"... C'est l'actualité, pépère!
mais bon, Copé, hein....... lol! Je trouve que c'est la connerie de certains membres du gouvernement qui est "violente". Question de goût.

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  Invité le Mar 20 Jan - 16:46

scud56 a écrit:"Ces attaques permanentes au nom de la lutte des classes d'il y a 100 ans ou 120 ans, ça me paraît complètement en décalage" dit l'ineffable Copé....
désolé pour lui, mais la lutte des classes, ce n'est pas un truc "décalé"... C'est l'actualité, pépère!
mais bon, Copé, hein....... lol! Je trouve que c'est la connerie de certains membres du gouvernement qui est "violente". Question de goût.
La lutte des classes c'est ringard pour la gauche.
Par contre pour la droite, défendre la classe dominante et écraser les prolétaires, c'est normal...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  Invité le Mer 21 Jan - 10:16

C'est au tour de Gérard Filoche d'avoir des ennuis avec la justice:
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=1844

Décidément ce pays devient de plus en plus stalinien ! Tout ce qui s'oppose au pouvoir en place finit au tribunal...

Maoiste même, depuis que Frédéric Lefebvre menace de désigner les banquiers récalcitrants à la vindicte populaire !
Comme en Chine au temps de la révolution culturelle !

Louée soit 无产阶级文化大革命 !
Louée soit la Grande Révolution culturelle prolétarienne.

Loué soit le petit timonier à talonnettes ! Rire hystérique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  clomani le Mer 21 Jan - 10:54

yapadebug a écrit:
scud56 a écrit:"Ces attaques permanentes au nom de la lutte des classes d'il y a 100 ans ou 120 ans, ça me paraît complètement en décalage" dit l'ineffable Copé....
désolé pour lui, mais la lutte des classes, ce n'est pas un truc "décalé"... C'est l'actualité, pépère!
mais bon, Copé, hein....... lol! Je trouve que c'est la connerie de certains membres du gouvernement qui est "violente". Question de goût.
La lutte des classes c'est ringard pour la gauche.
Par contre pour la droite, défendre la classe dominante et écraser les prolétaires, c'est normal...

Normal, puisque c'est la gauche socialiste qui a eu raison de la lutte des classes... Tous les observateurs éclairés de l'histoire politique française se plaisent à dire que la lutte des classes s'est arrêtée dans les années 80 en France... Merci le PS ! Merci le PC qui a avalé des couleuvres pour être au gouvernement ! Merci aux gros cons d'entrepreneurs qui en ont profité pour exercer des pressions du genre "si vous accédez aux demandes du prolétariat, on se tire ailleurs"...

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  gros branleur le Mer 21 Jan - 20:48

Besancenot, escroc ! Courbet aura ta peau !


Cette fois, pas question de regarder la bande de gauchistes du Grand journal, sur Canal+. Avec Olivier Besancenot pour invité, Michel Denisot et ses complices allaient sombrer dans la complaisance aussi rapidement qu'ils avaient, la veille, chaviré dans l'outrance en salissant notre Premier ministre. Quant au leader d'extrême-gauche, sa défense idéologique des services publics le discrédite autant que son goût de la compromission – il organise des pique-niques dans les supermarchés.
Julien Courbet : voilà un vrai défenseur du service public, pragmatique et sans concessions, à l'œuvre sur France 2 à la même heure avec son Service maximum.


C'est facile de taper sur le capitalisme, cette hydre insaisissable et lointaine, mais Olivier Besancenot sait-il qu'en ce
moment même, en France, un terrible escroc plonge des parents d'enfants handicapés dans la détresse ? « L'entrepreneur véreux ne recule devant rien » racontait l'histoire d'un artisan spécialisé dans la prise en charge
des pathologies qui laisse les maisons de ses clients dans un état lamentable. « C'est simplement scandaleux et dégueulasse d'agir de cette sorte, a sobrement commenté Julien Courbet en retour plateau (…). J'espère
que la personne qui a fait ça aura du mal à dormir ce soir. Moi, je le laisserai pas tomber, que ce soit ici ou ailleurs il faudra à un moment donné rendre des comptes. »


Bravo ! Vas-y Julien ! Je compte sur toi !
Moi aussi j'espère que son voisin jouera de la perceuse toute la nuit,
qu'une terrible gastro-entérite le clouera sur le trône jusqu'au petit matin, quand les policiers viendront le chercher pour le jeter en prison où je souhaite qu'il meure de la tuberculose dans d'atroces souffrances. Alors qu'Olivier Besancenot, pensez-vous qu'il s'en soucie ? Il s'en contrefiche, oui, des entrepreneurs véreux ! Nulle part dans
son programme il ne propose de rétablir les châtiments corporels pour les arnaqueurs !

S'attaquer à la finance internationale, c'est bien gentil, mais qui protège des crapules le tiroir-caisse des commerçants et le porte-monnaie des consommateurs ? Certainement pas Olivier Besancenot. Le leader de l'ultra-gauche n'a jamais osé dénoncer publiquement « cette histoire rocambolesque » qui menace le pouvoir d'achat des commerçants girondins. « A Bordeaux, un RMIste se fait passer pour un conseiller de Nicolas Sarkozy. »
Salauds de RMIstes ! Celui-ci a passé trois semaines dans un palace en produisant un contrat de travail signé par notre président. A la fin du reportage, Julien Courbet s'est judicieusement fendu d'une mise en perspective internationale : « J'aurais aimé vous dire que ça se passe aux Etats-Unis, mais c'est un Bordelais qui a fait ça. »
Bravo Julien ! Tu pointes les vrais travers du paradis du libéralisme, loin de l'antiaméricanisme primaire d'Olivier Besancenot.


Se pavaner sur les plateaux télé
en pourfendant les injustices, c'est facile, mais le candidat à la présidentielle s'intéresse-t-il aux erreurs judiciaires et aux abus de
l'administration qui frappent quotidiennement les citoyens sans défense ? S'est-il mobilisé en faveur de ce chasseur de la Somme « condamné pour ne pas avoir tué assez de lapins » ?A-t-il pris la peine de faire connaître aux Français les recours juridiques envisageables quand on trouve « un morceau de plastique dans son yaourt » ?



Prétendre libérer le peuple des nantis qui accaparent les richesses, ça ne mange pas de pain. Mais qui le
débarrassera des véritables aigrefins du quotidien ? Le représentant de l'extrême gauche a-t-il jamais défendu les accidentés des « extensions de cheveux », les victimes des coiffeurs arnaqueurs contraints de vivre avec le handicap d'une « catastrophe sur la tête » ? « 950 € [presque un Smic, NDLR] pour avoir de la colle sur le cuir chevelu, mais c'est super dangereux ! », s'est en revanche insurgé Julien Courbet. « L'arnaque est partout, même au bout de cheveux »
et ça, Olivier Besancenot n'en a même pas conscience, occupé qu'il est à couper les cheveux en quatre avec ses théories fumeuses sur le capitalisme, sa tête de Turc.


Prendre le parti des populations défavorisées, c'est de la démagogie quand on en reste aux mots comme Besancenot. Julien Courbet, lui, ne se contente pas de vains discours, il passe aux actes.
Ça ne lui suffit pas de dénoncer les dérèglements du monde, il leur applique des remèdes concrets. Chaque soir, il offre « un téléviseur HD 107 cm », améliorant sensiblement le pouvoir d'achat du gagnant. La solidarité
entre les gens du peuple, il la met en œuvre, il a même une rubrique pour ça : « Tous pour 1 ». Qu'a réellement entrepris Olivier Besancenot pour aider cette famille de Neuilly-Saint-Front « frappée par la crise » ? Rien, absolument rien. Alors que les équipes de Service maximum, elles, ont réussi à mobiliser des bénévoles pour retaper leur maison.
Pensez-vous que le leader de la LCR soit venu donner un coup de main, mettre quelques coups de pinceau ? Même pas ! Et ça se prétend révolutionnaire ! Un pur arnaqueur, voilà ce qu'est Olivier Besancenot.

C'est de la pure arnaque, les idées d'Olivier Besancenot. Des affabulations destinées à profiter de la crédulité des gens. Résultat, des milliers d'usagers de Saint-Lazare se trouvent pris en otages par des grévistes que soutient le funeste trotskyste. Après ça, comment peut-il encore se prétendre le défenseur du service public ? Il fait tout pour le saper !

Je goûte peu les théories du complot,
mais je me demande si le représentant de la gauche anticapitaliste n'est pas un fumigène lancé sur les plateaux télé pour détourner les honnêtes consommateurs de leurs véritables problèmes. Vous verrez, bientôt on apprendra qu'Olivier Besancenot est l'homme de paille d'une vaste coalition d'escrocs manipulateurs. C'est simplement scandaleux et dégueulasse d'agir de cette sorte. Moi, je le laisserai pas tomber, que ce soit ici ou ailleurs il faudra à un moment donné rendre des comptes.

.Ma vie au poste

Le blog télé de Samuel Gontier
http://television.telerama.fr/television/besancenot-escroc-courbet-aura-ta-peau,38099.php

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  billbaroud35 le Jeu 22 Jan - 11:33

Rire hystérique Rire hystérique

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  clomani le Jeu 22 Jan - 11:58

Rhôoo ! la TE-HON ! Et dire que c'est sur le service public !
Vive la 3 et les émissions tardives de TADDEI ! Bravo

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Besancenot incarne l'extrême gauche violente... selon Copé

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum