le tatouage au henné noir allergisant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le tatouage au henné noir allergisant

Message  liliM le Mar 1 Mai - 19:51

Depuis 3 ans, les dermatologues et allergologues signalent des cas d’eczéma qui surviennent après l’application de tatouages éphémères pratiqués avec du henné (1) teinté noir. La coloration noire, plus appréciée que la teinte habituelle du henné qui varie du rouge châtain à l’orange, est obtenue originellement en ajoutant des extraits d’indigo (Indigofera tinctoria) sans que cela pose de problème. Néanmoins, depuis quelques années, un produit de synthèse bon marché remplace le plus souvent l’indigo illégalement : la paraphenylènediamine (PPD).

Cette substance, utilisée principalement pour colorer les tissus et certains caoutchoucs, est interdite au niveau européen dans les cosmétiques destinés à être appliqués sur la peau. Parmi les cosmétiques, seules les teintures pour cheveux peuvent en contenir, à une concentration maximale de 6 %, en signalant sur l’étiquette 'contient des diaminobenzènes' et 'peut provoquer une réaction allergique'.

Le risque d’allergie est d’autant plus important que la concentration est élevée. Or, la direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a relevé des taux de PPD allant jusqu’à 26 %.
Bien que le système de cosmétovigilance n’ait rapporté que 8 déclarations d’effets indésirables suite à des tatouages éphémères à base de henné en 2004, 9 en 2005 et 16 en 2006, l’Afssaps (2) considère que ces chiffres sont vraisemblablement en dessous du nombre réel de cas d’eczémas constatés.

Survenant dans un délai de quelques jours à quelques semaines, ces cas d’eczémas sont potentiellement graves et persistent généralement toute la vie avec des conséquences au quotidien. Les réactions peuvent être très violentes, nécessitant parfois une intervention médicale urgente voire une hospitalisation.
Pour ces raisons, l’Afssaps rappelle que toute réaction cutanée faisant suite à la réalisation d’un tatouage noir temporaire doit être signalée à un professionnel de santé.
Pascal Farcy

1- Le henné provient d’une plante (Lawsonia Inermis) dont les feuilles sont réduites en poudre après séchage. La pâte obtenue en ajoutant de l’eau à cette poudre sert à dessiner des motifs sur la peau.
2- Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (voir le site)



le lien :
http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2562

liliM

Féminin
Nombre de messages : 3472
Age : 51
Localisation : au soleil
Emploi : fainéante
Loisirs : marmotter
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dazibaoueb.fr/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum