Les dangers de la loi sur les universités

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 8 Nov - 18:11

http://www.rue89.com/2007/11/08/une-illustration-des-perils-de-la-loi-sur-lautonomie-des-universites
A terme c'est la privatisation des universités, tout simplement. Il y aura des universités de riches et des universités de pauvres, ou plutôt pas d'université du tout pour les pauvres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Gotch le Jeu 8 Nov - 20:14

yapadebug a écrit:http://www.rue89.com/2007/11/08/une-illustration-des-perils-de-la-loi-sur-lautonomie-des-universites
A terme c'est la privatisation des universités, tout simplement. Il y aura des universités de riches et des universités de pauvres, ou plutôt pas d'université du tout pour les pauvres.
C'est pour cela que la mobilisation grandit! Même l'UNEF, l'épée dans les reins par sa base, suit en traînant les pieds!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Franchement.

Message  Duchesse le Jeu 22 Nov - 2:41

Je reçois ça de "désir d'avenir" que d'ailleurs très souvent je n'ouvre pas.
Je lis ce matin dans la presse que j'aurais soutenu la réforme de Valérie Pécresse sur les universités.
Ce n'est pas le cas. Au contraire j'ai dit que le gouvernement était en train de gâcher la réforme des universités.
J'ai toujours dit que pour lutter contre l'échec universitaire (40 % des jeunes sans diplôme à la fin de la deuxième année d'université !) il fallait plus d'autonomie et plus de moyens aux universités pour accompagner plus efficacement les étudiants.
En revanche, la réforme telle qu'elle est conduite, comme je l'ai précisé, pose de graves problèmes :
- l'autonomie sans moyen va creuser les inégalités entre université et les jeunes en ont parfaitement conscience
- le problème de l'échec universitaire n'est pas du tout réglé par la réforme
- il y a un grave malaise social chez les jeunes étudiants, dont un sur trois souffre de précarité et même de pauvreté.

Le pacte présidentiel que j'ai défendu prévoyait :
1/ une loi de programmation pour donner à l'université et à la recherche les moyens de l'excellence
2/ la création d'une allocation-autonomie pour les jeunes afin de leur permettre de faire leurs études dans de bonnes conditions.

Ségolène Royal

Vous savez que j'essaie d'être très modérée sur le comportement des socialistes.
Mais enfin! What a Face

Duchesse

Féminin
Nombre de messages : 3335
Localisation : Auteuil Le roi
Emploi : Théâtre
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 9:04

Duchesse a écrit:Je reçois ça de "désir d'avenir" que d'ailleurs très souvent je n'ouvre pas.
Je lis ce matin dans la presse que j'aurais soutenu la réforme de Valérie Pécresse sur les universités.
Ce n'est pas le cas. Au contraire j'ai dit que le gouvernement était en train de gâcher la réforme des universités.
J'ai toujours dit que pour lutter contre l'échec universitaire (40 % des jeunes sans diplôme à la fin de la deuxième année d'université !) il fallait plus d'autonomie et plus de moyens aux universités pour accompagner plus efficacement les étudiants.
En revanche, la réforme telle qu'elle est conduite, comme je l'ai précisé, pose de graves problèmes :
- l'autonomie sans moyen va creuser les inégalités entre université et les jeunes en ont parfaitement conscience
- le problème de l'échec universitaire n'est pas du tout réglé par la réforme
- il y a un grave malaise social chez les jeunes étudiants, dont un sur trois souffre de précarité et même de pauvreté.

Le pacte présidentiel que j'ai défendu prévoyait :
1/ une loi de programmation pour donner à l'université et à la recherche les moyens de l'excellence
2/ la création d'une allocation-autonomie pour les jeunes afin de leur permettre de faire leurs études dans de bonnes conditions.

Ségolène Royal

Vous savez que j'essaie d'être très modérée sur le comportement des socialistes.
Mais enfin! What a Face
J'ai lu moi aussi dans la presse que Ségo soutenait cette réforme. Elle fait bien de démentir. Marre de cette presse de menteurs !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 9:33

Qu'on m'explique? Pas_ma_faute
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-977676@51-972969,0.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 9:43

vanemel a écrit:Qu'on m'explique? Pas_ma_faute
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-977676@51-972969,0.html
Propagande ?
J'ai entendu le mec de L'UNEF l'autre jour à la radio. Il a dit qu'effectivement ils étaient à la table des négociations, mais on les a mis devant le fait accompli, malgré leurs réticences. Ils avaient prévenu que ça ne passerait pas. Alors dire "ils étaient d'accord et maintenant ils bloquent", c'est faux archi faux, c'est la propagande du gouvernement qui est reprise par tous les médias.
Ce gouvernement semble avoir pour méthode de faire semblant de négocier sans vouloir faire la moindre concession. Et après ils disent "on a négocié" et c'est repris par les médias collabos. Mais négocier, c'est pas imposer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 10:40

yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:Qu'on m'explique? Pas_ma_faute
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-977676@51-972969,0.html
Propagande ?
J'ai entendu le mec de L'UNEF l'autre jour à la radio. Il a dit qu'effectivement ils étaient à la table des négociations, mais on les a mis devant le fait accompli, malgré leurs réticences. Ils avaient prévenu que ça ne passerait pas. Alors dire "ils étaient d'accord et maintenant ils bloquent", c'est faux archi faux, c'est la propagande du gouvernement qui est reprise par tous les médias.
Ce gouvernement semble avoir pour méthode de faire semblant de négocier sans vouloir faire la moindre concession. Et après ils disent "on a négocié" et c'est repris par les médias collabos. Mais négocier, c'est pas imposer.

j'arrete de lire le Monde, j'en ai marre MDR Marre !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 10:43

vanemel a écrit:
yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:Qu'on m'explique? Pas_ma_faute
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-977676@51-972969,0.html
Propagande ?
J'ai entendu le mec de L'UNEF l'autre jour à la radio. Il a dit qu'effectivement ils étaient à la table des négociations, mais on les a mis devant le fait accompli, malgré leurs réticences. Ils avaient prévenu que ça ne passerait pas. Alors dire "ils étaient d'accord et maintenant ils bloquent", c'est faux archi faux, c'est la propagande du gouvernement qui est reprise par tous les médias.
Ce gouvernement semble avoir pour méthode de faire semblant de négocier sans vouloir faire la moindre concession. Et après ils disent "on a négocié" et c'est repris par les médias collabos. Mais négocier, c'est pas imposer.

j'arrete de lire le Monde, j'en ai marre MDR Marre !
De toute façon, il n'y a quasiment plus de différence entre Le Monde, Libération et le Figaro. Tout ça c'est la voix de son maître... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 10:47

yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:
yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:Qu'on m'explique? Pas_ma_faute
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-977676@51-972969,0.html
Propagande ?
J'ai entendu le mec de L'UNEF l'autre jour à la radio. Il a dit qu'effectivement ils étaient à la table des négociations, mais on les a mis devant le fait accompli, malgré leurs réticences. Ils avaient prévenu que ça ne passerait pas. Alors dire "ils étaient d'accord et maintenant ils bloquent", c'est faux archi faux, c'est la propagande du gouvernement qui est reprise par tous les médias.
Ce gouvernement semble avoir pour méthode de faire semblant de négocier sans vouloir faire la moindre concession. Et après ils disent "on a négocié" et c'est repris par les médias collabos. Mais négocier, c'est pas imposer.

j'arrete de lire le Monde, j'en ai marre MDR Marre !
De toute façon, il n'y a quasiment plus de différence entre Le Monde, Libération et le Figaro. Tout ça c'est la voix de son maître... Suspect

Reste Marianne 2 MDR

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 11:10

Par contre là çà gueule et çà monte MDR MDR
http://www.liberation.fr/actualite/societe/292901.FR.php

(J'ai comme l'impression que pendant 20 piges dans ce pays ,on a rien branlé, avec des trucs bien plan-plan comme l'Etat providence, l'Etat la solution à tout , et qu'aujourd'hui faut se coltiner des réformes douloureuses portées par un gouvernement qui fait de l'injustice sociale en permanence et que c'est pas fini No )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 11:40

vanemel a écrit:Par contre là çà gueule et çà monte MDR MDR
http://www.liberation.fr/actualite/societe/292901.FR.php

(J'ai comme l'impression que pendant 20 piges dans ce pays ,on a rien branlé, avec des trucs bien plan-plan comme l'Etat providence, l'Etat la solution à tout , et qu'aujourd'hui faut se coltiner des réformes douloureuses portées par un gouvernement qui fait de l'injustice sociale en permanence et que c'est pas fini No )
Moi j'ai l'impression contraire. Ca fait plus de 20 ans (depuis 84) que les gouvernements successifs, de droite ou de gauche, vont dans le même sens, vers la sacro-sainte "loi du marché". Ils enchainent les "réformes" qui vont vers l'ultra-libéralisme. Ils font tout pour privatiser, supprimer les acquis sociaux, dérèglementer l'économie, etc... Ca a commencé avec le gouvernement Fabius en 84, et ça continue. Et quoiqu'on vote ça ne change rien, c'est toujours la même politique, il y a juste l'enrobage qui change. On en est arrivé à la pensée unique: moderniser c'est casser le social, le social c'est archaïque, etc... Tout cela est voulu et concerté. Pour une raison simple, ce ne sont pas les gouvernements qui gouvernent, c'est le CAC40.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 11:43

yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:Par contre là çà gueule et çà monte MDR MDR
http://www.liberation.fr/actualite/societe/292901.FR.php

(J'ai comme l'impression que pendant 20 piges dans ce pays ,on a rien branlé, avec des trucs bien plan-plan comme l'Etat providence, l'Etat la solution à tout , et qu'aujourd'hui faut se coltiner des réformes douloureuses portées par un gouvernement qui fait de l'injustice sociale en permanence et que c'est pas fini No )
Moi j'ai l'impression contraire. Ca fait plus de 20 ans (depuis 84) que les gouvernements successifs, de droite ou de gauche, vont dans le même sens, vers la sacro-sainte "loi du marché". Ils enchainent les "réformes" qui vont vers l'ultra-libéralisme. Ils font tout pour privatiser, supprimer les acquis sociaux, dérèglementer l'économie, etc... Ca a commencé avec le gouvernement Fabius en 84, et ça continue. Et quoiqu'on vote ça ne change rien, c'est toujours la même politique, il y a juste l'enrobage qui change. On en est arrivé à la pensée unique: moderniser c'est casser le social, le social c'est archaïque, etc... Tout cela est voulu et concerté. Pour une raison simple, ce ne sont pas les gouvernements qui gouvernent, c'est le CAC40.

Ca me rend, comment dire ?, à la fois cynique et réaliste Pas_ma_faute Cheese

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Jeu 22 Nov - 11:46

vanemel a écrit:
yapadebug a écrit:
vanemel a écrit:Par contre là çà gueule et çà monte MDR MDR
http://www.liberation.fr/actualite/societe/292901.FR.php

(J'ai comme l'impression que pendant 20 piges dans ce pays ,on a rien branlé, avec des trucs bien plan-plan comme l'Etat providence, l'Etat la solution à tout , et qu'aujourd'hui faut se coltiner des réformes douloureuses portées par un gouvernement qui fait de l'injustice sociale en permanence et que c'est pas fini No )
Moi j'ai l'impression contraire. Ca fait plus de 20 ans (depuis 84) que les gouvernements successifs, de droite ou de gauche, vont dans le même sens, vers la sacro-sainte "loi du marché". Ils enchainent les "réformes" qui vont vers l'ultra-libéralisme. Ils font tout pour privatiser, supprimer les acquis sociaux, dérèglementer l'économie, etc... Ca a commencé avec le gouvernement Fabius en 84, et ça continue. Et quoiqu'on vote ça ne change rien, c'est toujours la même politique, il y a juste l'enrobage qui change. On en est arrivé à la pensée unique: moderniser c'est casser le social, le social c'est archaïque, etc... Tout cela est voulu et concerté. Pour une raison simple, ce ne sont pas les gouvernements qui gouvernent, c'est le CAC40.

Ca me rend, comment dire ?, à la fois cynique et réaliste Pas_ma_faute Cheese
Ben moi ça me met en colère, j'ai l'impression d'avoir été trahi par le PS. Ca explique pourquoi je gueule plus contre le PS que contre l'UMP. L'UMP ils m'ont pas trahi, je n'ai jamais voté pour eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 10:58

J'ai toujours dit que pour lutter contre l'échec universitaire (40 % des jeunes sans diplôme à la fin de la deuxième année d'université !) il fallait plus d'autonomie et plus de moyens aux universités pour accompagner plus efficacement les étudiants.

Dixit Ségolène Royal.

40% c'est énorme, quelle sélection, c'est de l'écremage.

Alors plus d'autonomie:
Les profs d'université contestent et ...réclament le retrait de la loi!

Leurs arguments:

Aux côtés des étudiants, un autre groupe, présent dans le cortège, renforce la contestation : les professeurs d’universités. A l’appel du Snesup-FSU, premier syndicat d’enseignants-chercheurs du supérieur, ils demandent le retrait de la loi. «Elle organise de fait la concurrence entre les universités. Celles qui auront un statut international d’un côté, et le tout venant de l’autre, où les liens avec la recherche seront beaucoup plus faibles. Or l’université doit allier enseignement et recherche,» souligne Jean Malifaud, maître de conférence à Paris VII et membre du Snesup-FSU.

C'est effectivement un risque mais les collectivités territoriales vont-elles laisser péricliter leur facs sous les yeux sans broncher?


Il dénonce aussi le nouveau mode de recrutement des enseignants. «Dans la loi, il ne se fera plus par une commission de spécialistes de la matière issus de la communauté universitaire. Le président nommera lui-même, sans critères, une commission. C’est le fait du prince.»

Il s'agit ici d'un problème de gouvernance, la concentration des pouvoirs de décisions dans une seule main.


Dernière édition par le Ven 23 Nov - 11:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 11:13

Allez zou un autre éclairage!
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-981119@51-972969,0.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 11:27

Pour etre encore plus complet.
http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-3224,55-979895@51-972969,0.html

Ce qu'elle dit va dans le sens de la réforme certes mais au moins les enjeux sont posés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 11:56

L'autonomie des universités n'est pas un problème en soi. Le partenariat avec des entreprises non plus (ça existe déjà). Ce qui pose problème c'est le désengagement de l'état. Sarko avait promis d'augmenter le budget des universités et de la recherche, mais il n'en a rien été. Donc avec l'autonomie, les universités vont être obligé de solliciter le privé, les entreprises. Et celles ci financeront ce qui leur est immédiatement profitable, bien sûr, la recherche appliquée. Les disciplines non immédiatement rentables ainsi que la recherche fondamentale seront les parents pauvres (encore plus qu'aujourd'hui). C'est dangereux pour l'avenir ça, car sans recherche fondamentale, pas de recherche appliquée et pas d'innovation. Déjà que tous nos cerveaux partent aux USA, qui eux font de la recherche fondamentale, qu'est ce que ça sera avec cette réforme !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 12:06

yapadebug a écrit:
L'autonomie des universités n'est pas un problème en soi. Le partenariat avec des entreprises non plus (ça existe déjà). Ce qui pose problème c'est le désengagement de l'état. Sarko avait promis d'augmenter le budget des universités et de la recherche, mais il n'en a rien été. Donc avec l'autonomie, les universités vont être obligé de solliciter le privé, les entreprises. Et celles ci financeront ce qui leur est immédiatement profitable, bien sûr, la recherche appliquée. Les disciplines non immédiatement rentables ainsi que la recherche fondamentale seront les parents pauvres (encore plus qu'aujourd'hui). C'est dangereux pour l'avenir ça, car sans recherche fondamentale, pas de recherche appliquée et pas d'innovation. Déjà que tous nos cerveaux partent aux USA, qui eux font de la recherche fondamentale, qu'est ce que ça sera avec cette réforme !

T'es presque sur la meme longueur d'onde que Ségolène Royal Rire hystérique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Gotch le Ven 23 Nov - 13:49

yapadebug a écrit:
L'autonomie des universités n'est pas un problème en soi. Le partenariat avec des entreprises non plus (ça existe déjà). Ce qui pose problème c'est le désengagement de l'état. Sarko avait promis d'augmenter le budget des universités et de la recherche, mais il n'en a rien été. Donc avec l'autonomie, les universités vont être obligé de solliciter le privé, les entreprises. Et celles ci financeront ce qui leur est immédiatement profitable, bien sûr, la recherche appliquée. Les disciplines non immédiatement rentables ainsi que la recherche fondamentale seront les parents pauvres (encore plus qu'aujourd'hui). C'est dangereux pour l'avenir ça, car sans recherche fondamentale, pas de recherche appliquée et pas d'innovation. Déjà que tous nos cerveaux partent aux USA, qui eux font de la recherche fondamentale, qu'est ce que ça sera avec cette réforme !
Heureusement le pote tout juste post-doc de Xav' a trouvé un poste intéressant à Orléans: il était sur le point de partir pour San Francisco!!!! Quant à Xav' lui-même, il compte bien avoir trouvé le bon choix pour rester en Poitou-Charentes avec de solides références... Il ne suffit pas d'avoir le diplôme, il faut derrière avoir tissé le réseau de relations qui permettront de mettre en valeur ce diplôme! La seconde proposition n'est d'ailleurs pas plus facile que la première... Quand on sort d'un Master première année en histoire de l'art, il est nettement plus difficile d'arriver à quelque chose qu'en mathématiques par exemple...

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 14:09

Gotch a écrit:Heureusement le pote tout juste post-doc de Xav' a trouvé un poste intéressant à Orléans: il était sur le point de partir pour San Francisco!!!! Quant à Xav' lui-même, il compte bien avoir trouvé le bon choix pour rester en Poitou-Charentes avec de solides références... Il ne suffit pas d'avoir le diplôme, il faut derrière avoir tissé le réseau de relations qui permettront de mettre en valeur ce diplôme! La seconde proposition n'est d'ailleurs pas plus facile que la première... Quand on sort d'un Master première année en histoire de l'art, il est nettement plus difficile d'arriver à quelque chose qu'en mathématiques par exemple...
Mon fils est pour un an en Corée du Sud et il vient de postuler pour un programme d'un an au Japon: 15.000 euros de bourse annuelle (Programme Vulcanus). S'il est pris, je pense qu'il ne rentrera pas de si tôt en France.
Ah au fait, il ne rentrera pas pour Noël, finalement. L'avion est trop cher. Il ne devrait revenir que fin juin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Gotch le Ven 23 Nov - 14:30

yapadebug a écrit:
Gotch a écrit:Heureusement le pote tout juste post-doc de Xav' a trouvé un poste intéressant à Orléans: il était sur le point de partir pour San Francisco!!!! Quant à Xav' lui-même, il compte bien avoir trouvé le bon choix pour rester en Poitou-Charentes avec de solides références... Il ne suffit pas d'avoir le diplôme, il faut derrière avoir tissé le réseau de relations qui permettront de mettre en valeur ce diplôme! La seconde proposition n'est d'ailleurs pas plus facile que la première... Quand on sort d'un Master première année en histoire de l'art, il est nettement plus difficile d'arriver à quelque chose qu'en mathématiques par exemple...
Mon fils est pour un an en Corée du Sud et il vient de postuler pour un programme d'un an au Japon: 15.000 euros de bourse annuelle (Programme Vulcanus). S'il est pris, je pense qu'il ne rentrera pas de si tôt en France.
Ah au fait, il ne rentrera pas pour Noël, finalement. L'avion est trop cher. Il ne devrait revenir que fin juin.
Il est assez paradoxal que, compte tenu des études de cette année, Xav' soit en droit de postuler , si tout se passe bien, avec de bonnes chances... à l'IGN! de l'histoire de l'art, à la création de cartes géographique, le grand écart! Contrairement à ce qu'un ignare comme le (P)résidu voudrait le faire croire, il n'y a pas de sottes études!

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 15:54

Alors "t'es presque sur la meme longueur d'onde que Ségolène Royal "disais-je à Yap! Je crois qu'elle combat çà , le désengagement de l'Etat à ma connaisssance, et bien sur c'est ce qu'on va lui reprocher dans les rangs du PS qui se droitise de plus en plus, certes, pas tous!
M'en fous je suis au bar!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  billbaroud35 le Ven 23 Nov - 16:02

vanemel a écrit:Alors "t'es presque sur la meme longueur d'onde que Ségolène Royal "disais-je à Yap! Je crois qu'elle combat çà , le désengagement de l'Etat à ma connaisssance, et bien sur c'est ce qu'on va lui reprocher dans les rangs du PS qui se droitise de plus en plus, certes, pas tous!
M'en fous je suis au bar!

elle ne dit pas aussi clairement que ça, mais dans le cas des universités c'est vrai qu'elle est sur la même longueur d'onde que nous.

Fermer la porte des fac aux entreprises est idiot dans la mesure où l'on se plaint de ne pas trouver de débouchés aux formations, mais leur filer les clefs comme veut le faire le gouvernement est une stupidité dangereuse (comme dirait montebourg sur une autre sujet Clin d'oeil )

tchin' les gars! 51

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Invité le Ven 23 Nov - 16:15

billbaroud35 a écrit:
vanemel a écrit:Alors "t'es presque sur la meme longueur d'onde que Ségolène Royal "disais-je à Yap! Je crois qu'elle combat çà , le désengagement de l'Etat à ma connaisssance, et bien sur c'est ce qu'on va lui reprocher dans les rangs du PS qui se droitise de plus en plus, certes, pas tous!
M'en fous je suis au bar!

elle ne dit pas aussi clairement que ça, mais dans le cas des universités c'est vrai qu'elle est sur la même longueur d'onde que nous.
Copieuse ! Rire hystérique
N'empêche que si, au lieu de prendre Dray et Chevènement comme conseillers de campagne, elle nous avait pris nous, elle aurait certainement été élue, la Ségo.
Et nous, là, en ce moment, on serait ministres au lieu d'être accoudé au bar Bière Gratte gratte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  billbaroud35 le Ven 23 Nov - 16:20

yapadebug a écrit:

euh...t'as repris la clope? Shocked MDR

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les dangers de la loi sur les universités

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum