La démocratie limitée par la loi du marché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La démocratie limitée par la loi du marché

Message  Invité le Sam 2 Fév - 14:25

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1642
On aboutit à un totalitarisme du pognon. Petit à petit les peuples n'ont plus les moyens de changer leur société et doivent subir le diktat de la loi du marché. On nous a enlevé le droit de controler notre monnaie, de controler notre commerce, de controler notre économie. L'économie prend le pas sur la démocratie, la liberté est limitée par les intérêts économiques d'une élite, les nouveaux apparatchiks du libéralisme stalinien, qui se sont enrichis sur notre dos et entendent bien continuer. La démocratie a disparu au profit de la dictature du pognon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  clomani le Dim 3 Fév - 11:34

C'est sûr... tout ça est venu petit à petit... dans les pas feutrés de l'Europe, grâce à l'aide des media.
Hier soir, le conférencier dont je ne me souviens pas du nom, disait que la dégringolade des journalistes dans la bienpensance de la parole unique avait commencé en 1995 environ... pour devenir ce qu'elle est actuellement : il appelle ça "la parole automatique". Tout le monde utilise les mêmes mots, disait-il, lesquels ont souvent un rapport avec la psychiatrie, ces derniers temps... "la déprime des profs" par exemple. Ou d'autres qui animalise les lambda : "les syndicats et leurs troupes"... "le troupeau de manifestants"... déshumanisation totale.
Je lui ai demandé ce qui avait déclenché ce glissement progressif vers la parole bienpensante en 95... Il a alors répondu que c'était à ce moment-là que la "lutte des classes" avait été abandonnée en France.
En fait, c'est drôle parce que, personnellement, c'est à partir de 95/96 que j'ai commencé à m'emmerder ferme dans ma rédaction de F2... c'était plus comme avant, et pourtant, j'étais en politique étrangère, donc on ne parlait pas de conflits sociaux. Nous avions fait une longue grève, d'ailleurs, contre Elkabbach ! Je crois que c'était le dernier conflit où nous avions plus ou moins gagné d'ailleurs. Après, les patrons ont tout bétonné pour que leurs journalistes chéris puissent aller donner l'information parole unique...
Le conférencier disait aussi que les journalistes s'étaient rangés du côté du patronnat sans même s'en apercevoir, inconsciemment... Il était aussi méchant avec Joffrin qu'avec le Figaro bien sûr. D'ailleurs, il a insisté sur le fait que la précarité régnait aussi chez les journalistes, ce qui est vrai... mais que c'était la petite "élite" visible qui imprimait ce musèlement, pas toujours par servilité vis à vis de leurs patrons, mais parce qu'ils profitent eux aussi très bien de cette langue automatique.
Brèfles, les mecs... y'a plus de lutte des classes. Nous sommes tous dans le même troupeau ! Avec des élites qui piétinent allègrement le moindre sursaut de démocratie ! Pleure

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  Invité le Dim 3 Fév - 13:50

On nous a fait croire que la lutte des classes c'était ringard. Sauf que pour le patronat la lutte des classes existe encore. Eux se battent pour leur intérêts et nous on nous dit que c'est archaïque de faire pareil.
Moi je pense que le marxisme n'a jamais été autant d'actualité qu'aujourd'hui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  sam telam le Lun 4 Fév - 10:43

yapadebug a écrit:On nous a fait croire que la lutte des classes c'était ringard. Sauf que pour le patronat la lutte des classes existe encore. Eux se battent pour leur intérêts et nous on nous dit que c'est archaïque de faire pareil.
Moi je pense que le marxisme n'a jamais été autant d'actualité qu'aujourd'hui.

l' analyse marxiste oui, car il y a urgence.....la lutte des places, non!!! je préfère ne pas penser à ce qui va se passer à Versailles aujourd'hui.....

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  billbaroud35 le Lun 4 Fév - 13:47

ouais en remontant à la source, l'analyse marxiste prend une acuité arfaite, d'autant que l'époque rappelle le même contexte avec une explosion d'un sous-prolétarat exploité.

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  Invité le Lun 4 Fév - 13:50

billbaroud35 a écrit:ouais en remontant à la source, l'analyse marxiste prend une acuité arfaite, d'autant que l'époque rappelle le même contexte avec une explosion d'un sous-prolétarat exploité.
C'est assez logique puisque le patronat se comporte comme celui du 19ème siècle. Ils n'ont pas évolué depuis, si ce n'est en nous faisant croire que le marxisme était archaïque. En réalité ce sont eux les archaïques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  clomani le Lun 4 Fév - 14:15

C'est vraiment de plus en plus évident, qu'on est de retour aux vieilles valeurs du XIXe siècle... où la denrée humaine est maltraitée, oubliée, négligée... où on est très affairé à vivre sa grande vie dans son monde de bourgeois. La bourgeoisie n'a jamais voulu que le peuple prenne le pouvoir et l'a confisqué depuis 1789... Les bourgeois, ça n'aime pas partager. Pourtant, le seul moyen de sortir de cette p... de crise, c'est de couper la tête de cette société : les élites dirigeantes, leurs valets (ça fait du monde vingt dieux), et de laisser remonter les idées par la base... et de s'ouvrir au partage, à une autre vision que celle du mouton qu'on tond avant de l'égorger et de le bouffer.
Ah, si les Zapatistes étaient français !!!

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La démocratie limitée par la loi du marché

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum