des remous marins compromettraient les modèles des courants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  liliM le Mer 16 Mai - 23:43

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2637

Les océans jouent un rôle déterminant dans le réchauffement climatique, ils stockent un tiers du carbone rejeté dans l’atmosphère par les activités humaines. Absorbé par les couches supérieures des océans, le CO2 capté se déplace ensuite progressivement vers le fond des mers, faisant de celles-ci le principal puits à carbone de la planète.
La vitesse à laquelle s’effectue ce transfert, des couches supérieures vers les inférieures, conditionne en partie l’aptitude des mers à stocker du CO2. Aussi, l’étude des courants marins qui concourent au brassage des océans est primordiale pour étudier le réchauffement climatique.

Dans ce contexte, des scientifiques britanniques viennent de découvrir que le relief tourmenté du fonds des océans, en Antarctique, générait des remous source d’un brassage des couches sous-marines. Ce phénomène serait suffisamment important pour remettre en cause les modèles informatiques de simulation des courants océaniques, puisque selon les scientifiques dirigés par Alberto Naveira Garabato (1) ces remous influeraient sur le courant circumpolaire antarctique (2).
Pascal Farcy

1- L’étude a été menée par une équipe du centre national océanographique de l’université de Southampton, Grande-Bretagne. Elle est publiée dans le magazine britannique Nature, de ce jour.
2- Le courant circumpolaire antarctique (CCA), est un courant océanique qui coule d’Ouest en Est, autour de l’Antarctique et qui refroidit les eaux provenant des latitudes plus chaudes des océans Atlantique, Pacifique et Indien.

liliM

Féminin
Nombre de messages : 3472
Age : 51
Localisation : au soleil
Emploi : fainéante
Loisirs : marmotter
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dazibaoueb.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  scud56 le Jeu 17 Mai - 12:45

Ce qui est interessant, c'est que malgré nos ordis et nos modèles de simulation, on se rend compte que pas mal de choses nous échappent encore, que d'autres bougent pas forcément comme prévu...Bref, que la planète est d'une certaine manière un corps vivant qui de temps à autre s'étire, bouge.... j'aime cette idée.

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  yapadebu le Jeu 17 Mai - 12:55

On nous fait croire que les savants savent tout, que tout est sous contrôle, mais en réalité ils ne savent rien. Personne n'est capable de prédire précisément les effets du réchauffement climatique.

Dernièrement des chercheurs anglais se sont aperçu que les sols gelés de Sibérie et du grand Nord canadien dégagent en dégelant des quantités très importantes de gaz à effets de serre, CO2 et méthane. De l'ordre de 20 à 30 fois plus que prévu par les calculs. Des quantité si importantes que la pollution humaine est négligeable en comparaison. Ces gaz ont pour effet d'accentuer encore l'effet de serre, donc la chaleur, et donc de faire dégeler plus de sols, c'est un cercle vicieux.

Ca tendrait à prouver que le réchauffement climatique aura une augmentation exponentielle dont les effets sont pour le moment loin de pouvoir être calculés ni même imaginés, et que, quoiqu'on fasse on ne pourra rien y faire. Même si on supprimait aujourd'hui totalement les voitures, ça n'aurait quasiment aucun impact car le processus est enclenché et il est trop tard.

Enfin n'oublions pas que les voitures ce n'est que 30% des gaz à effet de serre émis par l'homme, le reste c'est l'industrie, mais on n'en parle jamais.

yapadebu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  scud56 le Jeu 17 Mai - 13:07

Faut être idiot pour croire une seconde que l'homme "controle" la nature. On ne connait quasiment rien des fonds sous-marins et il y a des étendues de forêts bien touffues où l'homme ne met pas trop les pied qui abritent de drôles de choses ( Ebola par exemple).... Les savants ne controlent pas grand chose et tentent de comprendre ce qui se passe en extrapolant à partir de données incomplètes. C'est un peu un gros puzzle dont on ne connaitrait ni le nombre de pièces, ni l'image finale.
Et à l'échelon humain, on trouve les politiciens qui eux font semblant de pouvoir "controler" l'évolution de la société...
En fait tout est incontrolable. C'est le charme de la vie.

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  yapadebu le Jeu 17 Mai - 13:07

scud56 a écrit:Ce qui est interessant, c'est que malgré nos ordis et nos modèles de simulation, on se rend compte que pas mal de choses nous échappent encore, que d'autres bougent pas forcément comme prévu...Bref, que la planète est d'une certaine manière un corps vivant qui de temps à autre s'étire, bouge.... j'aime cette idée.
Le meilleur exemple c'est El Nino, ce courant dans le Pacifique, qui s'inverse de temps en temps, sans que personne ne parvienne à expliquer pourquoi. L'inversion se produit tous les 3 ans, mais pas systématiquement, quelquefois elle ne se produit pas. El Nino a un impact considérable sur le climat de l'Amérique du sud et du sud-est asiatique, avec par exemple des quantités de pluie de mousson qui varient du simple au quadruple aux Philippines en fonction du sens d'El Nino (on l'appelle El Nino dans un sens et la Nina dans l'autre). Et malgré toutes les études qui ont été faites, personne n'est parvenu à expliquer réellement ce phénomène.

yapadebu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  yapadebu le Jeu 17 Mai - 13:10

scud56 a écrit:Faut être idiot pour croire une seconde que l'homme "controle" la nature. On ne connait quasiment rien des fonds sous-marins et il y a des étendues de forêts bien touffues où l'homme ne met pas trop les pied qui abritent de drôles de choses ( Ebola par exemple).... Les savants ne controlent pas grand chose et tentent de comprendre ce qui se passe en extrapolant à partir de données incomplètes. C'est un peu un gros puzzle dont on ne connaitrait ni le nombre de pièces, ni l'image finale.
Et à l'échelon humain, on trouve les politiciens qui eux font semblant de pouvoir "controler" l'évolution de la société...
En fait tout est incontrolable. C'est le charme de la vie.
D'où l'intérêt de mettre du pognon dans la recherche pour mieux comprendre notre planète... Malheureusement, malgré les discours des politiques, ce n'est pas le cas.

yapadebu
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: des remous marins compromettraient les modèles des courants

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum