Quand l'état français sépare les époux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand l'état français sépare les époux

Message  Invité le Dim 11 Mai - 14:29

J'ai fait la connaissance d'un gars de 35 ans qui travaille en CDD à LIDL.
Il y a 3 ans il était directeur adjoint d'un Intermarché. Mais le magasin a fermé et il a été licencié économique. Il a donc pris un CDD d'un an à Carrefour en Russie, à St-Peterbourg. Là il a rencontré une russe et il l'a épousé. Son CDD fini il a voulu rentrer en France avec son épouse. Impossible. On lui a répondu que tant qu'il n'aurait pas de CDI il ne pourrait pas faire venir sa femme en France. Depuis il galère. Sa femme est en Russie, lui en France. Il a pris un CDD à LIDL en espérant que ça se transforme en CDI.

Je ne sais pas si c'est légal tout ça. Mais je crois bien que oui en vertu des lois Sarkozy.
En tout cas c'est intolérable, contraire aux droits de l'homme et au principe d'égalité. Comment, un type qui a un CDI peut faire venir son épouse étrangère en France et un qui a un CDD ne peut pas ? Alors on n'est pas libre d'épouser qui on veut ? Et les droits de l'homme ?

Déclaration universelle des droits de l'homme (1948)

Article 7:
Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. Tous ont droit à une protection égale contre toute discrimination qui violerait la présente Déclaration et contre toute provocation à une telle discrimination.

Article 13 :
1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

Article 16 :
1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'état français sépare les époux

Message  billbaroud35 le Dim 11 Mai - 22:38

moi ça me parait pas légal mais délibérément assumé par l'administration, donc il est coincé et c'est ignoble!

ça me ramène à cette image de "shooting dogs" (merci razi et clo) où une femme française est embarquée dans un camion d'évacuation français et son mari noir (on ne sait meme pas s'il est français ou rwandais) jeté dehors à coups de pompes par nos braves soldats! Tête de mort

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'état français sépare les époux

Message  clomani le Lun 12 Mai - 10:17

L'administration prend des libertés incroyables lorsqu'il s'agit de faire venir en France des personnes "indésirables"... (des étrangers) ! Car soupçon automatique de mariage blanc !
Je n'ai pas été confrontée à ce problème là puisque j'étais française, vivant en France, et que le mariage contracté à Dakar avait été entériné par le Consulat de France. Mon "mari" est donc arrivé avec un livret de famille... sur lequel il était inscrit. Il a été emmerdé un peu à l'arrivée bien sûr mais a fini par pouvoir entrer en territoire français.
C'est plus tard, à la préfecture de police, pour sa carte de séjour de 10 ans, que ça s'est corsé. J'ai dû aller à deux reprises voir de grosses pétasses obéissant aux directives de la préfecture de police de Paris... pour apprendre que, mon mari et moi, devions prendre un compte joint à la banque, sans quoi il pouvait se brosser pour sa carte de séjour. Moi : "mais, si vous regardez sur le livret de famille, il est stipulé que nous sommes mariés sous le régime de la séparation de biens" (pas devant notaire mais, bon ça n'était pas marqué, ça). La conne de l'autre côté du comptoir "il vous faut un compte joint sinon, pas question de carte de séjour de 10 ans"... Moi "citez-moi l'article de loi qui nous oblige à prendre un compte joint pour que mon mari obtienne sa carte de séjour... le mariage a été reconnu par le Consulat de France et je ne vois pas en quoi il nous faut une obligation de compte joint etc etc...". Je m'énerve parce qu'elle continue à me répèter la même chose. Je gueule et lui demande de me montrer la loi. Elle se lève, va demander à son "chef" dans un bureau derrière elle... elle revient et me dit "c'est pas un article de loi, c'est la préfecture de police qui l'exige. Pas d'attestation de compte joint, pas de carte de séjour de 10 ans".
J'ai dû m'exécuter... ouvrir un compte joint dans ma banque, où mon "mari" a ouvert un compte à lui aussi... Il a, bien sûr, merdé sur le plan "découvert" et jetait les courriers de la banque à la poubelle au lieu d'aller parler avec le banquier. Jusqu'au jour où j'ai ouvert un courrier de la banque... L'horreur ! Et là c'est moi qui ai pris les choses en main : j'ai failli me retrouver interdite bancaire à cause du compte joint, parce que mon mari avait un découvert de 800 F (parti d'un petit découvert mais multiplié par 2 pour frais bancaires...). J'ai donc clôturé le compte-joint, mis le couteau sous la gorge de mon "mari" et il s'est démerdé pour trouver le fric qu'il devait... pour payer la banque.
Après, j'ai changé de banque parce que c'était vraiment des enfoirés, dans cette banque ! C'était la BNP... et je suis ravie d'en être partie.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'état français sépare les époux

Message  clomani le Lun 12 Mai - 10:21

billbaroud35 a écrit:moi ça me parait pas légal mais délibérément assumé par l'administration, donc il est coincé et c'est ignoble!

ça me ramène à cette image de "shooting dogs" (merci razi et clo) où une femme française est embarquée dans un camion d'évacuation français et son mari noir (on ne sait meme pas s'il est français ou rwandais) jeté dehors à coups de pompes par nos braves soldats! Tête de mort

Aaaah, "Shooting dogs" ... que j'ai pu voir (merci razi) pas plus tard que samedi soir avec Bill lors de son passage à Paris. Mâtin quel film !
Puisqu'on en parle... euh, non, je vais aller sur le fil "Rwanda" pour ne pas troller, pour une fois ... Clin d'oeil

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand l'état français sépare les époux

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum