La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Message  Gotch le Dim 21 Déc - 18:50

FAI








Très haut débit : l’Etat ne veut pas financer le raccordement des régions


Emilie Lévêque, publié le 19 décembre 2008


Tags: fibre optique, haut débit, réseaux












Stratégie
- L’Association des régions de France appelle l’Etat à lancer un plan
de financement de 10 milliards d’euros pour raccorder 90 % de la
population en fibre optique et éviter une nouvelle fracture numérique.
Le gouvernement laisse la main aux opérateurs privés.


L'Association des régions de France (ARF) a appelé le 9 décembre dernier à un "New Deal numérique"
suite à la publication d'une étude « indépendante » sur le déploiement
du très haut débit. Selon ce rapport, à défaut d'intervention publique,
c'est-à-dire sur la seule base des investissements des opérateurs
privés, seulement un tiers des foyers français seront raccordés à
l'internet par la fibre optique (FTTH) vers 2015, à savoir les foyers
des zones desservies par le câble et des zones denses.

« Une intervention publique est indispensable »

« Pour éviter de revivre ce que nous avons vécu avec le haut débit,
à savoir une intervention publique tardive et dispersée, et donc
recréer une fracture numérique mais à la puissance 10 avec la fibre, il
faut d'ores et déjà envisager une intervention publique pour le
déploiement du très haut débit », explique le député PS de la Nièvre
Christian Paul, président de la commission technologies de
l'information de l'ARF.

L'ARF estime que 40 milliards d'euros sont nécessaires pour couvrir
90 % de la population en très haut débit d'ici une dizaine d'années,
soit environ 15 millions de foyers, via le déploiement de la fibre
optique. Les opérateurs privés étant prêts à investir de leur côté 10
milliards d'euros, 30 milliards restent à réunir. Les collectivités
locales, via les réseaux d'initiative publique cofinancés par des
partenaires privés, pourraient réunir environ 20 milliards d'euros. Au
final, l'ARF en appelle donc à un financement public de 10 milliards
d'euros sur dix ans, soit un milliard par an.

Un milliard d'euros sur dix ans pour couvrir 90 % des Français en très haut débit

A l'heure où l'Etat se déclare en faillite et où la récession
économique pointe son nez, où trouver ce milliard d'euro chaque année ?
« En recourrant à l'emprunt privé mais garanti par l'Etat par exemple
», détaille Christian Paul, « ou en construisant des réseaux
concédables financés à 50 % par l'Etat et 50 % par le privé, comme pour
les autoroutes. Je ne pense pas que la somme de un milliard d'euros par
an soit hors de portée du financement public. Un milliard d'euros,
c'est ce que l'Etat va devoir trouver pour financer la suppression de
la publicité des chaînes de télévision publiques. La question est de
savoir quelles sont les priorités stratégiques du gouvernement. »

Or, déplore le député de la Nièvre, ces priorités ne sont ni le plan de relance français, annoncé début décembre, ni le plan France numérique 2012,
présenté en octobre par le secrétaire d'Etat au développement de
l'économie numérique Eric Besson. Il n'y a pas un euro d'argent public
pour les réseaux à très haut débit, constate-t-il. « Nous avons le
sentiment que l'Etat n'est pas à son rendez-vous historique sur le
numérique. C'est pourquoi nous interpellons l'Etat, en la personne de
son premier représentant Nicolas Sarkozy, mais également des ministres
en charge des dossiers du numérique - Eric besson, Luc Chatel et Hubert
Falco -, mais aussi l'Europe et les opérateurs privés, à proposer une
vision stratégique sur le déploiement du très haut débit en France. »

Eric Besson contre un programme de financement public

La réponse du gouvernement ne s'est pas fait attendre. « Est-ce
qu'un bon plan de déploiement est un plan où l'Etat investit beaucoup
d'argent ? « Je ne suis pas certain », a déclaré Eric Besson, en marge
d'une conférence de presse le 16 décembre annonçant la création d'un comité de pilotage du déploiement de la fibre optique en France.
« L'une des missions de ce comité est d'engager la réflexion, sur les
actions à entreprendre, concernant les zones pour lesquelles la seule
initiative des opérateurs privés ne suffira pas à assurer la desserte
par le très haut débit », a souligné le secrétaire d'Etat au
développement de l'Economie numérique. « Mais laissons d'abord le
déploiement par les opérateurs privés commencer. »

Pas de quoi décourager l'ARF : « Nous allons évoquer notre
proposition à chaque occasion de débat public », prévient Christian
Paul, « et notamment à chaque fois qu'il sera question de plan de
relance. »






Par Emilie Lévêque, ZDNet France


Lu chez ZiffDavisNet

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Message  Invité le Dim 21 Déc - 19:00

Aux USA, champions du libéralisme et de la privatisation, c'est pourtant l'état qui a financé les "autoroutes de l'information" (plan Clinton). Serions nous plus ultra-libéraux que les ricains ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Message  Gotch le Dim 21 Déc - 19:08

yapadebug a écrit:Aux USA, champions du libéralisme et de la privatisation, c'est pourtant l'état qui a financé les "autoroutes de l'information" (plan Clinton). Serions nous plus ultra-libéraux que les ricains ?
En Sarkozie, c'est le patron qui décide de tout, surtout quand il n'y connaît rien! Il ne faut pas oublier que le président des USA, même GWBush, n'a qu'un pouvoir restreint et très encadré! En revanche, not'dwarf a tous les droits, tous les pouvoirs et aucune sanction excepté une très problématique procédure parlementaire d'empêchement.Qu'on le veuille ou non, les Etats-Unis restent une démocratie, imparfaite soit, mais réelle, alors que que la cour du roi Pétaud fait grise mine face à l'état des lieux en terre sarkozienne!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Message  gros branleur le Dim 21 Déc - 20:48

yapadebug a écrit:Aux USA, champions du libéralisme et de la privatisation, c'est pourtant l'état qui a financé les "autoroutes de l'information" (plan Clinton). Serions nous plus ultra-libéraux que les ricains ?

Les autoroutes de l'information? affraid

gros branleur

Masculin
Nombre de messages : 1696
Age : 52
Localisation : Gromoland du bas
Emploi : Teknichien
Loisirs : un peu de tout...beaucoup de rien
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fibre optique intéresse-telle l'Etat ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:38


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum