l' esclavage n' a jamais pris fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  sam telam le Mar 11 Mar - 8:18

http://www.liberation.fr/actualite/economie_terre/314930.FR.php

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Gotch le Mar 11 Mar - 10:59

En Europ, ce sont les producteurs en agriculture qui sont les esclaves de boîtes comme Monsanto, et des banques qui les endettent à vie, quand tout va bien. Quand çà va mal, le producteur est chassé des lieux de son exploitation, puisqu'il ne peut plus payer, que rien n'est vraiment à lui, et que les bâtiments, s'il a la chance qu'ils soient à lui, servent à rembourser le bailleur de fonds. Remarquez dans les journaux, il est possible de faire de belles affaires avec les ventes légales ordonnées par le Crédit Agricole pour se refaire une santé sur le dos de ses obligés!

Je ne suis même pas certain que l'agriculteur défaillant puisse s'inscrire à l'URSSAF, puisqu'il n'est pas licencié, il est "seulement" dépouillé de ses biens et de son outil de travail.... Dure, la chute! Surtout s'il est malade, cause assez fréquente justement de ce type de situation....

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Invité le Mar 11 Mar - 13:21

Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées de toutes nationalités. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  billbaroud35 le Mar 11 Mar - 13:28

yapadebug a écrit:Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées africaines, ou russes. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

ça méritait d'être rappelé. De meme que ces immigrés d'europe de l'est ou d'afrique qui se vendent une misère sur les chantiers pour construire les progs immobiliers commerciaux ou robien-borloo des gros porcs de banquiers...

enfin les esclavagistes peuvent dormir tranquille, on met les juges comme van ruymbeke hors circuit... Pleure

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  clomani le Mar 11 Mar - 13:39

yapadebug a écrit:Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées de toutes nationalités. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

Mais Sarko les a déjà chassées de l'intérieur des villes, en tout cas Paris... si bien qu'elles sont en périphérie, encore plus maltraitées qu'avant puisque ça se voit moins, les filles devenues déchets en banlieue...
En attendant, je vois toujours les mêmes nanas, plus jeunes du tout, tapiner pas loin de Saint Lazare... elles sont seules... pas superbes, et elles doivent être à leur compte, enfin j'espère. Je voudrais bien savoir pourquoi on a viré les Serbes, les Croates et les Africaines du boulevard Berthier (?) (devant l'hopital Bichat) et qu'on a gardé les blanches qu'ont l'air fraançais !!!

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Invité le Mar 11 Mar - 14:04

clomani a écrit:
yapadebug a écrit:Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées de toutes nationalités. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

Mais Sarko les a déjà chassées de l'intérieur des villes, en tout cas Paris... si bien qu'elles sont en périphérie, encore plus maltraitées qu'avant puisque ça se voit moins, les filles devenues déchets en banlieue...
En attendant, je vois toujours les mêmes nanas, plus jeunes du tout, tapiner pas loin de Saint Lazare... elles sont seules... pas superbes, et elles doivent être à leur compte, enfin j'espère. Je voudrais bien savoir pourquoi on a viré les Serbes, les Croates et les Africaines du boulevard Berthier (?) (devant l'hopital Bichat) et qu'on a gardé les blanches qu'ont l'air fraançais !!!
Les blanches se vendent plus cher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  clomani le Mar 11 Mar - 17:14

yapadebug a écrit:
clomani a écrit:
yapadebug a écrit:Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées de toutes nationalités. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

Mais Sarko les a déjà chassées de l'intérieur des villes, en tout cas Paris... si bien qu'elles sont en périphérie, encore plus maltraitées qu'avant puisque ça se voit moins, les filles devenues déchets en banlieue...
En attendant, je vois toujours les mêmes nanas, plus jeunes du tout, tapiner pas loin de Saint Lazare... elles sont seules... pas superbes, et elles doivent être à leur compte, enfin j'espère. Je voudrais bien savoir pourquoi on a viré les Serbes, les Croates et les Africaines du boulevard Berthier (?) (devant l'hopital Bichat) et qu'on a gardé les blanches qu'ont l'air fraançais !!!
Les blanches se vendent plus cher.

Pourtant, celles dont je te parle ne sont pas très jobardes...

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Invité le Mar 11 Mar - 17:25

clomani a écrit:
yapadebug a écrit:
clomani a écrit:
yapadebug a écrit:Pour ce qui est de l'esclavage, allez donc faire un tour dans certains quartiers mal famés de nos grandes villes. Des esclaves vous en verrez plein les rues, des prostituées de toutes nationalités. Elles sont achetées et revendues comme de la marchandise. Qu'est ce que c'est si ce n'est de l'esclavage ?
Curieusement, messieurs Sarkozy et Hortefeux, si prompts d'habitude à faire la chasse aux sans-papiers, les laissent tranquilles. Mieux, on les chasse des centre-villes pour les mettre dans des endroits déserts où elles sont encore plus à la merci des prédateurs, où elles ne peuvent pas survivre sans la protection des réseaux de prostitution. Sous prétexte de lutter contre la prostitution, on fait les affaires des proxénètes. Ces filles n'ont plus aucune chance de leur échapper. Il est vrai qu'il y a un marché, ces messieurs de la bourgeoisie ont besoin de chair fraiche.

Mais Sarko les a déjà chassées de l'intérieur des villes, en tout cas Paris... si bien qu'elles sont en périphérie, encore plus maltraitées qu'avant puisque ça se voit moins, les filles devenues déchets en banlieue...
En attendant, je vois toujours les mêmes nanas, plus jeunes du tout, tapiner pas loin de Saint Lazare... elles sont seules... pas superbes, et elles doivent être à leur compte, enfin j'espère. Je voudrais bien savoir pourquoi on a viré les Serbes, les Croates et les Africaines du boulevard Berthier (?) (devant l'hopital Bichat) et qu'on a gardé les blanches qu'ont l'air fraançais !!!
Les blanches se vendent plus cher.

Pourtant, celles dont je te parle ne sont pas très jobardes...
C'est du hard-discount... Il en faut pour toutes les bourses...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Gotch le Mar 11 Mar - 18:43

Si je vous disais qu'une fois, j'y suis allé, aux putes! Pour tout connaître quand j'ai enfin gagné mes premiers salaires, j'ai pris l'habitude d'aller à Paris une fois par an. Et alors que j'avais 22ans, un soir alors que je passais place Pigalle "pour m'instruire" (sic) en regardant les vitrines, j'ai été abordé par un type qui a dû repérer ma tronche de jeune provincial paumé, et qui m'a proposé de façon pressante de me suivre si je voulais une fille. A l'époque j'étais encore totalement vierge... Et il m'a emmené dans un "bar américain", avec chambres au-dessus. J'ai eu le droit de choisir... elles étaient une bonne dizaine! J'ai vu une très jolie blonde (une vraie), et nous sommes montés. Avec du recul, j'ai un peu honte bien que j'aie été embobiné par le type, mais au moins celle-là n'était vraiment pas moche! Et plutôt sympa... qu'est-elle devenue aujourd'hui ?...

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Invité le Mar 11 Mar - 19:07

Moi quand j'étais étudiant j'ai vécu avec une call-girl. J'en étais très amoureux et elle aussi. Une fille qui ressemblait à Monica Bellucci, en mieux.
A l'époque on s'occupait d'un foyer de prostituées. Un foyer monté et financé par des anciennes prostituées et des call-girls. Les filles se réfugiaient là pour fuir leurs maqs. J'ai vu et entendu des trucs horribles. Des filles arrivaient battues, blessées, défigurées, mutilées. Bref si je vous racontais certaines histoires, vous ne me croiriez pas, et puis c'est pas racontable.
Tout ça pour dire que quand je parle d'esclavage, je connais la question. C'est l'esclavage dans toute sa barbarie. Et ça se produit tous les jours dans nos villes. Seulement, qui va croire une pute ? Personne et surtout pas la police, qui ferme les yeux sur les maqs parce que ça fait de très bons indics ou parce que des gens de la haute sont mouillés. Du coup tout ça continue et reste impuni. Dans notre société, une pute a moins de droit qu'un chien. Vous trouvez ça normal ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Gotch le Mar 11 Mar - 19:20

Ai-je raconté ici que ma propre mère a failli de justesse se faire enlever pour la traite ?

Un jour, revenant du prè avec les vaches, elle voit un homme en voiture s'arrêter à sa hauteur. Croyant qu'il voulait demander son chemin, elle s'approche, et voilà le type qui la saisit par les deux mains et veut l'entraîner dans la voiture. Elle arrive par un grand coup sec à se dégager de l'emprise, se faufile entre deux fils de fer barbelés enceignant un pré, et se met à courir laissant là ses sabots qui la gênaient, son vélo, et... les vaches! Les animaux sont arrivés tranquillement à la ferme sans elle, qui a continué à travers champs en évitant toutes les routes : inquiétude des parents!

Elle en est restée toute nerveuse, et a toujours interdit à ma soeur et à moi de quitter la maison sans avoir prévenu de l'endroit où nous allions. C'était un peu la prison, à la maison!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  clomani le Mar 11 Mar - 19:25

Les putes ont le même statut que les immigrés : ils triment comme des fous et sont rejetés par tout le monde.
Et je ne trouve pas ça normal, non !

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: l' esclavage n' a jamais pris fin

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum