Quand une grande dame raconte les Tutsis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand une grande dame raconte les Tutsis

Message  Gotch le Ven 28 Mar - 4:15

http://biffures.org/actualite/2008/03/nigra-sum-sed-formosa


Dernière édition par Gotch le Ven 28 Mar - 6:57, édité 1 fois

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand une grande dame raconte les Tutsis

Message  sam telam le Ven 28 Mar - 5:43

et pendant que le Roy danse au son de Lulli, voilà ce qu' il promulgue en son royaume:
http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amsudant/guyanefr1685.htm
on va dire, c'est du passé, sauf que , de nos jours, un certain Papamadi dans la région des grands lacs africains....

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la GARCE est inquiétée.

Message  Razibuzouzou le Mer 2 Avr - 16:22

What a Face Le parquet de Paris a récemment ouvert plusieurs enquêtes visant des Rwandais soupçonnés d'être impliqués dans le génocide de 1994, dont Agathe Habyarimana, veuve de l'ancien président, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Une information judiciaire contre X visant Mme Habyarimana pour "complicité de génocide et de crimes contre l'humanité" a été ouverte le 13 mars et confiée aux juges Michèle Ganascia et Fabienne Pous, selon cette source qui a précisé que toutes les enquêtes concernant de présumés génocidaires seraient instruites à Paris.

Cette nouvelle enquête fait suite à l'information judiciaire ouverte en mai 2007 à Evry et transférée à Paris à l'automne. Cette enquête avait été ouverte à la suite d'une plainte avec constitution de partie civile du collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR), une association de victimes.

Dans sa plainte, que l'AFP a pu consulter, le CPCR estime que Mme Habyarimana - évacuée vers la France quelques jours après l'assassinat de son mari, signal déclencheur du génocide - a "participé à la planification, l'organisation et à la direction du génocide".

Une autre information judiciaire a été ouverte le 5 février pour les mêmes chefs contre Eugène Rwamucyo, un médecin rwandais installé dans la région lilloise et soupçonné d'avoir pris part au génocide alors qu'il était directeur du centre de santé de Butare (sud du pays).

Enfin, une enquête préliminaire sous la houlette du parquet de Paris vise Callixte Mbarushimana, un ancien employé du Pnud (Programme des Nations unies pour le développement) à Kigali pour son implication présumée dans le génocide après une plainte du CPCR déposée en février. L'enquête a été confiée à la brigade criminelle.

Installé à Paris, M. Mbarushimana est secrétaire exécutif des Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), une organisation politico-militaire hutue opposée à l'actuel régime rwandais et basée dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

En juin 2007, l'Onu avait demandé aux autorités françaises de le juger.

Razibuzouzou

Masculin
Nombre de messages : 1413
Localisation : L'ile aux fanTomes
Emploi : chasseur de fantomes
Loisirs : exorciste
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://razibuzouzou.artblog.fr/1/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand une grande dame raconte les Tutsis

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum