Tarafs de Haïdouk à Pleyel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tarafs de Haïdouk à Pleyel

Message  clomani le Mer 24 Déc - 10:07

Comme j'avais montré de l'intérêt pour la musique des Balkans en allant voir "le temps des gitans" à l'Opéra-Bastille l'an dernier, j'ai reçu une publicité pour les "Tarafs de Haïdouk" à Pleyel... puisque visiblement, c'est "musiques du monde" qui est à l'origine des deux spectacles.
J'avais réservé (un peu tardivement il faut dire) deux places par le 'ternet. Nous devions être au deuxième balcon... comme toutes les places sont au même prix (sauf les invitations bien sûr), si j'avais réservé avant, nous eussions été mieux placées, ma voisine et moi-même.

Arrivées juste à l'heure à Pleyel (un bordel incroyable dans Paname, nous ont dit les occupants du bus qui terminait sa course 4 arrêts avant le nôtre), j'ai dû monter à pied (parce que j'ai horreur des ascenseurs remplis) 5 étages ! Pfou ! Car Pleyel... c'est tout en hauteur Laughing . On nous désigne nos places : aaaaaaargh, deux places sur une rangée de 4, à droite du 2e balcon... les deux places situées derrière une grille en fer forgé. Ma voisine étant petite, elle n'a eu aucun problème pour loger ses jambes... mais quand vous êtes proche du mètre 80 et qu'il vous faut placer vos genoux contre un motif en fer forgé... ça devient difficile. Le pire, c'est que, pour voir la scène, je devais regarder soit entre les deux barres horizontales de fer forgé, soit au-dessus de la plus haute... Et la scène était très loin... très loin. Nous avons donc vu des hommes de la taille de fourmis jouer de cette fantastique musique tzigane/gitane/rom -les Tarafs de Haïdouks sont d'origine romaine-. La plupart des instruments à corde, beaucoup de violons... il devait y avoir des jeunes mais comme on ne distinguait pas leurs traits, on a vraiment eu du mal à voir leur âge de si haut. Heureusement que cette musique transcende... parce que je n'aurais pas tenu les 3h de spectacle (avec 30 mn de pause au milieu où je me suis tenue debout pour désengourdir ma jambe gauche coincée contre la grille en fer forgée, la droite empiétant sur la place de ma voisine, pleine d'empathie avec moi car elle était aussi grande que moi, mais avait, elle, l'horizon dégagé puisque pas de fer forgé). Il y avait deux "flûtistes"... un ou deux joueurs de cet instrument à cordes, plat, typique des pays de l'Est... comme je m'étonnais dès le début du manque de femme, on a tout de même eu deux chansons avec une femme... et le final était grandiose... car une ou deux femmes sont arrivées sur la scène (de je ne sais où, pas pu voir) et ont dansé près des musiciens... La salle avait beaucoup d'entrain : on a tapé dans nos mains toute la soirée... Quant au final, tout le monde debout, des rappels, et des musiciens/chanteurs qui avaient plaisir à rester visiblement... Une petite dame grassouillette est alors arrivée sur la scène et a dansé... et lorsque le chef a voulu lui demander de partir, toute la salle a sifflé et du coup, elle est revenue... Elle n'était visiblement pas prévue... donc elle a remis ça, nous toujours debout, criant, sifflant, riant, tapant dans nos mains et les musiciens jouant toujours... enfin elle a dû dégager car il était tard... la salle a encore sifflé mais sans trop y croire. Les lumières se sont rallumées... j'ai descendu à pied les 6 étages (car nous avions dû en monter un de plus, dans la salle pour accéder à nos fauteuils)... et nous sommes rentrées en métro, en compagnie d'un clochard africain bourré, qui hurlait "vive la France" entre deux hoquets...
Ce fut une bonne soirée mais la prochaine fois que je vais à Pleyel, je me débrouille pour m'y prendre tôt... car pour 30 Euros, franchement, la place était très inconfortable... mais l'acoustique est vraiment très bonne... Y'a Youssou Ndour le 17 avril... avec ma voisine, on s'est dit qu'on irait peut-être fêter nos 60 ans là-bas puisqu'on est toutes les 2 nées en avril... mais là, j'achète les places dès l'ouverture des réservations... Parce que voir des fourmis jouer de la musique, c'est un peu frustrant. MDR

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarafs de Haïdouk à Pleyel

Message  gros branleur le Jeu 25 Déc - 4:16

Merci pour le compte rendu de ce concert où on ressent les sensations physiques et les émotions éprouvées au cours de cette soirée.
J'aime beaucoup la façon dont tu racontes et fais partager tes impressions.

Et quelle musique nous offrent les tsiganes!
Une musique pleine de vie et de gaité, une musique entrainante qui donne de la joie et envie de danser (pas facile coincée derrière une grille).
Un bon antidote à la morosité.

Pour info, il me semble que l'instrument plat à cordes dont tu parles est un cymbalum (ou tambal).

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum