Chavez expulse une délégation d'Human Rights Watch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chavez expulse une délégation d'Human Rights Watch

Message  Invité le Ven 19 Sep - 22:50

http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080919/twl-venezuela-droits-usa-f3f52da.html

"Ces groupes, qui se font passer pour des défenseurs des droits de l'homme, sont financés par les Etats-Unis", a affirmé le ministre des Affaires étrangères Nicolas Maduro. "Ils suivent une politique visant à attaquer les pays qui construisent de nouveaux modèles économiques."
Gratte gratte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chavez expulse une délégation d'Human Rights Watch

Message  sam telam le Sam 20 Sep - 8:10

La distorsión deliberada de la realidad
Venezuela presenta en la actualidad uno de los récords de derechos
humanos más impresionantes. Aunque queda mucho por hacer, la mayoría de
las garantías de la Constitución de 1999 han sido implementadas,
particularmente en relación con las necesidades fundamentales de los
ciudadanos – como lo son el derecho a la alimentación, a la salud, a la
educación, a la vivienda, a la seguridad social, al trabajo y a la
participación.

Como sucede con todas las organizaciones que comparten y defienden
la visión capitalista, HRW omite toda referencia a estos progresos,
desconociendo los informes internacionales que los certifican. Entre
otros avales negados por la organización, destacan la certificación por
parte del PNUD del progreso general y el logro adelantado en el
cumplimiento de varias Metas del Milenio – de manera particular, la
certificación de que la pobreza extrema disminuyó en un 54% respecto de
1998, y la disminución de la pobreza en general en un 34%.

Asimismo, HRW omite otras numerosas fuentes internacionales de
derechos humanos, cuyos métodos de evaluación no responden a los
intereses del gobierno, pero que sin embargo han certificado
ampliamente los progresos logrados por el gobierno bolivariano.

Entre ellos, cabe destacar la declaratoria de Venezuela como
territorio libre de analfabetismo por parte de la UNESCO; la evaluación
positiva por parte de la Organización Mundial de la Salud del programa
de salud primara Barrio Adentro; la certificación de los avances en
materia de refugio por parte de la Agencia de las Naciones Unidas para
el Refugio; el respaldo de la Organización de las Naciones para la
Alimentación a las políticas en materia de seguridad y soberanía
alimentarias; y el reconocimiento de los avances en materia de derechos
de pueblos indígenas por parte del Comité de las Naciones Unidas contra
la Discriminación Racial.

La distorsion délibérée de la realité
Le Venezuela présente actuellement l'un des records des droits de l'homme des plus impressionnants. Bien qu' il reste beaucoup à faire, la majorité des garanties de la Constitution de 1999 ont été mises en application, particulièrement en relation avec les nécessités fondamentales des citadins - comme le droit à l'alimentation, à la santé, à l'éducation, à la demeure, à la sécurité sociale, au travail et à la participation.
Comme il arrive avec toutes les organisations qui partagent et défendent la vision capitaliste, HRW omet toute référence à ces progrès, en ignorant les rapports internationaux qui les certifient. Entre autres progrés niés par l'organisation, se distinguent la certification de la part du PNUD du progrès général et la réussite avancée dans l'accomplissement de quelques Buts du Millénaire - et plus précisemment, la certitude que la pauvreté extrême a diminué de 54% par rapport à 1998, et la pauvreté en général de 34%.

De la même manière, HRW omet d'autres nombreuses sources internationales des droits de l'homme, dont les méthodes d'évaluation ne répondent pas aux intérêts du gouvernement, mais qui ont amplement certifié cependant les progrès obtenus par le gouvernement bolivarien.

Entre ceux-ci, faut souligner la déclaration du Venezuela comme territoire libre d'analphabétisme de la part de l'UNESCO; l'évaluation positive de la part de l'Organisation Mondiale de la Santé du programme de santé primera le Quartier Dedans; la certification des progressions en matière d'un refuge de la part de l'Agence des Nations Unies pour le Refuge.

Ainsi que le dossier de l'Organisation des Nations pour l'Alimentation aux politiques en matière d'une sécurité et souveraineté alimentaire; et la reconnaissance des progressions en matière des droits de peuples indigènes de la part du Comité des Nations Unies contre la Discrimination Raciale.

source: Agence bolivarienne de presse (nouvelles) (trad par Sam)
http://www.abn.info.ve/noticia.php?articulo=149866&lee=1

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum