8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Invité le Jeu 8 Mai - 12:37

Le 8 mai 1945 avaient lieu les massacres de Sétif et Guelma, en Algérie française. Entre 8.000 et 45.000 morts suivant les sources. On ne parle jamais de ça en France...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_S%C3%A9tif#Le_massacre
Par exemple, les gendarmes français ont attachés les arabes avec du fil de fer barbelé et les ont précipité à la mer depuis le pont d'un bateau. Je le sais parce qu'un ami algérien m'a raconté il y a une dizaine d'années, il y était et a tout vu. Avant je ne savais pas.
Des horreurs sans nom se sont produites pendant 2 mois. Les français faisaient bruler les cadavres pour ne pas laisser de traces.
La répression prend fin officiellement le 22 mai. L’armée organise des cérémonies de soumission où tous les hommes doivent se prosterner devant le drapeau français et répéter en chœur : « Nous sommes des chiens et Ferhat Abbas est un chien » (Ferhat Abbas était un leader nationaliste algérien).
Voilà, je voudrais qu'on se souvienne de ça aussi, c'est trop souvent passé sous silence, et en France je crois qu'il n'y a qu'à Lyon où il y a un monument en mémoire des victimes de ces massacres.
Quand on parle des bienfaits du colonialisme, ça me donne des envies de meurtre... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  clomani le Jeu 8 Mai - 13:28

Il y a cette aprèm une manif organisée par un collectif d'associations anti-coloniales...
Ils ont, paraît-il, exprimé le souhait qu'il n'y ait pas de Français blancs à la manif... Faudrait que je vérifie, mais si c'est vrai, c'est vraiment très chiant et très con... C'est pas comme ça qu'on aura la peau de Sarko... En plus, je suis sûre que, parmi eux, il s'en trouvent quelques uns à croire que Sarko est sympathique parce qu'il fait travailler deux beurrettes et une Sénégalaise !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Invité le Jeu 8 Mai - 13:32

clomani a écrit:Il y a cette aprèm une manif organisée par un collectif d'associations anti-coloniales...
Ils ont, paraît-il, exprimé le souhait qu'il n'y ait pas de Français blancs à la manif...
S'ils ont fait ça il ne valent pas mieux que leurs colonisateurs... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  scud56 le Jeu 8 Mai - 13:43

j'ai toujours été choqué par le fait que le jour même de la "victoire", l'armée française ait pu tirer au canon sur une foule qui ne réclamait rien d'autre que son indépendance... Les Algériens venaient de plus de payer un lourd tribut à la libération du sol français. certaines villes de l'Est, bien ancrées à droite aujourd'hui, ont été libérées au prix de lourdes pertes dans les rangs d'unités composées en grande majorité de soldats originaires d'Algérie ou encore du Maroc...

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  clomani le Jeu 8 Mai - 13:49

La France a été et est toujours pathétique... enfin, la république française quoi... donc les classes dirigeantes de la France.
On peut comprendre que les "minorités ethniques" et les gens colonisés et traumatisés trouvent inadmissible, tout comme nous, le comportement passé de notre pays... mais bon, moi je ne comprends pas pourquoi les blancs ne peuvent pas rejoindre la marche de cet aprèm...
Lisez donc cette page des Indigènes... et les commentaires qui suivent. Je trouve que ça sent vraiment la récrimination et la haine... C'est visiblement tout ce que la république a su faire avec les populations qu'elle a colonisées : les tuer, les flinguer, les torturer, les rejeter aux périphéries des grandes villes, les traiter de banlieusards, de terroristes et les laisser croupir dans leur haine ...
Le jour où ils se retourneront contre tout le monde, y compris ceux qui les ont soutenus ... ça va faire très mal !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Invité le Jeu 8 Mai - 14:23

scud56 a écrit:j'ai toujours été choqué par le fait que le jour même de la "victoire", l'armée française ait pu tirer au canon sur une foule qui ne réclamait rien d'autre que son indépendance... Les Algériens venaient de plus de payer un lourd tribut à la libération du sol français. certaines villes de l'Est, bien ancrées à droite aujourd'hui, ont été libérées au prix de lourdes pertes dans les rangs d'unités composées en grande majorité de soldats originaires d'Algérie ou encore du Maroc...
Oui et dans le sud aussi, lors du débarquement en Provence, la division Leclerc était composée en grande partie de "coloniaux", des types qui n'avaient pas toujours eu le choix en plus, ils étaient souvent enrolés de force. Ce sont des marocains qui ont libéré Aubagne par exemple, des sénégalais qui ont pris le mont Faron à Toulon, etc...
Ces hommes se sont battus de 1943 à 1945. Ils ont débarqué en Sicile par exemple. Même que les Arabes avaient peur des fumerolles de l'Etna, en Sicile, ils disaient que c'était des "djinns" (je le tiens d'un soldat français qui était avec eux)
Après ils ont débarqué en Italie. A Monte-Cassino, les coloniaux ont payé le plus lourd tribut.
Puis ils ont débarqués en Provence (à Ramatuelle, près de St-Tropez).
Partout ils étaient en première ligne. Ils se sont battus pour notre liberté. Et on leur a refusé la leur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Invité le Jeu 8 Mai - 15:18

En ce 8 mai, je vais vous raconter l'histoire de Juan.
Juan était le père de mon meilleur ami et aussi mon boulanger quand j'étais petit. Souvent il nous racontait des histoires, surtout sa guerre.

Juan était un basque espagnol, de Guernica, un signe du destin. Lors du bombardement de l'aviation allemande qui inspira à Picasso son fameux tableau, Juan perdit tout sa famille, son père, sa mère et ses 2 soeurs. Il partit sur la route vers la France, on était en 1937, il avait 17 ans.
En France il fut mis dans un camp à Agde (coïncidence, j'y habite). Puis en 39 il voulut devenir français. Mais le moyen le plus simple à l'époque était de s'engager dans l'armée. Il s'engagea donc dans la marine et y servit en tant que boulanger sur un bateau. On était en 1939.
La guerre éclate, Juan est sur son bateau dans l'Atlantique. Son bateau est torpillé par un sous-marin allemand, mais il ne coule pas. Il rallie Dakar pour réparation. Sur ce, la France signe la reddition le 17 juin 40. Le commandant du navire libère ses hommes, leur dit qu'ils peuvent, soit essayer de rentrer chez eux, soit faire comme lui, tenter de rejoindre Leclerc au Tchad. Juan n'a pas de famille, sa seule famille c'est l'équipage du bateau. Il suit donc le commandant ainsi qu'environ la moitié des hommes d'équipage. Ils rallient le Tchad, en camion, puis à pied.
Ils finissent par rejoindre Leclerc. Juan est incorporé dans un bataillon de fusillers marins. Il participe à la bataille de Tobrouk, où il dit avoir vu des écossais, "des types en jupette avec des couilles comme des melons ! Ils avançaient à pied au son de la cornemuse contre les pantzers de Rommel".
Puis Juan débarque en Sicile. Il voit des soldats marocains effrayés par les fumerolles de l'Etna, disant que c'est des "Djinns". Juan est blessé, assez gravement. Il passe quelques mois à Palerme dans un hopital américain. Puis il rejoint son unité qui est maintenant à Rome.
En 44, Juan débarque en Provence. Libération de Toulon, puis de Marseille et d'Arles (le 25 aoùt, le même jour que Paris). Puis remontée de la vallée du Rhone, Avignon, Valence, Lyon. Jonction avec les troupes américaines sur la Saone. Puis bataille des Ardennes, vers Noël 44. Puis entrée en Belgique. Finalement un jour, Juan entre en Allemagne....
Bref, finalement, Juan se retrouve devant le bunker d'Hitler. Là les alliés laissent l'honneur aux français d'entrer les premiers. Juan entre. Il trouve Hitler, mort.
Juan m'a dit "Là, tu vois, d'un coup, j'ai réalisé que cet homme qui avait fait tuer mes parents était mort. Que ce n'était pas le diable, juste un homme comme les autres. Et il était mort comme tant d'autres. C'était fini... Mais quel chemin j'avais parcouru!".

Une fois démobilisé, Juan est revenu en Provence, dans la région d'Arles et il a monté une boulangerie. Il s'est marié aussi, avec une française.

Sacré Juan. Un type formidable, qui faisait crédit pour son pain quand les clients étaient trop pauvres. En 68 il a fournit le pain gratuitement aux familles des grêvistes, jusqu'à ce qu'il n'ait plus de farine. Un homme qui riait toujours, d'une gentillesse incroyable. Je ne l'ai vu qu'une seule fois en colère, c'était un jour où un type (un pied noir) l'avait traité de "sale espagnol". Une colère justifiée, parce que, à mon avis, Juan était certainement bien plus français que lui !

Juan n'est retourné qu'une seule fois en Espagne. C'était quand le tableau de Picasso, Guernica, est revenu à Madrid. Juan est allé voir le tableau. Il a pleuré...


J'ai toujours dit à Juan d'écrire son histoire, parce que c'est exceptionnel un destin pareil. Mais il ne savait pas trop écrire. Son fils, mon ami, avait promis de l'écrire, mais il est mort, suicidé à 30 ans, suite à un chagrin d'amour. Depuis Juan vivotte. Il est toujours en vie, il a 88 ans aujourd'hui, il est né le 8 mai 1920. Mais il est fatigué, la dernière fois que je l'ai vu, on a pleuré tous les deux, sur les souvenirs et sur son fils. Il dit qu'il n'en finit pas de mourir depuis Guernica...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  clomani le Jeu 8 Mai - 18:46

C'est bien triste, ton histoire, Yap...
Y'a de ces destins ! Mpffff...
Ce serait plutôt un film... un vrai film sur cette putain de guerre de merde... c'est mieux que de la ficton, l'histoire de Juan... et son fils qui se tue à 30 balais. Je crois qu'on se remet plus ou moins d'une guerre, et de la mort de nos aînés, mais qu'on ne se remet jamais de la mort de son propre enfant, même si elle était volontaire !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  clomani le Jeu 8 Mai - 18:50

yapadebug a écrit:
clomani a écrit:Il y a cette aprèm une manif organisée par un collectif d'associations anti-coloniales...
Ils ont, paraît-il, exprimé le souhait qu'il n'y ait pas de Français blancs à la manif...
S'ils ont fait ça il ne valent pas mieux que leurs colonisateurs... Suspect

J'ai oublié de mettre le lien, ce matin... mais si vous faites "marche du 8 mai dans google" vous arrivez direk sur le communiqué... et en lisant les commentaires, j'ai pu voir en effet que les blancs n'étaient pas tout à fait les bienvenus. J'ai réagi et... bien sûr, été censurée ! (je leur ai dit qu'ils ressemblaient à l'état d'Israël, éternelle victime cultivant son statut de victime. Ca n'a pas dû leur plaire)...
Sinon j'ai vu ça aussi comme info :

"Je viens d’apprendre par un copain journaliste, que
France 2 va diffuser un documentaire sur la répression de 1945 en
Algérie, il passera le Jeudi 8 mai 2008, mais pas avant 00H15.
C’est une honte, c’est une insulte pour les algériens qui demandent la
vérité depuis plus soixante ans. Malheureusement je pars ce soir en
voyage au Mali, je rentrerai que le 17.
Est-ce qu’on peut mobiliser des ce soir un max de gens pour faire
entendre notre voix, en envoyant tous les jours jusqu’au 8mai des mails
à France2 sur les mails de p.decarolis@francetv.fr • et
mediateurinfo@france2.fr pour dire notre mécontentement.



A bientôt"



Donc 00H15 sur France 2 ! Bonjour l'heure de diffusion ! Pleure

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Gotch le Ven 9 Mai - 7:55

clomani a écrit:
yapadebug a écrit:
clomani a écrit:Il y a cette aprèm une manif organisée par un collectif d'associations anti-coloniales...
Ils ont, paraît-il, exprimé le souhait qu'il n'y ait pas de Français blancs à la manif...
S'ils ont fait ça il ne valent pas mieux que leurs colonisateurs... Suspect

J'ai oublié de mettre le lien, ce matin... mais si vous faites "marche du 8 mai dans google" vous arrivez direk sur le communiqué... et en lisant les commentaires, j'ai pu voir en effet que les blancs n'étaient pas tout à fait les bienvenus. J'ai réagi et... bien sûr, été censurée ! (je leur ai dit qu'ils ressemblaient à l'état d'Israël, éternelle victime cultivant son statut de victime. Ca n'a pas dû leur plaire)...
Sinon j'ai vu ça aussi comme info :

"Je viens d’apprendre par un copain journaliste, que
France 2 va diffuser un documentaire sur la répression de 1945 en
Algérie, il passera le Jeudi 8 mai 2008, mais pas avant 00H15.
C’est une honte, c’est une insulte pour les algériens qui demandent la
vérité depuis plus soixante ans. Malheureusement je pars ce soir en
voyage au Mali, je rentrerai que le 17.
Est-ce qu’on peut mobiliser des ce soir un max de gens pour faire
entendre notre voix, en envoyant tous les jours jusqu’au 8mai des mails
à France2 sur les mails de p.decarolis@francetv.fr • et
mediateurinfo@france2.fr pour dire notre mécontentement.



A bientôt"



Donc 00H15 sur France 2 ! Bonjour l'heure de diffusion ! Pleure
Un petit peu tôt pour moi, deux heures plus tard c'était faisable.

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8 mai 1945: un évènement passé sous silence.

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum