au bar du Liber-terre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

au bar du Liber-terre

Message  sam telam le Jeu 11 Oct - 6:48

Chapeau Bravo j' adhere au Liber terre

Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous, avec des problèmes d'hommes simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors, on boit un verre, en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard...

Richard, ça va ?

Nous avons eu nos nuits comme ça moi et moi
Accoudés à ce bar devant la bière allemande
Quand je nous y revois des fois je me demande
Si les copains de ces temps-là vivaient parfois

Richard, ça va ?

Si les copains cassaient leur âme à tant presser
Le citron de la nuit dans les brumes pernod
Si les filles prenaient le temps de dire un mot
A cette nuit qui les tenait qui les berçait

Richard, ça va ?

A cette nuit comme une sœur de charité
Longue robe traînant sur leurs pas de bravade
Caressant de l'ourlet les pâles camarades
Qui venaient pour causer de rien ou d'amitié
Nous avons eu nos nuits...

Richard eh ! Richard !

Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous avec des problèmes d'hommes, simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors on boit un verre en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard...

Richard ! encore un p'tit pour la route ?
Richard ! encore un p'tit pour la route ?
Eh ! m'sieur Richard encore un p'tit pour la route ?
Allons ! Richard... Richard... encore un p'tit !

Leo Ferré

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Invité le Jeu 11 Oct - 8:57


C'est le nouveau logo du forum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Jeu 11 Oct - 9:19

Il ne manque plus que Jojo, et la terrasse de Libé....

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Jeu 11 Oct - 10:29

Gotch a écrit:Il ne manque plus que Jojo, et la terrasse de Libé....

Euh, pas toujours si bien fréquentée que ça, la terrasse de Libé... Rolling Eyes

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Jeu 11 Oct - 10:34

clomani a écrit:
Gotch a écrit:Il ne manque plus que Jojo, et la terrasse de Libé....

Euh, pas toujours si bien fréquentée que ça, la terrasse de Libé... Rolling Eyes
Cà, d'accord, mais une terrasse idéale, virtuelle et toujours ensoleillée, je suis pour....

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  scud56 le Ven 16 Nov - 13:05

sam telam a écrit:Chapeau Bravo j' adhere au Liber terre

Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous, avec des problèmes d'hommes simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors, on boit un verre, en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard...

Richard, ça va ?

Nous avons eu nos nuits comme ça moi et moi
Accoudés à ce bar devant la bière allemande
Quand je nous y revois des fois je me demande
Si les copains de ces temps-là vivaient parfois

Richard, ça va ?

Si les copains cassaient leur âme à tant presser
Le citron de la nuit dans les brumes pernod
Si les filles prenaient le temps de dire un mot
A cette nuit qui les tenait qui les berçait

Richard, ça va ?

A cette nuit comme une sœur de charité
Longue robe traînant sur leurs pas de bravade
Caressant de l'ourlet les pâles camarades
Qui venaient pour causer de rien ou d'amitié
Nous avons eu nos nuits...

Richard eh ! Richard !

Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous avec des problèmes d'hommes, simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors on boit un verre en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard...

Richard ! encore un p'tit pour la route ?
Richard ! encore un p'tit pour la route ?
Eh ! m'sieur Richard encore un p'tit pour la route ?
Allons ! Richard... Richard... encore un p'tit !

Leo Ferré

Ca m'interpelle, cher Sam... Richard c'est mon prénom... Et bien que je sache que cette chanson ne m'est pas destinée... Je la revendique un peu pour moi. Après "Il n'y a plus rien"!

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Ven 16 Nov - 13:23

J'aimerais savoir ce que peut penser une femme d'une telle chanson... si près de la psychologie d'un homme, mais peut-être de la femme aussi, avec tellement peu de modifications....

Jojo, tu peux appeler le barman ? Faut que je réfléchisse...

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  sam telam le Ven 16 Nov - 13:52

Cher Scud /Richard
moi aussi, elle me parle cette tranche de vie du père Léo, avec ce rythme lent des péniches pour Anvers ou Rotterdam et cette mélancolie nuancée d' espoir semblable à la "saudade" portugaise, qui nous redonne la fierté d' être humain....la plupart des chansons de Léo , je ne peux les écouter sans pleurer, devant tant de beauté, d' évidences et d' empathie pour nous, les pauv pommes à l' eau....
qu' est-ce qu' ils vous ont donc fait les hommes
pour vouloir leur filer la cerise?
c'est pt'être des poires, c'est pt'être des pommes
mais laissez leur au moins la chemise. Y' en a marre!!!
à la tienne Richard!!! bob A_boire
liquide ou enfumée l' ivresse du batelier nous est indispensable,
"comme je descendai des fleuves impassibles.... "

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Ven 16 Nov - 14:02

Le bateau ivre



Comme je descendais des Fleuves impassibles,

Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :

Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,

Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.



J'étais insoucieux de tous les équipages,

Porteur de blés flamands ou de cotons anglais.

Quand avec mes haleurs ont fini ces tapages,

Les Fleuves m'ont laissé descendre où je voulais.



Dans les clapotements furieux des marées,

Moi, l'autre hiver, plus sourd que les cerveaux d'enfants,

Je courus ! Et les Péninsules démarrées

N'ont pas subi tohu-bohus plus triomphants.



La tempête a béni mes éveils maritimes.

Plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur les flots

Qu'on appelle rouleurs éternels de victimes,

Dix nuits, sans regretter l'oeil niais des falots !



Plus douce qu'aux enfants la chair des pommes sûres,

L'eau verte pénétra ma coque de sapin

Et des taches de vins bleus et des vomissures

Me lava, dispersant gouvernail et grappin.



Et dès lors, je me suis baigné dans le Poème

De la Mer, infusé d'astres, et lactescent,

Dévorant les azurs verts ; où, flottaison blême

Et ravie, un noyé pensif parfois descend ;



Où, teignant tout à coup les bleuités, délires

Et rhythmes lents sous les rutilements du jour,

Plus fortes que l'alcool, plus vastes que nos lyres,

Fermentent les rousseurs amères de l'amour !



Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes

Et les ressacs et les courants : je sais le soir,

L'Aube exaltée ainsi qu'un peuple de colombes,

Et j'ai vu quelquefois ce que l'homme a cru voir !



J'ai vu le soleil bas, taché d'horreurs mystiques,

Illuminant de longs figements violets,

Pareils à des acteurs de drames très antiques

Les flots roulant au loin leurs frissons de volets !



J'ai rêvé la nuit verte aux neiges éblouies,

Baiser montant aux yeux des mers avec lenteurs,

La circulation des sèves inouïes,

Et l'éveil jaune et bleu des phosphores chanteurs !



J'ai suivi, des mois pleins, pareille aux vacheries

Hystériques, la houle à l'assaut des récifs,

Sans songer que les pieds lumineux des Maries

Pussent forcer le mufle aux Océans poussifs !



J'ai heurté, savez-vous, d'incroyables Florides

Mêlant aux fleurs des yeux de panthères à peaux

D'hommes ! Des arcs-en-ciel tendus comme des brides

Sous l'horizon des mers, à de glauques troupeaux !



J'ai vu fermenter les marais énormes, nasses

Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan !

Des écroulements d'eaux au milieu des bonaces,

Et les lointains vers les gouffres cataractant !



Glaciers, soleils d'argent, flots nacreux, cieux de braises !

Échouages hideux au fond des golfes bruns

Où les serpents géants dévorés des punaises

Choient, des arbres tordus, avec de noirs parfums !



J'aurais voulu montrer aux enfants ces dorades

Du flot bleu, ces poissons d'or, ces poissons chantants.

- Des écumes de fleurs ont bercé mes dérades

Et d'ineffables vents m'ont ailé par instants.



Parfois, martyr lassé des pôles et des zones,

La mer dont le sanglot faisait mon roulis doux

Montait vers moi ses fleurs d'ombre aux ventouses jaunes

Et je restais, ainsi qu'une femme à genoux...



Presque île, ballottant sur mes bords les querelles

Et les fientes d'oiseaux clabaudeurs aux yeux blonds.

Et je voguais, lorsqu'à travers mes liens frêles

Des noyés descendaient dormir, à reculons !



Or moi, bateau perdu sous les cheveux des anses,

Jeté par l'ouragan dans l'éther sans oiseau,

Moi dont les Monitors et les voiliers des Hanses

N'auraient pas repêché la carcasse ivre d'eau ;



Libre, fumant, monté de brumes violettes,

Moi qui trouais le ciel rougeoyant comme un mur

Qui porte, confiture exquise aux bons poètes,

Des lichens de soleil et des morves d'azur ;



Qui courais, taché de lunules électriques,

Planche folle, escorté des hippocampes noirs,

Quand les juillets faisaient crouler à coups de triques

Les cieux ultramarins aux ardents entonnoirs ;



Moi qui tremblais, sentant geindre à cinquante lieues

Le rut des Béhémots et les Maelstroms épais,

Fileur éternel des immobilités bleues,

Je regrette l'Europe aux anciens parapets !



J'ai vu des archipels sidéraux ! et des îles

Dont les cieux délirants sont ouverts au vogueur :

- Est-ce en ces nuits sans fonds que tu dors et t'exiles,

Million d'oiseaux d'or, ô future Vigueur ?



Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes.

Toute lune est atroce et tout soleil amer :

L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes.

Ô que ma quille éclate ! Ô que j'aille à la mer !



Si je désire une eau d'Europe, c'est la flache

Noire et froide où vers le crépuscule embaumé

Un enfant accroupi plein de tristesse, lâche

Un bateau frêle comme un papillon de mai.



Je ne puis plus, baigné de vos langueurs, ô lames,

Enlever leur sillage aux porteurs de cotons,

Ni traverser l'orgueil des drapeaux et des flammes,

Ni nager sous les yeux horribles des pontons.

... a écrit:quelle prescience chez Rimbaud...

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  sam telam le Ven 16 Nov - 14:08

sans compter bien sûr le bienfait de l' immigration d' italiens toscans pour nous donner avec Brassens , le grand Léo...de combien de génies allons-nous devoir nous passer à cause de ces lois scélérates?? on a déjà fait fuir Salif Keita, horrifié par les charters pasqua, Richard Bona , qui a enregistré avec Pat Metheny aux states, alors qu' il jouait ds des bars à 2 balles,ici d' ailleurs le Mandala, à toulouse lui doit tjrs 300FF....faut pas oublier que la "politique culturelle" ttes grandes villes confondues ne touche que 20% de la population....va-t-il falloir de nouveau comme les bretons et les occitans des années 70, saboter les ré-émetteurs télé????? pour claquer la gueule aux petits sébastiens de la vie.......

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  sam telam le Ven 16 Nov - 14:22

à la tienne, Gotch!!! A_boire
belle idée que cette relecture d' Arthur...
comme je sais que tu fumes pas, j' ai pensé à ça:::


pour aller avec un petit pinaud des charentes bien gouleyant!!!
un toast:

au bar des liber'terre!!! et à ses nobles esprits qui savent si bien vivre!!!

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Ven 16 Nov - 14:31

Elle devait être très bonne, l'herbe de Rimbaud, pour atteindre de si belles images !
bob si l'herbe rend talentueux, p'têtre bien que je vais m'y remettre (mais j'ai trop peur de renchaîner sur l'herbe à Nicot et ses adjuvants vomi )

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Ven 16 Nov - 14:34

Gotch a écrit:J'aimerais savoir ce que peut penser une femme d'une telle chanson... si près de la psychologie d'un homme, mais peut-être de la femme aussi, avec tellement peu de modifications....

Jojo, tu peux appeler le barman ? Faut que je réfléchisse...

personnellement je la ressens comme si j'étais Richard... parce que j'ai eu des moments comme ça moi aussi, du temps où je vivais la nuit... et où je refaisais le monde avec des copains ou les gens de la table à côté... émêchée, déchirée... en fait la chanson chante plutôt la psychologie de certains êtres désespérés, un peu trop sensibles nan ? Clin d'oeil

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Ven 16 Nov - 14:45

sam telam a écrit:à la tienne, Gotch!!! A_boire
belle idée que cette relecture d' Arthur...
comme je sais que tu fumes pas, j' ai pensé à ça:::


pour aller avec un petit pinaud des charentes bien gouleyant!!!
un toast:

au bar des liber'terre!!! et à ses nobles esprits qui savent si bien vivre!!!
Mon père produisait du Pineau, Sam, en tant que bouilleur de cru autorisé. Malheureusement, la limite d'appellation Cognac s'arrêtait à 2 Km de la limite de ma commune de naissance... donc l'alcool utilisé n'était pas du niveau d'un Rémy Martin... De toute façon, ce sont les cognacs inférieurs qui entrent dans la composition du Pineau VDQS. Sinon, ce serait dommage!
Comme nous habitions une zone charnière, entre la Saintonge et le Poitou, j'ai aussi connu un apéritif moins connu, plus souvent élaboré un peu plus à l'ouest, la Troussepinette. Aujourd'hui on lui connaît beaucoup de variantes, mais la mixture de base comporte du vin rouge et une décoction d'épine noire macérée dans l'eau de vie. J'en avais dégusté, entre autres, à l'occasion des 40 ans de mariage de mes parents, dans un restaurant sur le bord de la Sèvre Niortaise, là où elle commence en raison de sa largeur à justifier son qualificatif de fleuve.

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Invité le Ven 16 Nov - 15:07

Gotch a écrit:Mon père produisait du Pineau, Sam, en tant que bouilleur de cru autorisé. Malheureusement, la limite d'appellation Cognac s'arrêtait à 2 Km de la limite de ma commune de naissance... donc l'alcool utilisé n'était pas du niveau d'un Rémy Martin... De toute façon, ce sont les cognacs inférieurs qui entrent dans la composition du Pineau VDQS. Sinon, ce serait dommage!
Comme nous habitions une zone charnière, entre la Saintonge et le Poitou, j'ai aussi connu un apéritif moins connu, plus souvent élaboré un peu plus à l'ouest, la Troussepinette. Aujourd'hui on lui connaît beaucoup de variantes, mais la mixture de base comporte du vin rouge et une décoction d'épine noire macérée dans l'eau de vie. J'en avais dégusté, entre autres, à l'occasion des 40 ans de mariage de mes parents, dans un restaurant sur le bord de la Sèvre Niortaise, là où elle commence en raison de sa largeur à justifier son qualificatif de fleuve.
Quand je faisais mon service militaire à La Rochelle, je me suis pris quelques cuites au Pineau des Charentes... Glou-glou
Et au Cognac aussi. On allait le chercher chez Polignac, et, comme on était militaires, le caviste de Polignac nous faisait payer "quart de place", comme dans le train. Alors on remplissait des jerrycans... Rire hystérique A_boire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Gotch le Ven 16 Nov - 15:21

yapadebug a écrit:
Gotch a écrit:Mon père produisait du Pineau, Sam, en tant que bouilleur de cru autorisé. Malheureusement, la limite d'appellation Cognac s'arrêtait à 2 Km de la limite de ma commune de naissance... donc l'alcool utilisé n'était pas du niveau d'un Rémy Martin... De toute façon, ce sont les cognacs inférieurs qui entrent dans la composition du Pineau VDQS. Sinon, ce serait dommage!
Comme nous habitions une zone charnière, entre la Saintonge et le Poitou, j'ai aussi connu un apéritif moins connu, plus souvent élaboré un peu plus à l'ouest, la Troussepinette. Aujourd'hui on lui connaît beaucoup de variantes, mais la mixture de base comporte du vin rouge et une décoction d'épine noire macérée dans l'eau de vie. J'en avais dégusté, entre autres, à l'occasion des 40 ans de mariage de mes parents, dans un restaurant sur le bord de la Sèvre Niortaise, là où elle commence en raison de sa largeur à justifier son qualificatif de fleuve.
Quand je faisais mon service militaire à La Rochelle, je me suis pris quelques cuites au Pineau des Charentes... Glou-glou
Et au Cognac aussi. On allait le chercher chez Polignac, et, comme on était militaires, le caviste de Polignac nous faisait payer "quart de place", comme dans le train. Alors on remplissait des jerrycans... Rire hystérique A_boire
Veinard! J'ai fait mon service au nord de la Forêt Noire, là où il n'y a rien de remarquable à manger ou boire... à la rigueur les vins de Moselle, produits plus haut vers Coblence, Mayence...

Gotch

Masculin
Nombre de messages : 8600
Age : 68
Localisation : Orvez, près de Naoned
Emploi : retiré pour mieux sauter !
Loisirs : le Net (j'dois pas être net...)
Date d'inscription : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  billbaroud35 le Ven 16 Nov - 15:47

merci gotch d'avoir posté le bateau ivre...rimbaud c'est quand même aut'chose!

Bravo

en foret noire tu peux te consoler à coups de charcuterie, de choucroute et de biere... Bière groSSe bouffe, groSSe rigolade (et groSSe panse, hélas...)...de quoi rendre nostalgique du pineau et de la mouclade! A table

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  scud56 le Ven 16 Nov - 15:56

Ah le bateau ivre! J'ai plus qu'à me pochetronner au beaujolais nouveau pour boucler le journal et ca sera la totale! ( Quoique peut-être que pour écrire l'édito.... MDR)

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  billbaroud35 le Ven 16 Nov - 16:27

scud56 a écrit:Ah le bateau ivre! J'ai plus qu'à me pochetronner au beaujolais nouveau pour boucler le journal et ca sera la totale! ( Quoique peut-être que pour écrire l'édito.... MDR)

Rire hystérique


je suis vert : cette année le bojo est hors de prix, plus cher que des bons bordeaux de table! ils croient qu'ils vont le vendre leur acide à desinfecter les cuves? Pas_ma_faute

_________________
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas." (Geronimo)

billbaroud35
Admin

Masculin
Nombre de messages : 6728
Age : 42
Localisation : face au chateau, la classe!!!
Loisirs : glandouiller...
Date d'inscription : 18/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Invité le Ven 16 Nov - 16:30

billbaroud35 a écrit:
scud56 a écrit:Ah le bateau ivre! J'ai plus qu'à me pochetronner au beaujolais nouveau pour boucler le journal et ca sera la totale! ( Quoique peut-être que pour écrire l'édito.... MDR)

Rire hystérique


je suis vert : cette année le bojo est hors de prix, plus cher que des bons bordeaux de table! ils croient qu'ils vont le vendre leur acide à desinfecter les cuves? Pas_ma_faute
Bah comme médicament contre la constipation, c'est pas mal, dommage que c'est pas remboursé. Pas_ma_faute

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Ven 16 Nov - 17:16

Pas donner dans c'te grande fumisterie marketingante qu'est devenue le beaujolais nouveau.
C'est tout sauf du beaujolais... ça détruit en effet les tripes et les arômes sont complètement artificiels...
Moi je me suis acheté du rioja tout à l'heure... je cherche du malbec, dont les cépages argentins donnent un résultat extrêmement riche et velouté... pas évident d'en trouver ici.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  scud56 le Ven 16 Nov - 17:44

Le "rioja" c'est TOP Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou

scud56

Masculin
Nombre de messages : 3338
Age : 60
Localisation : Paris-Tokyo-Lamotte-Beuvron
Loisirs : Ne rien faire. Au chaud c'est encore mieux
Date d'inscription : 17/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Invité le Ven 16 Nov - 17:49

clomani a écrit:Pas donner dans c'te grande fumisterie marketingante qu'est devenue le beaujolais nouveau.
C'est tout sauf du beaujolais... ça détruit en effet les tripes et les arômes sont complètement artificiels...
Moi je me suis acheté du rioja tout à l'heure... je cherche du malbec, dont les cépages argentins donnent un résultat extrêmement riche et velouté... pas évident d'en trouver ici.
Ne viens pas dire par chez moi que tu achètes du vin espagnol ou argentin, ou tu vas te faire lyncher par les viticulteurs du coin. Rire hystérique

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Ven 16 Nov - 19:29

yapadebug a écrit:
clomani a écrit:Pas donner dans c'te grande fumisterie marketingante qu'est devenue le beaujolais nouveau.
C'est tout sauf du beaujolais... ça détruit en effet les tripes et les arômes sont complètement artificiels...
Moi je me suis acheté du rioja tout à l'heure... je cherche du malbec, dont les cépages argentins donnent un résultat extrêmement riche et velouté... pas évident d'en trouver ici.
Ne viens pas dire par chez moi que tu achètes du vin espagnol ou argentin, ou tu vas te faire lyncher par les viticulteurs du coin. Rire hystérique

Ben, j'ai bien rencontré un jeune viticulteur français (qui d'ailleurs devait m'envoyer les photos et que j'attends encore) qui s'intéressait aux productions argentines... puisqu'il allait visiter de nombreux chaix... et qui avait une façon de faire et de voir tout à fait nouvelle, dans la mesure où il était le premier à critiquer l'étroitesse d'esprit de la majorité des viticulteurs français...

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  clomani le Ven 16 Nov - 19:30

scud56 a écrit:Le "rioja" c'est TOP Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou Glou-glou

avec des tapas... ouaiche Cheese

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: au bar du Liber-terre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum