Hier soir à "Résistances"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hier soir à "Résistances"

Message  clomani le Sam 29 Sep - 10:01

Nous recevions un invité : Georges Corm (qui a, entre autres, écrit "le Proche Orient Eclaté"). Je vais vous faire un lien avec sa bibliographie plus tard si ça vous intéresse...
Sa conférence était passionnante... il y a parlé (entre autres) de la tendance actuelle à la simplification et à l'unicité de la solution... ou alors à la bi-polarisation de l'histoire, de la politique, à l'explication facile du "c'est un conflit de civilisations" etc...
Il nous a dit qu'à Sciences Po, il faisait des conférences où il demandait aux élèves étudiants de ne pas accepter de rentrer dans le moule de la solution toute faite enseignée par leurs professeurs. D'après lui, tout est fait pour nous formater, nous empêcher de nous poser les bonnes questions, empêcher toute contestation... surtout lorsqu'il s'agit de trouver des explications ou des justifications à des comportements politiques aberrants.
Il a parlé des religions et du mélange que tout le monde fait entre le temporel et le spirituel... en s'appuyant sur le Moyen Orient (normal, voilà un vieux monsieur libanais, qui a vécu dans un pays multiculturel, à l'époque où les femmes se dévoilaient... ). Il a bien insisté sur le fait que le Coran proposait avant tout une lecture libre de ses textes, qu'il ne proposait nullement une quelconque solution politique et que, jusqu'au XIXe siècle, les gouvernants des pays moyen-orientaux et arabes étaient des civils... (muftis, califes n'étaient pas religieux). En revanche, en Europe (en Occident) l'église et le clergé catholique d'abord, ensuite protestant avaient un pouvoir phénomènal, dans les royaumes. De plus, il rappelle que l'Europe ne s'est pas particulièrement distinguée dans le respect des droits de l'homme car elle a collectionné les ethnocides. En s'appuyant sur le passé européen de l'Occident (puisque les Américains sont des anciens européens partis convertir le monde des Indiens et prêcher la bonne parole catholique) et l'histoire de l'intolérance (les guerres de religion, avec chacun ses excès -Calvin a trucidé des protestants qui ne pensaient pas comme lui (sympa, Genève)- bref, après avoir fait un petit tour par le passé, il passe au crible l'Occident actuel, à prétention démocratique... dont la majorité des pays et des chefs d'état tiennent un discours plutôt anti-démocratique, surtout lorsqu'il s'agit d'aller convertir les musulmans, ces terroristes. Là-dessus, quand on se penche sur l'histoire du XXe siècle, faut pas chercher beaucoup : l'Occident a continué à mener des guerres de religion (il assimile le marxisme à une religion d'ailleurs)... ailleurs, en continuant à laisser se faire des génocides dont il a en gros la responsabilité.
Le monde musulman, lui, a mélangé le temporel et le spirituel tout récemment... Il dit que l'Iran est une aberration parce que l'islam est une religion sans clergé et sans ambition politique, que visiblement, c'était la mâne pétrolière qui avait été le point de départ de ce mélange du religieux et du civil...
Après ça, il a noté deux glissements sémantiques tout aussi aberrants : le monde occidental est "judéo-chrétien" (référence à deux religions) et il nous rappelle que nous avons tous appris dans notre enfance que nous étions plutôt descendants des Grecs et des Romains (des civils). En face, les musulmans ou araabophones sont, en même temps devenus des "arabo-musulmans"... ce qui est tout aussi aberrant puisque cette définition exclut les Berbères, les Chrétiens du Moyen Orient, les Syriaques etc... Voici qui éclaire bien les glissements progressifs vers une explication "toute religieuse" du monde.
Il constate que, dans toutes ces explications faciles qu'on veut nous vendre, il manque systématiquement le volet social... parce que justement, ces vendeurs de bonne parole simpliste (il y inclut les intellectuels, les media, les universitaires, les politiques bien sûr etc.) sont ceux qui bénéficient le plus des inégalités sociales. Il nous a fait remarquer que les pays producteurs de pétrole sont ceux où tout le monde devrait être riche et où, au contraire, c'est là qu'il règne le plus d'inégalités...
Pour finir, il dit que pour résister au mieux, il faut miser sur le culturel...
Bon, je vous ai résumé vraiment pauvrement... désolée. Mais c'était vraiment passionnant.
Il faisait, en parlant, référence à deux de ses derniers livres déjà publliés... et à un autre qui va sortir prochainement... je vais rechercher les titres.

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Georges Corm

Message  clomani le Sam 29 Sep - 10:05

Voici un lien avec une petite bio et une bibliographie :
http://www.republique-des-lettres.fr/1619-georges-corm.php

_________________
Les étrangers basanés font rien qu'à nous empêcher de dormir en vidant bruyamment nos poubelles dès l'aube alors que, tous les médecins vous le diront, le blanc a besoin de sommeil.

Pierre Desproges

clomani

Féminin
Nombre de messages : 11850
Age : 67
Localisation : dans une arrière-cour
Emploi : glandeuse
Loisirs : glander
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://clomanidelatele.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier soir à "Résistances"

Message  sam telam le Sam 29 Sep - 10:15

ça rejoint ce que dit E Morin, sur la complexité, les paramètres sont tellement nombreux ds la prise en compte qu' il faut tjrs préciser le champ d' investigation pour se faire une idée du point de vue...or les politiques detestent le complexe parce qu' en terme de com il est contre productif....donc on prend une idée simple et on matraque par les medias....la deduction logique est qu' on ne devrait pas laisser aux seuls politiques le pouvoir de prendre des décisions qui mettent en jeu leurs réélections, car leur tendance naturelle sera de ne prendre aucun risque, aucune responsabilité.....de plus, les règles mêmes du débat démocratique et contradictoire tourne le plus souvent à une empoignade de marchand de tapis convoitant le meilleur emplacement sur le marché, à une bataille d' egos et de forts en gueule...
Français, encore un effort pour être républicain!!
Sade

sam telam

Masculin
Nombre de messages : 3934
Age : 61
Localisation : au sud du sud
Emploi : anartiste
Loisirs : joke à rire
Date d'inscription : 16/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier soir à "Résistances"

Message  Invité le Sam 29 Sep - 12:24

Tout ça c'est la réaction au marxisme. Les nantis ont eu une peur bleue de l'internationale socialiste. Si les prolétaires de tous les pays s'étaient donné la main, ça en était fini de leur fortune amassée avec la sueur des autres.

Alors il faut diviser. Trouver des boucs émissaires. Pour continuer à s'enrichir sur le dos des autres. Il faut nous faire croire que le marxisme c'est mal, que la lutte des classes c'est archaïque et dépassé. A la place on nous décrit un monde moyen ageux, avec des luttes de religion, des croisades. Bonjour la modernité ! On veut nous imposer des conditions de travail du 19ème siècle. Rebonjour la modernité. Pour Sarko le progrés c'est travailler plus. La durée du travail diminue depuis 1000 ans et c'est moderne de l'augmenter ? Sous prétexte de modernité, on va passer la retraite des cheminots de 55 à 65 ans. Moderne, vraiment ?

Les nantis tiennent les médias et veulent mettre l'humanité en esclavage par leur propagande mensongère. Parce que pour eux, le progrès c'est l'esclavage. Oh pas un esclavage romain, avec fouets et chaines, non, mais l'esclavage du travail, tout juste suffisant pour survivre, pas plus, et leur permettant de se gaver de fric de plus en plus. Un équivalent du servage moyen-ageux. C'est ça leur modèle, le moyen-age. Utiliser le religieux et la technique des boucs émissaires pour que les seigneurs asservissent les masses. C'est très moderne, non ?

Les nantis ont un comportement de parasites. Ils n'en ont jamais assez. Et c'est ça qui sera leur perte, à un moment ça va forcément casser. Quand, ça, personne n'en sait rien. Mais c'est fatal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hier soir à "Résistances"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum