la condition noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la condition noire

Message  sam telam le Jeu 12 Juin - 7:40

http://www.rue89.com/2008/06/10/pap-ndiaye-etre-noir-en-france-un-sort-partage-pas-une-culture?page=0#commentaires

ça fait maintenant plus de 10 ans que j' ai rencontré Jocelyn Don Valverdé, qui est d' ascendance antillaise, né dans la région parisienne et victime d' un accident où il a perdu l' usage de ses jambes...il voulait apprendre le sax lors de notre rencontre, mais trés vite il a compris que le manque d' appuis sur le sol l' empêcherait de jouer efficacement...mais entre temps, il m' a fait lire ses écrits....et là, je suis tombé sur le cul, les mots peuvent difficilement décrire ce sentiment de toucher à l' absolu....à tel point que je lui ai proposé de coopérer dans l' enregistrement et la mise en onde/musique de ses textes...

Le travail se nourrissait de réflexions et de lectures, Césaire, bien sûr, flamboyant!!, Fanon, Cheikh Anta Diop, mais aussi le Taoïsme, Sri Aurobindo, Gandhi, Krishnamurti, Breton, Malcolm X, en même temps qu' on écoutait Albert Ayler, Sun Ra, Coltrane, Milton Nascimento....etc...

A la difference des moeurs en vigueur dans les studios d' enregistrement où le producteur a toujours la trouille de devoir payer une rallonge parce que la mise en boite n' est pas terminé...nous prenons notre temps, il y a des jours où ça ne fonctionne pas, fatigue, panne d' inspiration, etc...rien ne sert de courir, un train peut en cacher un autre..

Dans l' enregistrement d' un texte dit par son auteur, notamment, il est extrêmement important d' agir avec tact sans porter de jugements péremptoires , en proposant des ré-écoutes afin que la critique vienne de l' auteur lui-même et non de l' auditeur, car c'est lorsqu' on est sous le casque qu' on se rend compte de la difficulté à ETRE LA.

Tout ça pour dire qu' il suffit simplement, qu' elle que soit la couleur de la peau, d' être attentif à ce que l' Autre a produit de meilleur et de le lui dire si ça nous a touché, chose que les souchiens et j' en suis un, ont du mal à faire, car l' educastration que nous avons subie nous a appris à classer ce comportement comme de la flagornerie, de la tartufferie, du gonflage d' Ego...

Pauvre France!! si riche en talents et qui emploie son énergie pour les casser et les jeter hors de ses frontières....( cf Richard Bona, qui maintenant joue avec Pat Metheny et Bobby Mc Ferrin, cf Salif Keita, ulcéré par le traitement infligé aux Maliens par les charters Pasqua, et qui joue avec Zawinul)

Pour avoir joué avec des musiciens noirs aussi bien antillais, afro bresilien, etatsuniens ou africains de l' Ouest, je peux dire que ce qui m' a le plus enthousiasmé, c'est leur joie de vivre, leur plaisir à être ensemble dans le son, dans une fraternité, une reconnaissance mutuelle...qui peut aller jusqu' à une quête d' absolu, une transcendance par l' immatériel et la puissance du verbe et du son agissant sur le monde....

Ecoutez Albert Ayler, trés influencé par les preachers des eglises avec son tenor sax, ou Coltrane, avec a love supreme....il y a une énergie, une volonté de vivre que l' on peut retrouver chez Brel, notamment dans " ne me quittes pas" ou "la quête" de Don Quichotte

Ces gens-là ne trichaient pas avec eux-mêmes....

C'est pas pour faire de la pub pour nos productions, mais si vous voulez découvrir les écrits et les réalisations de Jocelyn, les albums sont disponibles pour 5€ chaque+ frais de port...nous partageons en frères , fifty/fifty....il vend egalement ses recueils de poésie, malheureusement il ne vient pas sur la toile....

une tite vidéo

http://www.dailymotion.com/samtelam/video/9489646

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  Gotch le Jeu 12 Juin - 8:24

Sam, tes disques sont des joyaux! Y compris ceux de Jocelyn Don Valverde!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  sam telam le Jeu 12 Juin - 8:40

Gotch a écrit:Sam, tes disques sont des joyaux! Y compris ceux de Jocelyn Don Valverde!

Merci, Gotch!!je vais lui transmettre ton message...


sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  sam telam le Sam 14 Juin - 11:57

Hier, épilogue de Racines (Roots) sur Arte qui illustrait bien comment les planteurs, à l' annonce de la fin de l' esclavage, réussissent à endetter les ex-esclaves pour qu' ils ne puissent jamais quitter leur condition et leurs cabanes....

tout y est, se masquer le visage et incendier les récoltes, corrompre le sheriff afin qu' il ne saisisse pas le juge, malgré les preuves accablantes et l' idée géniale de Tom qui marque un fer à cheval pour reconnaitre l' empreinte..

et finalement l' idée de Chicken Georges avec la complicité du jeune fermier pauvre blanc , Old Georges qui accepte de jouer la comédie du régisseur....

C'est rempli de mélo, bien sûr mais ce qui m' a le plus touché, c'est l' envoi d' Alex Haley à la fin, qui explique pourquoi il a écrit ce livre et pourquoi même aujourd'hui Kounta Kinté arrive à faire passer son message d' homme libre... Bravo

Qui a dit que la magie n' existe pas?? un zombie aveugle, claro!!

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  clomani le Sam 14 Juin - 12:13

Ils continuent de faire pareil au Mexique... comme au XIXe siècle...
Les gros planteurs et possesseurs d'haciendas allaient faire des razzias dans les villages indigènes et prenaient des populations entières en otages. Ils les installaient dans des espèces de ghettos, ou des topwnships près de l'hacienda, leur prêtaient de l'argent pour l'hébergement, pour la nourriture, et les tenaient comme ça. Ca existe encore... j'en donnerais ma main à couper, dans beaucoup de pays au monde. Je suis sûre que l'esclavage n'a jamais été éradiqué de la surface de la terre.
Et nous aussi, on est quoi si ça n'est des esclaves ? On nous loue des maisons très cher, on nous vend de la mal-bouffe très chère, l'Etat nous pique le pauvre fric qu'on gagne, et on martyrise les chômeurs et les demandeurs d'emploi parce qu'ils sont "assistés" ! Putain de merde... c'est vraiment nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
"Etre esclave, c'est adopter le modèle économique de son maître", ça veut bien dire ce que ça veut dire !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  liliM le Sam 14 Juin - 15:09

Je ne peux plus regarder Racines, c'est trop triste. Pleure

liliM

Féminin
Nombre de messages : 3472
Age : 51
Localisation : au soleil
Emploi : fainéante
Loisirs : marmotter
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dazibaoueb.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  clomani le Sam 14 Juin - 16:18

J'ai regardé tout à l'heure le documentaire que j'avais enregistré via Wizzgo.com : un maître de ballet connu brésilien a recruté dans les favelas des jeunes qui avaient participé à un casting. Le documentaire dure 53' et, après une représentation à Paris où les ados ont dansé au théâtre du Soleil (chez Ariane Mnouchkine) le maître décide de créer pour eux un ballet qui raconte l'histoire du Brésil, ses racines africaines, etc.
Pour initier les jeunes à la culture africaine, il fait venir 4 choristes Sud-Africains, vous savez, les chanteurs de gospel qui m'ont tiré les larmes à Soweto... même genre. Les SudAf arrivent, chantent, on voit une jeune fille écraser une larme. Puis le maître de ballet leur raconte que, si les Africains ont été amenés là, c'est au prix de tortures, de violence, de séparation des familles, dans le but d'aculturer tout un peuple afin qu'il soit obéissant... il leur explique ensuite que les habitants de l'Amérique, les indigènes, avaient refusé de travailler pour les Portugais, parce qu'ils étaient protégés par leur culture... et que la culture, prendre conscience de sa culture, ça aide à avancer... que faire face à une autre culture, ça piège notre propre culture... etc.
A la fin, on voit le résultat : le nouveau ballet sur les origines du Brésil, avec tout son passé africain.
C'est vraiment un grand hommage à la richesse des enfants des barrios, (si quelqu'un les respecte et leur apprend l'estime d'eux-mêmes), à la culture brésilienne qui cultive si joliment le métissage, à ce merveilleux professeur qu'est le maître de ballet... J'ai pleuré tout le long... Je vous le recommande.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  sam telam le Dim 15 Juin - 7:38

clomani a écrit: Puis le maître de ballet leur raconte que, si les Africains ont été amenés là, c'est au prix de tortures, de violence, de séparation des familles, dans le but d'aculturer tout un peuple afin qu'il soit obéissant... il leur explique ensuite que les habitants de l'Amérique, les indigènes, avaient refusé de travailler pour les Portugais, parce qu'ils étaient protégés par leur culture... et que la culture, prendre conscience de sa culture, ça aide à avancer... que faire face à une autre culture, ça piège notre propre culture... etc.

faudrait pas oublier la controverse de Valladolid http://fr.wikipedia.org/wiki/Controverse_de_Valladolid, qui déclare que les indiens ont une âme, et le Pape de l' époque de préconiser la déportation des nègres africains, qui, eux sont maudits depuis l' épisode de Cham et de Noé...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mal%C3%A9diction_de_Cham

et même si Wiki nous informe que l ' esclavage et la deportation existait avant, il n' empêche que la déclaration du Pape va enlever toute inhibition au Commerce triangulaire...

Le vatican a reconnu que les juifs ne sont pas responsables de la mort du christ, il a mis 2000 ans, et on attend toujours qu' il reconnaisse que la malédiction de Cham n' est que faribole et billevesées...

Mais l' opus dei, successeur de l' inquisition, veille sur ses ouailles....

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  clomani le Dim 15 Juin - 10:30

Avec le grand retour en arrière qui a commencé, les religions vont avoir le vent en poupe. Dur... dur !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  kayokay le Dim 15 Juin - 12:57

liliM a écrit:Je ne peux plus regarder Racines, c'est trop triste. Pleure
Et qu'est-ce que c'est long...

kayokay

Masculin
Nombre de messages : 1490
Age : 41
Localisation : Vieille Ville - Genève
Date d'inscription : 14/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une lettre d'Evo Morales à l'Europe !

Message  clomani le Dim 15 Juin - 13:40

Enfin, plutôt à nos putes européens... C'est édifiant !
Evo Morales épingle avec brio la "politique migratoire" de l’Europe






Publié le 14-06-2008

Ci-dessous
l’excellente lettre de Evo Morales, Président de la République de
Bolivie, à propos de la "directive du retour" concoctée par l’Union
Européenne.





Au sujet de la “directive retour”


Jusqu’à la fin de la Seconde guerre mondiale, l’Europe
était un continent d’émigrants. Des dizaines de millions d’Européens
partirent aux Amériques pour coloniser, échapper aux famines, aux
crises financières, aux guerres ou aux totalitarismes européens et à la
persécution des minorités ethniques.


Aujourd’hui, je suis avec préoccupation le processus de
la dite “directive retour”. Ce texte, validé le 5 juin passé par les
ministres de l’Intérieur des 27 pays de l’Union européenne, doit être
approuvé le 18 juin par le Parlement européen. Je perçois qu’il durcit
de manière drastique les conditions de détention et d’expulsion des
migrants sans papier, quel qu’ait été leur temps de séjour dans les
pays européens, leur situation de travail, leurs liens familiaux, leur
volonté et le succès de leur intégration.


Les Européens sont arrivés dans les pays d’Amérique
latine et d’Amérique du Nord, en masse, sans visa ni conditions
imposées par les autorités. Ils furent toujours bienvenus, et le
demeurent, dans nos pays du continent américain, qui absorbèrent alors
la misère économique européenne et ses crises politiques. Ils vinrent
sur notre continent en exploiter les richesses et les transférer en
Europe, avec un coût très élevé pour les peuples premiers de
l’Amérique. Comme par exemple dans le cas de notre Cerro Rico de Potosi
et de ses fabuleuses mines qui donnèrent sa masse monétaire au
continent européen entre le
XVIème et le XIXème siècle. Les personnes, les biens, les droits des
migrants européens furent toujours respectés.


Aujourd’hui, l’Union européenne est l’une des
principales destinations des migrants du monde, conséquence de son
image positive d’espace de prospérité et de libertés publiques.
L’immense majorité des migrants viennent dans l’Union européenne pour
contribuer à cette prospérité, non pour en profiter. Ils occupent les
emplois de travaux publics, dans la
construction, les services aux personnes et dans les hôpitaux, que ne
peuvent ou ne veulent occuper les Européens. Ils contribuent au
dynamisme démographique du continent européen, à maintenir la relation
entre actifs et inactifs qui rend possible ses généreux
systèmes de solidarité sociale et dynamisent le marché interne et la
cohésion sociale. Les migrants offrent une solution aux problèmes
démographiques et financiers de l’UE.


Pour nous, nos émigrants représentent l’aide au
développement que les Européens ne nous donnent pas – vu que peu de
pays atteignent réellement l’objectif minimum de 0,7% du PIB d’aide au
développement. L’Amérique latine a reçu, en 2006, 68 milliards de
dollars de transferts financiers de ses émigrés, soit plus que le total
des investissements étrangers dans nos pays. Au niveau mondial, ces
transferts atteignent 300 milliards de dollars, qui dépassent les 104
milliards de dollars octroyés au nom de l’aide au développement. Mon
propre pays, la Bolivie, a reçu plus de 10% de son PIB en transferts de
fond des migrants (1,1 milliards de dollars), soit un tiers de nos
exportations annuelles de gaz naturel.


Il apparaît que les flux de migration sont bénéfiques
pour les Européens et, de manière marginale, aussi pour nous du
Tiers-Monde, vu que nous perdons des millions de personnes de
main-d’oeuvre qualifiée en laquelle, d’une manière ou d’une autre, nos
États, bien que pauvres, ont investi des ressources humaines et
financières.


Il est regrettable que le projet de “directive retour”
complique terriblement cette réalité. Si nous concevons que chaque État
ou groupe d’États puisse définir ses politiques migratoires en toute
souveraineté, nous ne pouvons accepter que les droits fondamentaux des
personnes soient déniés à nos compatriotes et à nos frères
latino-américains. La directive
retour prévoit la possibilité d’un enfermement des migrants sans papier
jusqu’à 18 mois avant leur expulsion – ou “éloignement” selon le terme
de la directive. 18 mois ! Sans procès ni justice ! Tel qu’il est le
projet de directive viole clairement les articles 2, 3, 5, 6, 7, 8 et 9
de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme de 1948. Et en
particulier l’article 13 qui énonce :



1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat.


2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.”


Et, pire que
tout, il existe la possibilité d’emprisonner des mères de familles et
des mineurs, sans prendre en compte leur situation familiale ou
scolaire, dans ces centres de rétention où nous savons que surviennent
des dépressions, des grèves de la faim, des suicides.



Comment pouvons-nous accepter sans réagir que soient
concentrés dans ces camps nos compatriotes et frères latino-américains
sans papier, dont l’immense majorité travaille et s’intègre depuis des
années ? De quel côté est aujourd’hui le devoir d’ingérence
humanitaire ? Où est la “liberté de circuler”, la protection contre les
emprisonnements arbitraires ?


Parallèlement, l’Union européenne tente de convaincre
la Communauté Andine des Nations (Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou)
de signer un “Accord d’association” qui inclue en son troisième pilier
un traité de libre-échange, de même nature et contenu que ceux
qu’imposent les États-Unis. Nous subissons une intense pression de la
Commission
européenne pour accepter des conditions de profonde libéralisation pour
le commerce, les services financiers, la propriété intellectuelle ou
nos services publics. De plus, au nom de la “protection juridique”, on
nous reproche notre processus de nationalisation de l’eau, du gaz
et des télécommunications réalisés le Jour des travailleurs.


Je demande, dans ce cas : où est la “sécurité
juridique” pour nos femmes, adolescents, enfants et travailleurs qui
recherchent un horizon meilleur en Europe ? Promouvoir d’un côté la
liberté de circulation des marchandises et des flux financiers, alors
qu’en face nous voyons des emprisonnements sans jugement pour nos
frères qui ont essayé de circuler librement... Ceci est nier les
fondements de la liberté et des droits démocratiques.


Dans ces
conditions, si cette “directive retour” devait être approuvée, nous
serions dans l’impossibilité éthique d’approfondir les négociations
avec l’Union européenne et nous nous réservons le droit d’imposer aux
citoyens européens les mêmes obligations de visas qui sont nous ont été
imposées le 1er avril 2007, selon le principe diplomatique de
réciprocité.



Nous ne l’avions pas exercé jusqu’à maintenant, attendant justement des signaux positifs de l’UE.


Le monde, ses
continents, ses océans, ses pôles, connaissent d’importantes
difficultés globales : le réchauffement global, la pollution, la
disparition lente mais sûre des ressources énergétiques et de la
biodiversité, alors qu’augmentent la faim et la misère dans tous les
pays, fragilisant nos sociétés. Faire des migrants, qu’ils soient sans
papier ou non, les boucs émissaires de ces problèmes globaux, n’est en
rien une solution. Cela ne correspond à aucune réalité. Les problèmes
de cohésion sociale dont souffre l’Europe ne sont pas la faute des
migrants, sinon le résultat du modèle de développement imposé par le
Nord, qui détruit la planète et démembre les sociétés des hommes.



Au nom du peuple de Bolivie, de tous mes frères du
continent et des régions du monde comme le Maghreb et les pays de
l’Afrique, je fais appel à la conscience des dirigeants et députés
européens, des peuples, citoyens et militants d’Europe, pour que ne
soit pas approuvée le texte de la “directive retour”. Telle que nous la
connaissons aujourd’hui, c’est une directive de la honte.


J’appelle aussi
l’Union européenne à élaborer, dans les prochains mois, une politique
migratoire respectueuse des droits de l’Homme, qui permette le maintien
de cette dynamique profitable pour les deux continents, qui répare une
fois pour toutes l’énorme dette historique, économique et écologique
que les pays d’Europe ont envers une grande partie du Tiers-Monde, et
qui ferme définitivement les veines toujours ouvertes de l’Amérique
latine. Vous ne pouvez pas faillir aujourd’hui dans vos “politiques
d’intégration” comme vous avez échoué avec votre supposée “mission
civilisatrice” du temps des colonies.



Recevez tous, autorités, eurodéputés, camarades, un
fraternel salut depuis la Bolivie. Et en particulier notre solidarité
envers tous les “clandestins”.


Evo Morales Ayma


Président de la République de Bolivie

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  Invité le Dim 15 Juin - 14:13

C'est marrant qu'il faut que ce soit Evo Morales qui dénonce les atteintes aux droits de l'homme de ces directives européennes.
Ils font quoi nos droits de l'hommiste ? BHL ? Kouchner ? Le PS ? Ils devraient être les premiers à dénoncer, non ?
C'est drôle quand même... Comme si les droits de l'homme ça ne concernaient que les blancs... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  clomani le Dim 15 Juin - 19:11

Ben oui, droitdel'hommiste, ça veut dire bobo, blanc, bon salaire, qui ne connaît pas les fins de mois difficiles, etc... c'est la nouvelle charité quoi... (je me sens qqfois concernée par la description... Caliméro )
Sinon, j'ai écrit un mail al senor presidente Evo Morales pour le remercier d'avoir écrit ça aux députés européens et l'assurer de mon soutien dans sa lutte pour la liberté. (moins bien dit parce que je ne trouvais pas mon dico français-espagnol) Pas_ma_faute

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  liliM le Dim 15 Juin - 19:51

Tiens, tu peux mettre son mail sur le forum stp ? J'aimerais bien lui écrire moi aussi, par contre chais pas où j'ai fourgué mon dico de français-espagnol qui date de la 4e. radote

liliM

Féminin
Nombre de messages : 3472
Age : 51
Localisation : au soleil
Emploi : fainéante
Loisirs : marmotter
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dazibaoueb.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  clomani le Dim 15 Juin - 21:53

liliM a écrit:Tiens, tu peux mettre son mail sur le forum stp ? J'aimerais bien lui écrire moi aussi, par contre chais pas où j'ai fourgué mon dico de français-espagnol qui date de la 4e. radote
Houla... attends... je me souviens que j'ai lancé une recherche avec gobierno + Columbia... j'vais essayer de retrouver (visiblement je n'ai pas de trace du mail envoyé dans mes mails envoyés...)... je reviens si je trouve. Gratte la tête

A y est... bolivia.gov.bo je crois...
sinon le site http://www.presidencia.gov.bo/presidente/cartas_presidente.asp

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  sam telam le Lun 16 Juin - 4:12

quand on pense à toutes les richesses volées qui ont filé en Europe et aux States: minerais, prod agricole et forestiere depuis l' arrivée de Colomb; de l' argent, de l' or, des bois précieux, des épices, des patates, des tomates, du tabac, etc...

quand on pense à l' endettement des Etats qui, de plus , salopent la planète pour qu' une minorité se gave en accumulant , en accaparant....

on se dit, qu' on est gouverné par des pieds nickelés, des jeanfoutres....n' importe quel "père de famille" gère mieux que ces sortants des Ecoles Nationales d' Auto-admiration...

Et en plus, ces cons-là trouvent le moyen de foutre du benzène dans la coca et de se fourer le mélange dans les narines ou alors de le mélanger avec du gaz carbonique pour en faire une boisson au goût de merde et de tenir secrète, la formule de fabrication...

au brésil, en réponse ils ont concocté un "refrigerente" (soda) à base de guarana, qui est aussi un excitant, ça a un autre goût, mais qui dira le goût innefable de la jacque (la molle et la dure), de la fruta de Conde, de l' açaï??

Djavan a fait une chanson pour célébrer l' açaï...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Djavan

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la condition noire

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum