cinoche...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cinoche...

Message  clomani le Ven 21 Déc - 13:59

Il y a un film qu'il ne faut pas rater, qui sort en janvier. Le dernier film de Ken Loach. Voici ce qu'ils en disent sur Marianne 2 :


Ken Loach au coeur du système

Avec France Inter, la chronique de Bernard Maris, journaliste et écrivain.


J'ai vu avant hier soir «C'est un monde libre», un film de Ken Loach.
Je sais bien que je marche sur les plates bandes de Vincent Josse de
Patricia Martin et autres merveilleux et talentueux chroniqueurs de
cinéma, mais ce qui m'intéresse, c'est l'angle économique, évidemment,
de cette extraordinaire fiction sur le libéralisme, la loi de la
jungle, le marché du travail, et l'immigration. Seul un artiste peut
faire ressentir la complexité, la perversité et l'attrait, oui
l'attrait, je dis bien, du marché libre du travail. Les sociologues,
les économistes ne peuvent aller au cœur du système capitaliste, le
cinéaste oui.
Le thème est celui de l'offre et de la demande non qualifiée du bâtiment, marché qui puise dans la
main-d'œuvre immigrée et sans papiers. Une agence d'embauche est créée par une jeune femme qui vient d'être elle-même licenciée («Chômeurs, créez votre entreprise !» comme disait feu Raymond Barre), et la concurrence est rude. Elle est esclave de son travail, et son travail c'est de recruter des esclaves
ou presque, mais qui sont pleins d'espoir. Pas de vie de famille, pas de vie d'amoureuse, pas le temps. Bien Mais la première question posée par le film est celle du droit. Si tu veux gagner, si tu veux marcher
sur les autres, alors il faut sortir du droit. Le libéralisme est au-delà des règles. Il faut aller plus vite que les autres, leur souffler les marchés, il faut être limite, frontière, corde raide...
Autre question, la morale est celle du mal. Il faut accepter de faire le mal et de mentir. Il faut accepter de faire du mal à des naïfs ou des innocents. Mais, et c'est là toute la subtilité du film, des innocents plein d'espoir, et qui par leur espoir apportent de l'eau à la noria infinie de l'accumulation capitaliste. C'est pour
cette raison que le marché libre contient une telle violence et une telle souffrance. Violence qui est promesse de futur.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: cinoche...

Message  sam telam le Sam 22 Déc - 10:54

tres finement vu, ce film me semble une suite tte trouvée au génial "violence des échanges en milieu tempéré"
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=28735.html
popularisé par Daniel ModestégénialMermet dans LBSJS: et son "Play hard! work hard! entonné par le "manager" et repris en choeur par les salariés......

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum